Chronique

BOSS KELOID
Melted On The Inch

image
Holy Roar Records

Sorti le 27-04-2018


image
Mardi 15 mai 2018

Après deux albums remarqués, Herb Your Enthusiasm en 2016 et The Calming Influence Of Teeth en 2013, le groupe formé en 2010, BOSS KELOID
BOSS KELOID


Clique pour voir la fiche du groupe
est de retour avec son troisième long format, une nouvelle fois confié à Chris Fielding (CONAN
CONAN


Clique pour voir la fiche du groupe
, ELECTRIC WIZARD
ELECTRIC WIZARD


Clique pour voir la fiche du groupe
) et James Plotkins (KHANATE
KHANATE
Clique pour voir la fiche du groupe
, CONAN
CONAN


Clique pour voir la fiche du groupe
).

Le Heavy Psyché Sludge des Anglais connait une nouvelle évolution avec Melted On The Inch qui vient perturber encore un peu plus les repères et les codes du genre.

Dès la plage d'ouverture, Chronosiam, BOSS KELOID
BOSS KELOID


Clique pour voir la fiche du groupe
s'affaire à démontrer que ce nouvel album va ouvrir de nouvelles dimensions à son jeu. Tout au long de 6 compositions, la formation va nous balader dans ses atmosphères alternant accalmies surprenantes et passages lourds. L'accent progressif qu'elle a cultivé jusqu'ici se mue en une version Jazz-Rock qui a fait recette dans les années 70 (MAGMA
MAGMA


Clique pour voir la fiche du groupe
). C'est assez typée dans les structures très découpées mais flagrant lors des passages aux voix plus claires ou avec ce jeu plus piqué.

BOSS KELOID
BOSS KELOID


Clique pour voir la fiche du groupe
laisse avec ce nouvel album s'exprimer un maximum d'influences et d'émotions. Au point que Melted On The Inch nécessite un certain investissement pour appréhender ces 40 minutes dynamiques en mesure de prendre à tout moment la tangente.

Le disque s'adresse quasiment à un public averti ; les détails nombreux obligent l'auditeur à s'arrêter et à décortiquer ces moments multiples et successifs avant de pouvoir se laisser subjuguer par un album ardu mais impressionnant.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
2

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE