Interview

EXUVIATED

#3 Renaut, guitariste


Mercredi 9 octobre 2019

Exuviated
Exuviated


Clique pour voir la fiche du groupe
est un groupe belge de death metal originaire de Marche. Créé en 2009, le quintet fête cette année ses 10 ans. Chaque jour de cette semaine, nous allons vous présenter le témoignage d’un membre du groupe et d’un invité surprise.


Renaut, homme aux cheveux gris. 41 ans. Guitariste. A rejoint le groupe en 2014. Ex membre de Spirittales et Virus IV
Virus IV
Clique pour voir la fiche du groupe
. Aime la truffe et Vivaldi.




« Je vais parler d'une journée qui a été très forte en émotions et en situations particulières, le 22 mars 2016. La journée a commencé par un réveil en sursaut à cause du passage de la frontière danoise. Moi et un autre musicos (dont je tairais le nom) nous sommes retrouvés en calbut avec la tronche cramoisie à récupérer nos cartes d'identités de la main de douaniers danois hilares.
Après, ma femme m'annonce par message que des bombes ont explosées à Bruxelles. S'en suivent des tentatives d'appels de certains musiciens du groupe dont les membres de leurs familles vivent ou travaillent à Bruxelles. Nous arrivons à la salle à Copenhague et les membres des groupes américains nous accueillent avec des mots réconfortants et compatissants.
Même si aucun d'entre nous n'avait été directement touché par les attentats, être aussi loin des nôtres était vraiment pesant.
Un peu plus tard, nous avons vu un curé en train d'interviewer Travis Ryan dans les loges. La scène était étonnante voire cocasse.
Enfin, ce soir-là, le public a été exceptionnel avec nous (sachant ce qu'il s'était passé dans notre pays quelques heures auparavant) et nous a permis, le temps d'un show, de suspendre le temps. »

May, l’amoureuse
« Mon avis sur le fait que mon mari est musicien? De la fierté, tout simplement. Parce qu’il est musicien, qu’il pratique sa passion et qu’il la partage avec les autres. Une passion qui lui permet de créer et de jouer des morceaux et donc de la partager avec d’autres personnes, dans son groupe et avec le public. Lorsque l’on aime la musique, on sait à quel point certains morceaux résonnent à certains moments de nos vies, que des morceaux peuvent nous accompagner et peuvent aussi nous aider à traverser certaines situations. Comment ne pas ressentir de la fierté lorsqu’une personne que l’on aime fait partie de cela? »
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Isabelle
Ancienne journaliste notamment pour L’Avenir et SudPresse, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et d’évèn...
Ancienne journaliste notamment pour L’Avenir et SudPresse, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et d’évènements culturels et musicaux en province de Luxembourg. Les conditions de travail des journalistes (qui ne sont toujours pas au top, soit dit en passant) ont fait qu’elle a réorienté sa carrièr...
Ancienne journaliste notamment pour L’Avenir et SudPresse, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et d’évènements culturels et musicaux en province de Luxembourg. Les conditions de travail des journalistes (qui ne sont toujours pas au top, soit dit en passant) ont fait qu’elle a réorienté sa carrière vers un autre secteur et qu’elle est devenue terriblement en manque… d’écriture. A rejoint l’équipe e...
Ancienne journaliste notamment pour L’Avenir et SudPresse, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et d’évènements culturels et musicaux en province de Luxembourg. Les conditions de travail des journalistes (qui ne sont toujours pas au top, soit dit en passant) ont fait qu’elle a réorienté sa carrière vers un autre secteur et qu’elle est devenue terriblement en manque… d’écriture. A rejoint l’équipe en juillet 2016....
Ancienne journaliste notamment pour L’Avenir et SudPresse, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et d’évènements culturels et musicaux en province de Luxembourg. Les conditions de travail des journalistes (qui ne sont toujours pas au top, soit dit en passant) ont fait qu’elle a réorienté sa carrière vers un autre secteur et qu’elle est devenue terriblement en manque… d’écriture. A rejoint l’équipe en juillet 2016....

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE