Chronique

THE BLACK HEART REBELLION
People When You See The Smoke, Do Not Think It Is Fields They're Burning

image
9000 Records

Sorti le 23-10-2015


image
Mardi 27 octobre 2015

Si Har Nevo, le deuxième album des Gantois, a marqué le virage du groupe, THE BLACK HEART REBELLION
THE BLACK HEART REBELLION


Clique pour voir la fiche du groupe
existe pourtant depuis dix ans. Dans l'évolution du groupe, ce disque majeur symbolise bien un nouveau départ qui se prolonge avec le troisième album, People When You See The Smoke, Do Not Think It Is Fields They're Burning.

Bien qu'empli de vitalité, Har Nevo permettait de découvrir un groupe, initialement Punk et Post, s'aventurer vers un crépuscule introspectif. Le nouvel album de la formation s'assied encore plus dans son versant crépusculaire. Un souffle glaçant traverse le disque qui surprendra moins, la courbe étant amorcée.

THE BLACK HEART REBELLION
THE BLACK HEART REBELLION


Clique pour voir la fiche du groupe
a fait sien ce jeu de cymbales, ce tintement de chaines et cette voix profonde. Body Breakers conserve toutefois une intensité nerveuse où les tensions dramatiques s'élèvent progressivement avant de laisser aller l'album vers une atmosphère plus distante. Les percussions et le bourdonnement s'installent là où la place est laissée par une rythmique moins empressante.

People When You See The Smoke... cadenasse les émotions dans une torpeur froide ouvrant l'horizon à une vision dévastée par le vide. Cette intimité, peu réjouissante, mène le groupe dans une direction plus expérimentale, lorgnant par la même occasion sur une scène emmenée par le SWANS
SWANS


Clique pour voir la fiche du groupe
de ce millénaire (Om Benza Satto Hung, Dorsem, Rust, Violent Love).

Bien que de plus en plus chirurgical dans le traitement des émotions, THE BLACK HEART REBELLION
THE BLACK HEART REBELLION


Clique pour voir la fiche du groupe
conserve une part d'humanité. Le chant masculin-féminin sur Near The Fire For Bricks et Violent Love, à défaut de réchauffer l'ambiance, apporte une proximité nouvelle. Les guitares cristallines moins présentes apparaissent aussi pour tailler certaines compositions dans une fragilité émouvante.

Le champs d'exploitation d'une musique de plus en plus sombre, pour ne pas dire gothique, emmène THE BLACK HEART REBELLION
THE BLACK HEART REBELLION


Clique pour voir la fiche du groupe
vers une intériorisation du ressenti. People When You See The Smoke... est un album qui s'écoute en profondeur et surtout loin de la légèreté d'une écoute distraite. Un exercice qui risque d'être aussi périlleux que transcendantal sur scène.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
5

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE