Chronique

SLEEPING WITH SIRENS
Madness

image
Epitaph Records

38 minutes - 13 morceaux
Sorti le 13-03-2015


image
Samedi 9 janvier 2016

Pas lentement mais sûrement, Sleeping With Sirens continent leur évolution à vitesse grand V dans le monde de la musique. En 6 ans d'existence, le groupe en est déjà à son quatrième album, non sans succès et est désormais signé chez Epitaph Records Autre gros changement, ce nouvel opus est produit Monsieur John Feldmann à qui l'on doit les derniers All Time Low, The Used et 5 Seconds Of Summer. Bref, du lourd pour ces petits jeunes qui n'en finissent plus de monter les échelons sans un seul break. Une histoire presque folle comme le dit le titre de ce nouveau disque : Madness. Quelqu'un qui découvrirait le groupe avec la pochette pourrait croire qu'il vient de tomber sur du lourd, style Converge ou Dillinger Escape Plan ... mais pas du tout.

Parti sur des bases post-hardcore bien clichées, ils se sont vite tourné vers un style beaucoup pop-emo qui leur réussit bien. Mais leur mue n'était décidément pas finie. Guidé par John Feldmann, on a affaire ici à une belle grosse prod' donnant un style plus mainstream, radiophonique et même si on n'aime pas ce mot, on va quand même le sortir : commercial. Ce son propre donne une nouvelle envergure à leur musique, un style beaucoup plus pro.

Maintenant, avoir tout ça ne suffit pas. Un mauvais morceau, même avec une qualité sonore irréprochable, restera un mauvais morceau. Et malheureusement, il y en a quelques uns ici : Heroine avec sa mélodie on-ne-peut-plus-plat, Left Alone qui n'aura aucun mal à passer sur Pure FM, la petite balade The Strays quasi entièrement en acoustique mais entièrement nulle alors que l'autre balade, November, est plutôt réussie. Quant au morceau Madness, no comment.

Mais tout n'est pas mauvais ! On a droit à quelques perles qu'on pourra écouter en boucle sans soucis : l'énorme Better Off Dead, We Like It Loud (dans la veine d'un bon The Used), le tube cliché mais efficace Go Go Go et surtout, un des meilleurs morceaux de la discographie du quintet ricain : Kick Me !

Au final un album mi-figue, mi-raison. Si ces 13 titres sentent bon la grosse prod' et fait définitivement quitter le groupe la scène "underground", ils ont perdu en originalité ou plutôt sont quelque peu tombé dans la facilité. Une erreur de jeunesse ? Le résultat de leur nouveau statut ou dû à leur producteur à l'origine de millions de disques vendus ? Ou bien, simplement, la mise sur CD de ce qu'ils voulaient faire ? Quoi qu'il en soit, la déception, Sleeping With Sirens ont pondu quelques supers morceaux et on aura sûrement un cinquième opus dans moins de deux ans qui sera, je l'espère, moins surfait.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE