Interview

VEIL OF MAYA

Lundi 5 novembre 2012

Vous êtes en tournée avec August Burns Red
August Burns Red


Clique pour voir la fiche du groupe
et The Devil Wears Prada
The Devil Wears Prada


Clique pour voir la fiche du groupe
pour le moment. Comment ça se passe ?


Marc Okubo : C'est génial ! C'est la plus grosse tournée en Europe que nous ayons faite jusqu'à présent. Tous les groupes sont vraiment bien. Donc ouais, on est très contents d'avoir l'occasion de jouer, de rencontrer de nouvelles personnes et de s'amuser.


Vous avez été appelés pour cette tournée quand Whitechapel
Whitechapel


Clique pour voir la fiche du groupe
ont dû annuler. Vous auriez pu prévoir une si grosse opportunité ?


M.O. : Non, c'était très inattendu. En fait, on avait une autre tournée de prévue qu'on a malheureusement annulée. Mais on la refera dès que possible. On espère que ça se mettra bien. C'était une très bonne opportunité pour nous. On n'a jamais tourné avec aucun des groupes et on l'a toujours voulu. Donc oui, c'est génial !



© John Gallardo


Votre quatrième album, Eclipse, est sorti en février dernier. Comment a-t-il été reçu ?

M.O. : Les réactions sont très bonnes jusqu'à présent. La seule plainte est qu'il est trop court mais les gens ne réalisent pas qu'on l'a écrit et composée l'année dernière et qu'il devait sortir très rapidement. Je vais commencer à écrire un nouvel album, il sera plus long et j'espère que tout le monde sera satisfait.


Peux-tu en dire plus sur l'implication de Misha Mansoor dans cet album ?

M.O. : Lui et moi sommes amis depuis longtemps et on a toujours voulu avoir un projet ensemble. C'était la première opportunité qu'on a eue de travailler ensemble en équipe sur quelque chose. Quand j'écrivais, je faisais un rif, j'enregistrais et je faisais des petits bouts de chansons, genre cinquante petits bouts de musique, et il m'aidait à organiser et assembler tout ça pour faire des morceaux et à écrire certaines parties. C'était comme faire partie d'un même groupe pour un moment. Mais on a quand même essayé que ça soit Veil of Maya
Veil of Maya


Clique pour voir la fiche du groupe
et pas Periphery
Periphery


Clique pour voir la fiche du groupe
.


Y a-t-il quelqu'un d'autre avec qui tu aimerais travailler dans le futur ?

M.O. : J'ai eu la chance de travailler avec Michael Keene et Misha Mansoor qui sont deux des personnes les plus talentueuses que je connaisse. Donc j'ai vraiment beaucoup de chance à ce niveau-là. Je ne sais pas... J'aime bien avoir ces deux gars dans mon équipe. J'aimerais bien m'améliorer pour l'enregistrement pour pouvoir plus contribuer moi-même. Pour l'instant, je suis content avec eux deux. Si quelque chose d'autre se présente, on verra, mais j'aime bien là où on en est maintenant.



© John Gallardo


C'est le troisième album que vous sortez chez Sumerian Records . Qu'est-ce que ça vous apporte d'être sur un gros label ?

M.O. : Le truc avec Sumerian, c'est qu'on a signé là à nos débuts. Maintenant, ils grandissent tellement vite, je suis vraiment fier d'eux, qui ont commencé avec cette petite boite et sont devenus aussi gros. Je veux continuer à travailler avec eux parce que je sais qu'on fait partie de la famille et je me sens comme à la maison avec eux. Ce sont vraiment des gens bien. Et ils sont bien avec les autres groupes aussi. Je les aime bien. C'est vraiment super.


Il y a eu pas mal de changements de line-up depuis 2006 et actuellement, il n'y a plus que deux membres fondateurs dans le groupe. Qu'est-ce qui vous motive à continuer ? As-tu jamais hésité à continuer en tant que Veil of Maya
Veil of Maya


Clique pour voir la fiche du groupe
?


M.O. : Non. En fait, moi et Sam, notre batteur, on se connaît depuis nos cinq ans à peu près. On a grandi dans le même quartier. On est allé en maternelle ensemble. Je pense que tant qu'on fera de la musique ensemble, on sera tous les deux heureux.
Il y a des anciens membres qui ne supportaient pas la vie en tournée. Ce n'était pas qu'on s'entendait mal. Ils n'arrivaient pas à être loin de leurs copines, leurs familles et tout ça. Ça n'a pas marché. Mais le groupe qu'on a maintenant est vraiment solide et je pense que ça va rester comme ça pendant un moment. Je pense que tout le monde est heureux et on est plus comme un groupe, plus juste deux gars.


Vous avez beaucoup tourné. Pourrais-tu nous évoquer tes meilleurs souvenirs ?

M.O. : Oh, il y en a tant ! C'est ma première fois à Bruxelles en fait. J'apprécie cette journée.
Je ne sais pas où commencer... Un de mes groupes préférés quand j'étais plus jeune était Deftones
Deftones


Clique pour voir la fiche du groupe
et on a eu l'occasion de faire deux concerts avec eux il y a quelques mois, on les a rencontrés et on a traîné un peu avec eux. Et ils sont juste comme j'espérais qu'ils soient, vraiment cools ! C'était énorme pour moi.
Puis dans un mois ou deux, on jouera avec Glassjaw
Glassjaw


Clique pour voir la fiche du groupe
, qui est un autre groupe que j'écoutais beaucoup quand j'étais ado.
Ca change une vie. Avoir la chance de tourner avec les groupes que j'écoutais en grandissant est tellement cool. On vient de faire une tournée avec Cannibal Corpse
Cannibal Corpse


Clique pour voir la fiche du groupe
, on a tourné avec In Flames
In Flames


Clique pour voir la fiche du groupe
cette année, ce qui était aussi vraiment énorme pour moi. Je ne sais pas... C'est tellement génial d'avoir ce genre d'opportunités et d'avoir ce style de vie.



© John Gallardo


Ma question suivante est à propos de votre chanteur, qui a auparavant fait partie d'un groupe de metal chrétien, Iscariot, et vous avez parfois à partager la scène avec des groupes anti-religieux. Comment ça se passe ?

M.O. : Je ne pense pas qu'Iscariot étaient vraiment chrétiens.

C'est en tout cas l'étiquette qu'ils ont...

M.O. : Je ne sais pas. Il n'est pas chrétien. On fait un genre de tournée chrétienne pour le moment. On est ouverts aux croyances de tout le monde. Notre batteur est juif. Il est né juif, il ne peut pas ne plus être juif. On ne se tracasse pas à propos de ça. J'ai été élevé pour accepter toutes les croyances donc c'est comme ça que je suis.


Quels sont vos projets futurs après cette tournée ?

M.O. : On fait une tournée en tant que tête d'affiche aux États-Unis directement après cette tournée avec The Acacia Strain
The Acacia Strain


Clique pour voir la fiche du groupe
, Upon a Burning Body
Upon a Burning Body


Clique pour voir la fiche du groupe
, Volumes
Volumes


Clique pour voir la fiche du groupe
et Twitching Tongues
Twitching Tongues


Clique pour voir la fiche du groupe
. On a hâte. On sera en tournée pour le reste de l'année. C'est une bonne année !


Un peu plus tôt tu as mentionné le prochain album. Ça en est où ?

M.O. : Il n'y a encore rien de prêt ! J'écris seulement quelques morceaux sur l'ordinateur, j'ai quelques bouts de chansons mais encore rien de concret. On a tellement tourné cette année, je n'ai pas encore eu le temps de me poser et d'écrire. Je commencerai vraiment dès que les tournées seront finies cette année.


TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Elodie
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant ...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au déto...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au détour d'un backstage ou d'un coin de bar. IG : ___ Je n'écris pas de chroniques. Je peux toutefois vous...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au détour d'un backstage ou d'un coin de bar. IG : ___ Je n'écris pas de chroniques. Je peux toutefois vous aider pour ceci: - partager vos news (sortie d'album, annonce de tournée, etc.) ...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au détour d'un backstage ou d'un coin de bar. IG : ___ Je n'écris pas de chroniques. Je peux toutefois vous aider pour ceci: - partager vos news (sortie d'album, annonce de tournée, etc.) - mettre un morceau/album complet en streaming sur notre site avant sa sortie - organiser des concours Merci de ne ...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE