Chronique

POGO CAR CRASH CONTROL
Déprime Hostile

image
Panenka Music

12 pistes - 35 minutes
Sorti le 23-03-2018


image
Dimanche 15 juillet 2018

Le quatuor de Pogo Car Crash Control
Pogo Car Crash Control


Clique pour voir la fiche du groupe
–P3C pour les intimes, composé d’Olivier Pernot, Lola Frichet, Simon et Louis Péchinot continue lentement mais sûrement son ascension vers les sommets. Durant l’année 2018, on a pu apercevoir les jeunes originaires de Seine-et-Marne lors de plusieurs festivals d’envergure plus conséquente qu’auparavant, dont notamment le Download Festival Paris ou le Hellfest. Après la sortie d’un premier EP (2016), il était temps pour le groupe de transformer l’essai avec un premier album, Déprime Hostile (2018). En décidant de chanter en français, on ne pourra pas leur reprocher d’avoir choisi la facilité.

Le rock garage de leur début a été rangé au placard pour faire place à une musique tintée de punk, metal et hardcore, même si Pogo Car Crash Control
Pogo Car Crash Control


Clique pour voir la fiche du groupe
n’hésite pas à emprunter des références à d’autres genres comme le grunge ou le rap (C’est pas les autres). Leur background musical leur permet d’explorer de multiples voies, ce qui aboutit à un résultat varié mais cohérent. Au passage, on appréciera la référence à Fucking Hostile de Pantera
Pantera


Clique pour voir la fiche du groupe
dans le titre retenu pour l’album.

Le paroxysme est atteint avec Comment lui en vouloir où certains passages à l’accent pop semblent s’inspirer des BB Brunes. L’étiquette de BB Brunes de l’extrême collera probablement encore longtemps au groupe, à la différence que le côté aseptisé de leur aîné n’est pas de sortie.



Déprime Hostile est un véritable tour de force par lequel le groupe transpose sur album l’énergie incroyable qu’il déploie en concert. Du début à la fin, on a la sensation d’embarquer dans une voiture lancée à toute vitesse sans temps mort. Pour notre plus grand plaisir, Pogo Car Crash Control
Pogo Car Crash Control


Clique pour voir la fiche du groupe
ne fait pas dans la demi-mesure. Certains titres viennent néanmoins ralentir ce rythme infernal –Je perds mon temps ou encore Balade grunge ; ils ont le mérite de proposer une nouvelle facette du quatuor mais deviennent vite lassant après de multiples écoutes.

Déprime hostile propose des titres uniquement composés en français sans pour autant que les sonorités des chansons ne s’en retrouvent affectées, ce qui est assez rare pour être souligné. Les textes, dénués de toute référence politique, sont critiques à l’égard du genre humain. La jeunesse de leur auteur se ressent fortement mais ne verse pas dans la naïveté. En d’autres termes, les compositions soufflent dans nos oreilles un vent de fraîcheur comme on n’en avait plus profité depuis bien longtemps.

Avec Déprime Hostile, Pogo Car Crash Control
Pogo Car Crash Control


Clique pour voir la fiche du groupe
frappe un grand coup pour un premier album. Le défi principal consistait à retranscrire en studio l’énergie débordante des concerts ; le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est relevé haut la main. Le tableau aurait été proche de la perfection si les titres posés proposés ne ralentissaient pas la cadence infernale imposée jusqu’alors, ce qui donne l’impression que l’essence même du groupe s’en retrouve affectée. Quoi qu’il en soit, essayer cette nouvelle forme de punk c’est l’adopté.


Tags : Pogo Car Crash Control - Déprime Hostile - Punk - Hardcore - France
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
5
AUTEUR : Renaud
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasio...
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il ...
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il t'en sera reconnaissant....
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il t'en sera reconnaissant....
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il t'en sera reconnaissant....

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE