Chronique

TERROR
Total Retaliation

image
Pure Noise Records

13 pistes - 28 minutes
Sorti le 28-09-2018


image
Mercredi 26 septembre 2018

Terror
Terror


Clique pour voir la fiche du groupe
est indiscutablement une institution du milieu punk hardcore. Né à Los Angeles en 2002 sous l’impulsion de Scott Vogel, véritable passionné de la scène hardcore underground, le groupe a connu de nombreux changements de line-up. Seuls subsistent des membres originaux d’une part Scott Vogel, leader charismatique réputé en raison notamment de son énergie débordante ainsi que de ses interactions avec le public et, d’autre part, Nick Jett. Ce dernier, trop souvent oublié, est non seulement un batteur hors pair -sans compter ses talents à la guitare et la basse- mais a également une activité de producteur qu’il mène avec brio.

Terror
Terror


Clique pour voir la fiche du groupe
est resté ancré de l’hardcore des années 2000. D’ailleurs, de son propre aveux, Scott Vogel ne se sent pas concerné par les nombreuses directions prises par d'autres groupes rangés actuellement dans la case hardcore. Il est certain qu’en comparaison à Converge
Converge


Clique pour voir la fiche du groupe
ou Code Orange
Code Orange


Clique pour voir la fiche du groupe
, Terror
Terror


Clique pour voir la fiche du groupe
a un style old school. Les références sont et restent Hatebreed
Hatebreed


Clique pour voir la fiche du groupe
et Agnostic Front
Agnostic Front


Clique pour voir la fiche du groupe
, ce qui se ressent une fois de plus sur ce nouvel opus qu’est Total Retaliation (2018).

Avec les angelenos, old school rime avec brutalité. En effet, Total Retaliation poursuit la voie empruntée par The 25th Hour (2015), si ce n’est qu’il est encore plus brutal et sombre. Rapidité et lourdeur sont les termes qui résument au mieux les sonorités de l'album.

La brutalité de la partie instrumentale est en lien avec les paroles qui s’y greffent. Terror
Terror


Clique pour voir la fiche du groupe
a -encore et toujours- la rage au ventre . On se surprend rapidement à entonner en chœur le refrain de Get Off My Back ou In spite of These Times, leur conviction nous contamine en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

Les paroles relèvent de l’ordre du primordial pour eux ; elles doivent pousser l’auditeur à s’interroger et transmettre un message auquel il adhère. On est bien loin des groupes d’hardcore qui ont choisi d’adhérer à la mouvance par effet de mode ou volonté de prendre part à un business.



Les thèmes évoqués, qui ne brillent pas par leur originalité, font mouche grâce à leur efficacité. Ainsi, This World Never Wanted Me qui évoque le sentiment d’être rejeté de notre monde n’est pas sans rappeler Suffer, To Return Harder. Néanmoins, le titre arrive à attirer notre attention immédiatement du fait de l’effet de discussion entre Scott Vogel et l’auditeur -je sais la peine que tu ressens ; toi et moi, nous ne pouvons nier que nous avons quelque chose en commun. Ce n’est pas novateur mais ça transpire la sincérité, de sorte qu’il est difficile d’y rester insensible. Au rayon du punk hardcore grand public, il faut remonter à Bloodlust de Body Count
Body Count


Clique pour voir la fiche du groupe
pour retrouver pareille qualité.

La faiblesse de Total Retaliation réside dans le manque de prise de risque –il n’y en a aucun. Alors que les vétérans de Madball
Madball


Clique pour voir la fiche du groupe
ont fait légèrement évoluer leur style avec For the Cause, Terror
Terror


Clique pour voir la fiche du groupe
se contente de faire ce qu’ils aiment sans chercher à surprendre. On ne s’y attardera pas, mais vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous a pas prévenu.

Total Retaliation plaira sans nul doute aux amateurs du groupe. Si vous chercher une forme d’évolution musicale ou d’originalité par rapport à leurs compositions précédentes, passez votre chemin. Les amateurs du genre, quant à eux, profiteront pleinement d’un album avec lequel Terror
Terror


Clique pour voir la fiche du groupe
nous propose ce qu’ils font de mieux, c’est-à-dire une musique aux sonorités rapides et lourdes associée à un discours qui vous prend aux tripes.


Tags : Terror - Total Retaliation - Punk hardcore - Los Angeles
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
6
AUTEUR : Renaud
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasio...
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il ...
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il t'en sera reconnaissant....
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il t'en sera reconnaissant....
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il t'en sera reconnaissant....

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE