Chronique

HOLY PILLS
Time Lapse

image
Autoproduction

6 titres // 25'55
Sorti le 25-09-2020


image
Mardi 8 décembre 2020

Holy Pills
Holy Pills


Clique pour voir la fiche du groupe
est de retour avec son 2ème album, après la sortie de son premier opus « Turbulence », en 2016.
Les membres de celui-ci se définissent comme un groupe de rock parisien alternatif aux touches funky. A la première écoute, j'ai tout de suite fait le lien avec Hole, pilier du grunge ayant émergé fin des eighites, début des ninenties à Los Angeles. On pourrait aussi assimiler ce style à celui de 1000 mods
1000 mods


Clique pour voir la fiche du groupe
, dans le genre stoner mais avec des touches heavy metal et bien sûr, une énergie folle.

Le premier morceau, « Stand Up », débute avec un rythme qui monte crescendo, histoire de nous faire une mise en bouche avant qu'on attaque le vif du sujet. Cette chanson est une invitation à changer sa vie et ne pas mâcher ses mots, dans une société ennuyante. « We're not these black sheeps under control, We are all soldiers born to spread hope » (en français : Nous ne sommes pas ces moutons noirs sous contrôle, Nous sommes tous des soldats nés pour propager l'espoir.)





La chanson suivante, « Toy Boy » est un jeu de séduction entre un homme et une femme. La construction est intéressante : c'est un dialogue, il y a donc deux personnes qui se parlent dans ce morceau : « Boy, don't you think you are wasting your time » (Mec, ne pense pas que tu perds ton temps), « Girl, now I am going to catch your heart » (en français : Meuf, maintenant je vais attraper ton coeur).

La 4ème chanson, « Blinded » est ici une transition beaucoup plus calme vers la suite de l'album. On se laisse bercer par la voix de Felicia Madiokoka (la chanteuse), qui s'accorde aussi bien aux notes plus calmes et lentes qu'aux rythmes effrénés. Pour finir, le morceau qui clôture ce 2ème album est un clin d'oeil, ou plutôt une déclaration d'amour à  la musique : « I can't live without music, it brings me back to life » (en français : Je ne peux pas vivre sans la musique, elle me ramène à la vie).

« Time Lapse » est en quelques sortes le rayon de soleil d'une après-midi pluvieuse, un consensus de rythmes entraînants, des paroles encourageantes, qui donne envie de se lever de bon pied et d'aller de l'avant.




TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Rosie
Ayant commencé son apprentissage musical avec le jazz et le blues, Rosie s’oriente aujourd’hui davantage vers la scène alternative dans sa globa...
Ayant commencé son apprentissage musical avec le jazz et le blues, Rosie s’oriente aujourd’hui davantage vers la scène alternative dans sa globalité. C’est en mars 2020 que son aventure démarre sur les chapeaux de roue : elle intègre un groupe de hard rock, ainsi que la rédaction d’un magazine musical. Désormais armée d'outils pour ...
Ayant commencé son apprentissage musical avec le jazz et le blues, Rosie s’oriente aujourd’hui davantage vers la scène alternative dans sa globalité. C’est en mars 2020 que son aventure démarre sur les chapeaux de roue : elle intègre un groupe de hard rock, ainsi que la rédaction d’un magazine musical. Désormais armée d'outils pour comprendre cet art plus en profondeur, elle se met à analyser tout ce qu’elle écoute, du rock psyché au black ...
Ayant commencé son apprentissage musical avec le jazz et le blues, Rosie s’oriente aujourd’hui davantage vers la scène alternative dans sa globalité. C’est en mars 2020 que son aventure démarre sur les chapeaux de roue : elle intègre un groupe de hard rock, ainsi que la rédaction d’un magazine musical. Désormais armée d'outils pour comprendre cet art plus en profondeur, elle se met à analyser tout ce qu’elle écoute, du rock psyché au black metal en passant par le sludge, trash, heavy, classic rock, grunge et j’en passe. M...
Ayant commencé son apprentissage musical avec le jazz et le blues, Rosie s’oriente aujourd’hui davantage vers la scène alternative dans sa globalité. C’est en mars 2020 que son aventure démarre sur les chapeaux de roue : elle intègre un groupe de hard rock, ainsi que la rédaction d’un magazine musical. Désormais armée d'outils pour comprendre cet art plus en profondeur, elle se met à analyser tout ce qu’elle écoute, du rock psyché au black metal en passant par le sludge, trash, heavy, classic rock, grunge et j’en passe. Mais après six mois de collaboration, elle quitte ce dit magazine pour embarquer à bord du navire Shoot Me Again !...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE