Chronique

AIRBOURNE
Boneshaker

image
Spinefarm Records

10 titres – 34 minutes
Sorti le 25-10-2019


image
Jeudi 24 octobre 2019

Difficile d’évoquer Airbourne
Airbourne


Clique pour voir la fiche du groupe
sans directement avoir à l’esprit le spectre d’AC/DC
AC/DC


Clique pour voir la fiche du groupe
. Il faut dire que le quatuor ne tente pas de masquer la filiation avec les dieux vivants du hard rock, contrairement entre autres à Greta Van Fleet
Greta Van Fleet


Clique pour voir la fiche du groupe
qui se déploie corps et âme pour ne pas être assimilé à un pastiche de Led Zeppelin. Quand on y ajoute un pays d’origine identique–l’Australie- et plusieurs membres d’une famille commune, le destin des deux groupes semble être destiné à être lié.

Si AC/DC
AC/DC


Clique pour voir la fiche du groupe
a vu son histoire marquée par l’emprise de la famille Young, Airbourne
Airbourne


Clique pour voir la fiche du groupe
s’est construit autour des frères O’Keeffe (Joel le vocaliste et guitariste principal ainsi que Ryan le percussionniste), auxquels sont adjoints le bassiste Justin Street et Matt Harrison à la guitare rythmique.

Malgré une musique qui n’a jamais révolutionné le genre, la formation a rapidement gagné en notoriété grâce à une recette teintée de nostalgie hard rock secouée par une énergie débordante. Après quatre albums, de Runnin’ Wild (2007) dont le clip éponyme restera dans la légende grâce à l’apparition de Lemmy Kilmister – on vous avait dit que les australiens aiment appuyer sur votre mémoire nostalgique ?- au timide Breakin' Outta Hell (2016), ils sont devenus des incontournables de ceux qui aiment le rock qui fracasse.



Boneshaker (2019), cinquième pierre de l’édifice musical, vise à assoir cette domination solide et digérer le départ d’un membre fondateur, David Roads, remplacé par Matt Harrison.

Après un quatrième opus qui ne contient aucun titre majeur, Airbourne
Airbourne


Clique pour voir la fiche du groupe
se devait de redresser la barre en sortant une ou plusieurs pistes accrocheuses en mesure d’apporter du sang frais efficace lors des concerts. Boneshaker remplit sans trop de difficulté cette tâche primordiale grâce, notamment, au titre donnant le nom à l’album ou Rock 'N' Roll For Life. Sauf cette dernière piste et l'une ou l'autre exception, le rythme général paraît fort lent par rapport à ce qu'ils ont déjà proposé par le passé.

Les australiens, outre cette faculté à vous remémorer des souvenirs d’antan, mettent en priorité en avant un grain de folie qui s’épanouit pleinement sur scène. Conscient de cette force, Boneshaker a été enregistré au RCA Studio à Nashville, sous la houlette du producteur six fois récompensé au Grammy Award Dave Cobb. Les techniques de production retenues ont pour objectif de déployer un rendu le plus proche possible d’une prestation live. Malgré ce choix parfaitement compréhensible qui ne souffre pas de contestation, l’ensemble reste globalement très –trop- propre pour pleinement vous scotcher sur votre chaise ; l’exercice nous semble mieux réussi par Clutch
Clutch


Clique pour voir la fiche du groupe
et Vance Powell lors de l’enregistrement de Book of Bad Decisions.



Autre point qui prête à discussion, les paroles sont d’un niveau proche du degré zéro. Certes, le hard rock est un genre qui ne brille pas souvent par sa finesse. Cependant, des paroles qui nous décrivent l’envie de la formation de déguster la tarte au pomme d’une fille jettent un froid certain. Sans devenir des poètes, les australiens pourraient un minimum soigner la qualité des textes.

Airbourne
Airbourne


Clique pour voir la fiche du groupe
a probablement accompli pleinement la tâche qu’il s’était assignée, à savoir générer de nouveaux titres accrocheurs qui seront répéter à l’unisson lors de concerts. Pour le reste, celui qui est sensible à une forme de hard rock nostalgique prendra son pied, sous le regard interrogatif voire dubitatif des autres.


Tags : Airbourne - Boneshaker - Chronique - Hard Rock - AC/DC
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Renaud
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasio...
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il ...
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il t'en sera reconnaissant....
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il t'en sera reconnaissant....
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il t'en sera reconnaissant....

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE