Chronique

THE HOPE CONSPIRACY
Death Knows Your Name

image
Deathwish Inc.



image
Dimanche 10 décembre 2006

Endnote sorti en 2002 ne m'avait convaincu que moyennement. C'est donc avec une pointe de septicisme dans ces cas là, que j'ai mis Death Knows Your Name dans le lecteur.

They Know Not qui ouvre l'album (11 titres) vient implaccablement enlever tout doute et annonce par sa rage et son énergie progressivement tendue une vraie tuerie ! Un album abrasif qui permet à THE HOPE CONSPIRACY
THE HOPE CONSPIRACY
Clique pour voir la fiche du groupe
de se hisser à une place d'honneur aux côtés des autres Bostoniens de Converge
Converge


Clique pour voir la fiche du groupe
.

C'est dailleurs Kurt Ballou qui colle sa signature au son. Un son évidemment net, clair et en force.

L'album dans son ensemble est très cohérent. Mid tempo aux consonnances hard core aux quelles le groupe a ajouté un touche de punk et des riffs de rock'n'roll dosés. Le tout sonne ainsi entre new school et old school... très moderne et n'est pas sans rappeler les qualités de l'album Exit English de Strike Anywhere
Strike Anywhere


Clique pour voir la fiche du groupe
.

THE HOPE CONSPIRACY
THE HOPE CONSPIRACY
Clique pour voir la fiche du groupe
parvient à retenir son énergie quelques instants pour mieux la laisser bondir, s'échapper à coups de riffs déchirants et d'une rythmique plombée. Quelques tournures en peu plus torturées colorent les plages d'ambiances colériques (Leech Bloddy Leech, Sadistic Sacred Whore).

THE HOPE CONSPIRACY
THE HOPE CONSPIRACY
Clique pour voir la fiche du groupe
a sorti la grosse artillerie, mais une artillerie raffinée, à l'impact explosif et précis, plutôt qu'une grosse berta massive et trop dévastatrice.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE