Interview

SUASION

Mercredi 12 mars 2014



Salut les mecs ! J’ai l’impression que vous débarquez un peu de nulle part et pourtant, vous avez déjà dépassé les 1.000 fans sur Facebook et votre premier EP sort le 15 mars. Vous pouvez éclairer ma lanterne et présenter les membres du groupe et le groupe en lui-même bien sûr.

Alors, il y a Chris au chant et Yannick à la batterie qui viennent tous les deux de Bruxelles. Ensuite, Nicolas, guitariste-compositeur, Julien, bassiste-compositeur et Nicola, guitariste qui viennent de Liège. Le groupe a été créé au mois de mai 2013 par les 3 liégeois qui se connaissaient déjà tous auparavant de par des groupes que nous avions en commun depuis longtemps. Yannick a rejoint le groupe 1 mois plus tard et Chris fin du mois de septembre. Nous faisons du metalcore progressif avec des éléments hardcore et des breakdowns.

Comme je le disais, votre premier disque, un EP 6 titres sort le 15 mars. J’ai été bluffé par la qualité en l’écoutant. Que ce soit musicalement ou au niveau de la production. On vous sent fort influencés par la nouvelle vague actuelle metalcore progressif / djent. Je me trompe ?

Metalcore progressif certainement mais djent, un peu moins. Nous avons tous plus-ou-moins les mêmes influences au niveau des groupes que nous écoutons, à savoir Architects
Architects


Clique pour voir la fiche du groupe
, Bring Me The Horizon
Bring Me The Horizon


Clique pour voir la fiche du groupe
, Northlane
Northlane


Clique pour voir la fiche du groupe
... etc. Mais notre son n'est pas vraiment djent, en tout cas si on considère la nouvelle vague de composition djent comme un style, nous n'y adhérons pas plus que ça.

Nicolas Delastrade de NDSE Recordings s’est chargé du mixage. Vous avez aussi enregistré chez lui à Paris ? Comment s’est passé ce travail avec lui ? Dites-moi.

Pour commencer nous ne l'avons jamais rencontré ! Nous sommes effectivement parti à Paris pendant 5 jours chez le batteur du groupe de Nicolas, Novelists
Novelists


Clique pour voir la fiche du groupe
, qui a fait les prises de nos voix. Pour le reste, nous avions enregistré des pré-productions pour toutes les chansons de l'EP et nous les lui avons envoyé pour qu'il s'en serve comme base. Il s'en est inspiré pour le mix et a bien sûr mis sa touche personnelle. Il nous a ensuite envoyé plusieurs jets que nous avons critiqué jusqu'à ce que les chansons nous plaisent. Il a vraiment fait un très bon travail !

Pourquoi un EP et pas un album complet ? Quitte à envoyer la sauce dès le début, autant y aller un gros coup, non ?

Pour la raison simple que c'était la première fois que nous investissions autant dans un projet musical. Nous ne voulions pas courir le risque de faire des erreurs sur un travail aussi conséquent qu'un album. C'est beaucoup de travail. Finalement, tout s'est très bien passé et nous sommes confiant pour l'album à venir.

Islanders… Vous vous considérez un peu comme des Robinson Crusoé qui vivent sur une île ?

Haha ! Pas vraiment, c'est une idée de Chris, notre chanteur qui s'est laissé inspiré par les expériences qu'il a vécu au cours d'un voyage qu'il a fait à Ténérife.

Et une question un peu bateau… pour rester dans le thème… quels sont les 3 albums que vous prendriez d’office avec vous si vous étiez coincés sur une île ?

1. Daybreaker d'Architects
Architects


Clique pour voir la fiche du groupe
car toutes les chansons sont irréprochables.
2. Sempiternal de Bring Me The Horizon
Bring Me The Horizon


Clique pour voir la fiche du groupe
pour la même raison
3. Singularity de Northlane
Northlane


Clique pour voir la fiche du groupe
pour sa beauté et sa production.

Vous avez joué votre premier show à Liège fin décembre, comment ça s’est passé ?

Globalement bien, c'était notre premier concert donc il y a eu quelques petites tensions minimes. Le public était fort réceptif malgré tout. Bonne expérience. Mais nos 2 concerts suivants ont vraiment été des super expériences.

Il y a déjà quelques dates prévues pour ce premier semestre. Est-ce qu’il y a des salles en particulier où vous voudriez jouer ?

Quelques concerts par-ci par-là : notre Release Party le 22 mars au DNA (Bruxelles), au Antwerp Metal Fest le 28 mars et une demie dizaine d'autres à venir.



Vous débarquez dans cette scène metal belge et plus particulièrement à Bruxelles. Est-ce que vous trouvez que ça bouge bien ici ? Est-ce qu’il y a des groupes que vous aimez bien ? Je ne peux m’empêcher de penser aux jeunes autres formations qui pointent comme vous le bout de leur nez comme Reach The Shore
Reach The Shore


Clique pour voir la fiche du groupe
ou Concealed Reality
Concealed Reality


Clique pour voir la fiche du groupe
?


Il y a énormément de groupes et il est impossible de tous les citer. Au concerts, ça bouge pas mal, mais ce n'est pas encore ce que c'est en Flandres. Malgré tout, de plus en plus de gens font l'effort de venir aux shows, c'est très encourageant. Les groupes deviennent également de plus en plus professionnels comme les deux cités plus haut.

Je parlais précédemment de vos premiers concerts. Une date à Liège (28 décembre 2013), une à Gand (8 mars 2014) et une à Bruxelles (15 mars). En 3 dates, vous aurez fait les 3 régions. Comment s'est passé le concert en Flandres ?

Notre concert à Gand s'est très bien passé, malgré le fait qu'il n'y avait qu'une cinquantaine de personnes présentes, tout le monde bougeait et commençait même à chanter avec nous des chansons qu'ils ne connaissaient pas. Nous avons eu droit à deux encores et une petite file à notre table de merch. Les membres des autres groupes sont venus nous parler après et nous avons gardé quelques contacts. Ça restera pour nous une excellente expérience.

Quels sont vos projets pour cette année 2014 ? Promouvoir un maximum l’EP je suppose mais peut-être des idées de tournée ? Déjà commencer à vous exporter en dehors de notre petit pays ?

Quelques idées de tournées avec des groupes que nous apprécions, la sortie de plusieurs singles ainsi qu'un clip. Nous ferons effectivement tout notre possible pour nous produire à l'étranger. Nous espérons aussi sortir notre album le plus vite possible.

Un dernier mot ?

Un grand merci à Shoot Me Again pour l'interview déjà. Pour être moins original, achetez notre EP au prix de 6€. Il en vaut la peine déjà rien que pour le magnifique artwork créé par Steven Corman. Un grand merci aussi à Sébastien, notre ingénieur du son qui nous soutient et qui est présent à tous nos concerts. C'est un membre à part entière du groupe. Et merci à tous ceux qui nous soutiennent depuis le début !

TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
27

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE