Chronique

PAPA ROACH
Who Do You Trust?

image
Eleven Seven Music

12 pistes
Sorti le 18-01-2019


image
Mardi 29 janvier 2019

Après un quart de siècle de carrière, Papa Roach
Papa Roach


Clique pour voir la fiche du groupe
, un de noms emblématiques de la scène neo-metal américaine des années 2000, sort en ce début d'année 2019 son dixième album studio, Who Do You Trust? sur le label Eleven Seven Music . Comment un groupe avec un tel parcours peut-il encore atteindre de très honorables places dans les charts en 2019 ? Pour le dire autrement, comment un groupe dont le succès est essentiellement tributaire d'un mouvement musical indissociable d'une époque révolue fait-il pour survivre à une époque où les modes disparaissent aussi vite qu'elles apparaissent ?



C'est toujours du Papa Roach

La structure des morceaux alternant couplets rap et refrains catchy chantés, le timbre de voix particulier de Jacoby Shaddix, la facilité avec laquelle on l’imagine faire son signature move de flexion du bras en concert, les thèmes récurrents de rébellion et d’adversité – toute une série d’éléments qu’on retrouve dans l’album du premier au dernier morceau et qui me fait dire que, oui, ça reste un album de Papa Roach
Papa Roach


Clique pour voir la fiche du groupe
. Jusque-là, pas de surprise. On a même droit à de très bons morceaux ! « Renegade Music », en tête, un instant classic qui figurera à coup sûr sur les setlists. On citera aussi « Who Do You Trust? », single de l’album, et surtout l’inattendu « I Suffer Well », une claque hardcore d’une minute trente.

C'est plus vraiment du Papa Roach

J’ai une règle dans ma bibliothèque iTunes : tous les albums d’un même groupe se voient attribuer le genre du premier album. Papa Roach
Papa Roach


Clique pour voir la fiche du groupe
rejoint ainsi la liste des groupes dont le genre du dernier album n’est plus le même dans la théorie que dans les faits. Parce que, soyons clairs, ce n’est plus du neo-metal depuis longtemps. Papa Roach est aujourd’hui un groupe de rock, tout au plus. Et, en ce sens, la direction artistique prise sur Who Do You Trust? est parfaitement cohérente. On est plus proche d’un album d’Imagine Dragons que d’un album de metal. « Elevate » et « Problems » en sont des exemples parfaits. Est-ce pour autant mauvais ? Non, Papa Roach livre finalement un album de rock pour les ondes d’une qualité tout à fait honorable, il faut leur reconnaitre ça. Est-ce que ça suffira ? Pas sûr. Quand Jacoby chante « On top of the world, we’re never coming down. We’re taller than giants. […] This is for the dreamers, the believers. And we’re never gonna stop, till we’re dead. », on ne peut s’empêcher de penser que s’ils ont encore du succès aujourd’hui, c’est essentiellement (pour ne pas dire uniquement) grâce à leurs plus anciens albums et l’un ou l’autre titre ici et là ces dernières années. Est-ce que ça se vendra ? Oui, bien sûr.


TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
5

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE