Chronique

JAYE JAYLE
No Trail And Other Unholy Paths

image
Sargent House

Sorti le 29-06-2018


image
Mercredi 1 août 2018

Amateurs d'Indie Rock somptueux, attention, le nouvel album de JAYE JAYLE
JAYE JAYLE


Clique pour voir la fiche du groupe
est une petit bijou.

Avant ce No Trail And Other Unholy Paths, JAYE JAYLE
JAYE JAYLE


Clique pour voir la fiche du groupe
s'est fendu d'un quadruple 7'' et d'un premier album, House Cricks And Other Excuses To Get Out, plutôt passé inaperçu malgré un sens de l'hypnotisme cultivé et une méticulosité à placer des riffs bien senties.

Evan Patterson (YOUNG WIDOWS
YOUNG WIDOWS


Clique pour voir la fiche du groupe
) s'aventurant dans une registre mêlant Neo-Folk, tensions sombres et Blues, nihilisme synthétique et Krautrock, s'est entouré de Todd Cook (SHIPPING NEWS
SHIPPING NEWS
Clique pour voir la fiche du groupe
, FOR THE CARNATION) à la basse, Neal Argabright (PHATOM FAMILY HALO, FREAKWATER) à la batterie et Corey Smith (PHANTOM FAMILY HALO) sur différents instruments. EMMA RUTH RUNDLE
EMMA RUTH RUNDLE


Clique pour voir la fiche du groupe
s'invite également sur No Trail – Path Two.

C'est une fois passé la plage d'ouverture, No Trail – Path One dans un style plus Post-Rock cinématique et instrumental d’aloi douteux, que l'album resplendit de sa splendeur.

JAYE JAYLE
JAYE JAYLE


Clique pour voir la fiche du groupe
va alterner des titres tendus avec des compositions plus posées afin de bien relever la dynamique et la force de son style. Mais de manière systématique, chaque détail et chaque instrument vont apporter leur contribution à la finesse d'écriture et d'interprétation.

De cette voix à la fois chaleureuse et imposante, rugueuse et un peu rude mais rassurante, JAYE JAYLE
JAYE JAYLE


Clique pour voir la fiche du groupe
gagne la confiance de son auditeur. La brillance de l'album n'est pas de pacotille. Chacun des musiciens maîtrise l'art de la retenue que ce soit pour augmenter l'éclat d'une composition ou pour faire jaillir l'intensité sous-jacente des tensions.

Difficile de rester insensible à ce disque, un brin trop court une fois amputé de sa première plage trop en décalage avec l'atmosphère des 7 autres compositions et ce même si de No Trail Path Two à Low Again Street plus rien ne se perdra.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
4

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE