Interview

SOLSTAFIR

Mardi 26 mars 2013

Salut ! Comment se passe la tournée ?

Gummi : Bonjour ! Vraiment bien, vraiment bien.


Vous êtes sur la route depuis combien de temps ? C'est une grosse tournée ?

Gummi : Je pense que c'est vingt-trois dates et puis on en fait trois ou quatre en plus après la tournée avant de rentrer en Islande. Donc presque trente concerts pour nous.


Vous avez beaucoup tourné ces dernières années mais pas tant que ça avant il me semble...

Gummi : Non, on fait de plus en plus cette année. On n'a pas vraiment tourné l'année dernière... Non, en fait c'était l'année d'avant qu'on a pas beaucoup tourné parce qu'on était en train de composer un album.
On a plus ou moins commencé les tournées en 2009. On n'avait pas fait de tournées depuis longtemps.


Comment ça se fait ? Parce que vous avez commencé en 1995...

Gummi : Oui mais on n'a pas joué en dehors de l'Islande avant 2005 je pense. C'était la première fois. Ça nous a pris dix ans juste pour sortir de l'Islande. Et puis ça s'est construit lentement au début mais maintenant ça va de mieux en mieux et on tourne beaucoup plus.



© ChamO


Peux-tu un peu résumer votre carrière ? Ça se passait comment pour votre groupe avant 2008/2009 ?

Gummi : C'était un peu bizarre. On a commencé en 1995 comme tu as dit. Même en Islande on n'a pas fait de concerts avant 2000 il me semble. Il devait y avoir trois groupes dans le pays et aucun endroit où jouer. Et même si tu jouais, personne ne venait voir parce qu'il y avait peut-être dix personnes qui écoutaient du metal en Islande à l'époque. Puis cette scène hardcore/punk a débarqué en Islande et on a commencé à jouer avec ces groupes, ce qui je pense nous a peut-être influencés d'une certaine façon. La scène a évolué, c'était plutôt étrange, des groupes de black metal qui jouaient avec des groupes de hardcore ou de death metal. La scène était juste trop petite pour la diviser. Donc de 2000 à 2008 ou par là, on jouait principalement en Islande et quelques concerts hors d'Islande à partir de 2005. En 2005, on a sorti notre deuxième album, le premier via un vrai label. Donc je suppose que ça a un peu changé les choses même si ça a été plutôt lent. On n'a jamais vraiment été le groupe du jour ou du mois. On a toujours une évolution constante. Je pense que c'est ce qui est le plus sain.

Qu'est-ce qui vous a motivé à continuer au cours de vos premières années de carrière ?

Gummi : La stupidité ! On était trop stupides pour créer en fait. On le dit tout le temps, on aurait dû commencer à créer il y a déjà longtemps. La plupart des groupes abandonnent. Comme je le disais, ça nous a pris dix ans juste pour sortir de l'Islande. La plupart des groupes arrêtent après cinq ans s'ils n'ont eu aucune reconnaissance. On est juste assez stupides pour aimer ce qu'on fait. On aime jouer de la musique, c'est juste ça. Bien sûr, c'est chouette que des gens écoutent ta musique et tout, et je sais que ça sonne comme un cliché, mais on fait ça vraiment pour l'amour de la musique, et rien d'autre. Et je pense qu'on a prouvé ça en faisant ça pendant si longtemps avant que les gens s'aperçoivent de notre existence. Donc ouais, c'est l'amour de jouer qui nous fait continuer.



© ChamO


Est-ce que tu apprécies la vie en tournée ?

Gummi : Oui, j'aime bien ça car c'est plutôt simple. Tu arrives dans une salle, tu sais ce que tu as à faire. Tu dois juste décharger le matos, faire le soundcheck, puis manger, puis tu joues, tu traînes un peu, puis tu recharges le matos... C'est vraiment simple. J'ai eu plein de jobs au cours de ma vie, toutes sortes de boulots. J'ai détesté chacun d'entre eux, et je ne considère pas ceci comme un travail, mais j'aime bien ce que je fais car c'est simple. Ce n'est pas toujours facile mais c'est simple.

Est-ce que tu as des souvenirs particuliers de tournée que tu pourrais partager ?

Gummi : De tournée ? Eh bien... Je ne sais pas. Il y a plein de choses géniales qui se passent tout le temps, et des trucs pas si géniaux aussi. Donc des trucs en particulier, je ne sais pas. Mais la plupart du temps, c'est plutôt... Je ne dirais pas chiant, mais ce n'est pas aussi glamour que ce que les gens pensent.

Parce que chaque jour ressemble à la veille quand tu sais ce que tu as à faire ?

Gummi : Oui, c'est toujours pareil en gros. Mais après bien sûr il y a parfois des fêtes géniales, et on a des amis un peu partout que c'est chouette de pouvoir voir.
Lors de cette tournée, quelqu'un a dit : ''C'est toujours vendredi ou samedi, puis de temps en temps, c'est dimanche''. Ça peut être très marrant.

Vous avez sorti votre dernier album en 2011. Est-ce que vous travaillez sur un nouveau ?

Gummi : Oui on est en train d'en écrire un nouveau. On a commencé à composer quelques morceaux avant cette tournée. Je ne sais pas pour les autres groupes, mais pour nous, on ne peut pas vraiment composer quand on est en tournée. On doit vraiment s'enfermer dans notre salle de répétition et juste jammer pendant des heures. Comme quand on a composé le dernier album, on arrivait à notre lieu de répétition à 10h le matin, on restait là jusqu'à 16h ou 17h et on faisait ça cinq fois par semaine. Je suppose qu'on fera de nouveau comme ça quand on rentrera chez nous après la tournée.
On espère sortir le nouvel album début de l'année prochaine.

Avez-vous d'autres projets après cette tournée ?

Gummi : Faire le nouvel album, puis on a quelques festivals d'été et on essaie de planifier notre tournée en tant que tête d'affiche, mais je ne peux encore rien promettre. Rien n'est encore certain. Mais on espère faire notre tournée l'hiver prochain.
Et enregistrer l'album, le sortir début 2014.



© ChamO


Tu es aussi photographe, tu fais encore de la photo ?

Gummi : Oui. Je suppose que c'est comme composer de la musique, l'inspiration va et vient. Tu ne peux pas toujours être créatif je pense. Parfois, tu dois en rester éloigné un temps puis la créativité revient à toi. C'est pareil quand on écrit et enregistre un album, après ça, on se sent juste vidé. Tu donnes tout ce que tu as et quand c'est fait, tu dois juste prendre une pause.

J'ai vu sur ta page Last.fm page que tu aimes beaucoup Duran Duran.

Gummi : Ouais ! (rires)

Qu'est-ce que tu écoutes d'autre ?

Gummi : Ces derniers temps j'ai beaucoup écouté The Kilimanjaro Darkjazz Ensemble
The Kilimanjaro Darkjazz Ensemble
Clique pour voir la fiche du groupe
et quelques groupes islandais comme Valdimar, Eivør des Îles Féroé. Pas tant de metal que ça en fait, je n'écoute vraiment pas beaucoup de metal. C'est un peu étrange. Tous les gars dans le tourbus regardent des DVDs de Judas Priest
Judas Priest


Clique pour voir la fiche du groupe
et des trucs comme ça, et c'est peut-être moi qui suis bizarre, mais je n'aime pas ça. Je n'ai jamais aimé le heavy metal. Je trouve que le thrash metal est chiant. C'est comme du reggae, après une chanson tu as fait le tour. J'écoute des trucs différents de ce à quoi on s'attendrait de la part d'un gars qui joue dans un groupe de metal, comme Duran Duran !

Y a-t-il des albums ou des groupes que tu recommanderais ?

Gummi : À part Duran ? (rires)
Voyons... Il y a tant de bonne musique si on prend juste le temps de chercher. Pour les gens qui veulent découvrir quelque chose de différent, je leur recommande de jeter une oreille à quelques groupes islandais, comme Valdimar, et ce gars qui s'appelle Jónas Sigurðsson, je l'écoute beaucoup, The Kilimanjaro Darkjazz Ensemble
The Kilimanjaro Darkjazz Ensemble
Clique pour voir la fiche du groupe
ont de bons albums, Bohren & der Club of Gore
Bohren & der Club of Gore


Clique pour voir la fiche du groupe
... Je ne sais pas, il y a tant de bons groupes dans tous les genres. Je pense que tu peux trouver quelque chose de bon dans chaque style, même le reggae et le thrash metal. J'aime trois albums de Slayer
Slayer


Clique pour voir la fiche du groupe
, j'aime le vieux Metallica
Metallica


Clique pour voir la fiche du groupe
et il doit probablement exister un groupe raggae qui soit écoutable. Je ne l'ai pas encore trouvé cela dit. Donc juste creuser.

Souhaites-tu dire autre chose ?

Gummi : Pas vraiment, achetez mes albums, j'ai besoin d'argent !



© ChamO
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Elodie
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant ...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au déto...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au détour d'un backstage ou d'un coin de bar. IG : ___ Je n'écris pas de chroniques. Je peux toutefois vous...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au détour d'un backstage ou d'un coin de bar. IG : ___ Je n'écris pas de chroniques. Je peux toutefois vous aider pour ceci: - partager vos news (sortie d'album, annonce de tournée, etc.) ...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au détour d'un backstage ou d'un coin de bar. IG : ___ Je n'écris pas de chroniques. Je peux toutefois vous aider pour ceci: - partager vos news (sortie d'album, annonce de tournée, etc.) - mettre un morceau/album complet en streaming sur notre site avant sa sortie - organiser des concours Merci de ne ...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE