Chronique

TESSERACT
Polaris

image
Kscope

9 pistes - 46 min
Sorti le 18-09-2015


image
Lundi 9 mai 2016

Tesseract
Tesseract


Clique pour voir la fiche du groupe
, un des fers de lance du metal expérimental/progessif depuis maintenant 6 ans vient nous servir son 3e album. Devenus au fil des années une référence dans son milieu, ces Anglais savent s’y faire avec la musique en général.

En effet la diversité des styles et leurs croisements donnent toujours un ensemble cohérent, droit et logique à l’image du tesseract ou octachore (figure géométrique) qui a inspiré le groupe dans les couvertures de 2 de ses albums et le nom du groupe évidemment.

Avec ce nouveau disque à la pochette fort colorée, le quintet nous propose des sonorités à cette image. Explorant des sons dans un groove assez lumineux comme de la pop, TesseracT
TesseracT


Clique pour voir la fiche du groupe
qui a conservé évidemment donc son penchant expérimental, allant donc aussi vers une plénitude.

Le scream présent sur les prédécesseurs de Polaris est un peu balayé au profit d’une voix plus douce et aérienne, cependant on pourra noter un côté un peu plus «?agressif?» avec des ressemblances presque des Red Hot Chili Peppers sur Tourniquet ou encore le début de Phoenix. Le plus «?old-school?» quant a lui sera accordé au titre Hexes mélangeant djent et voix très poussée aussi bien douce que forte.

Après avoir tourné le dos aux riffs et coups de batterie bien durs, le quintet ayant pris une voie bien plus groovy et funk nous garde quelques envolées plus rock ou djent encore?; le tout, parsemé de voix aériennes.

Le groupe dose bien ces nouvelles sonorités, dans un album légèrement plus court que ses précédents, mais qui ravit tout autant les oreilles. Il est difficile de sortir les meilleurs morceaux, car selon les origines et préférences musicales de chacun les choix seront différents, pour ma part Utopia et Seven Names seront mes 2 titres à souligner.

Au bout de ces 46 minutes, ces 5 Anglais ont encore réussi à impressionner, expérimenter, et ouvrir les esprits. TesseracT
TesseracT


Clique pour voir la fiche du groupe
c’est le genre de groupe à écouter pour réaliser que tout n’a pas déjà été fait dans les musiques et qu’il y a encore beaucoup de portes à ouvrir.

Un bon album qui donne envie de ne pas les louper lors de leurs festivals de cet été en Europe, notamment le Graspop en Belgique !


Tags : expérimental - progressive - groove - metal
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Clément
Etudiant en journalisme à l'IHECS. C'est un véritable dévoreur de musiques sous beaucoup de formes, avec une grosse dominante sur les musiques extr...
Etudiant en journalisme à l'IHECS. C'est un véritable dévoreur de musiques sous beaucoup de formes, avec une grosse dominante sur les musiques extrêmes et alternatives tout de même malgré un bon éclectisme. Jeune de la génération Y, il laisse avec plaisir les sonorités sorties des méandres de l'internet 2.0 se faire entendre. Mais la vie...
Etudiant en journalisme à l'IHECS. C'est un véritable dévoreur de musiques sous beaucoup de formes, avec une grosse dominante sur les musiques extrêmes et alternatives tout de même malgré un bon éclectisme. Jeune de la génération Y, il laisse avec plaisir les sonorités sorties des méandres de l'internet 2.0 se faire entendre. Mais la vie n'est pas pas que virtuelle et heureusement d'ailleurs, les concerts et festivals restent un plaisir inébranlable...
Etudiant en journalisme à l'IHECS. C'est un véritable dévoreur de musiques sous beaucoup de formes, avec une grosse dominante sur les musiques extrêmes et alternatives tout de même malgré un bon éclectisme. Jeune de la génération Y, il laisse avec plaisir les sonorités sorties des méandres de l'internet 2.0 se faire entendre. Mais la vie n'est pas pas que virtuelle et heureusement d'ailleurs, les concerts et festivals restent un plaisir inébranlable d'écouter et partager la musique selon lui. ...
Etudiant en journalisme à l'IHECS. C'est un véritable dévoreur de musiques sous beaucoup de formes, avec une grosse dominante sur les musiques extrêmes et alternatives tout de même malgré un bon éclectisme. Jeune de la génération Y, il laisse avec plaisir les sonorités sorties des méandres de l'internet 2.0 se faire entendre. Mais la vie n'est pas pas que virtuelle et heureusement d'ailleurs, les concerts et festivals restent un plaisir inébranlable d'écouter et partager la musique selon lui. ...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE