Interview

EXUVIATED

#5 Arnaud, batteur


Vendredi 11 octobre 2019

Exuviated
Exuviated


Clique pour voir la fiche du groupe
est un groupe belge de death metal originaire de Marche. Créé en 2009, le quintet fête cette année ses 10 ans. Chaque jour de cette semaine, nous allons vous présenter le témoignage d’un membre du groupe et d’un invité surprise.


Arnaud, homme aux cheveux longs. 37 ans. Batteur. A rejoint le groupe en septembre 2018. Egalement membre d’Humanitas Error Est
Humanitas Error Est


Clique pour voir la fiche du groupe
, Lebenssucht
Lebenssucht


Clique pour voir la fiche du groupe
, Vaer, Lost God
Lost God
Clique pour voir la fiche du groupe
. Ex membre de No-Lokost, Rogash, Coalition
Coalition


Clique pour voir la fiche du groupe
, Enthroned
Enthroned


Clique pour voir la fiche du groupe
, Grabak, Necroblaspheme, Neverland in Ashes, Cedra, Gate to Another Side, Hynnner Vs Hant1S3, I Prevail
I Prevail


Clique pour voir la fiche du groupe
, Locknut, Shaft of Light, Twilight of Darkness.
Aime le sang, la photo et la physique quantique.




« Un moment fort vécu au sein d'Exuviated
Exuviated


Clique pour voir la fiche du groupe
? C'est une question difficile pour quelqu'un qui n'a fait que deux concerts avec le groupe, mais je dirais assez spontanément que le plus beau moment vécu depuis que ces quatre personnes m'ont accueilli dans leur petite troupe est le trajet du retour après la première répète. Il était tellement bon de se retrouver à nouveau seul, débarrassé de ces énergumènes désagréables. Ahahaha, non, évidemment je déconne.

Pour être honnête, tous les moments passés avec Jean-Philippe, Cédric, Renaut et Pish sont des plus plaisants. Ce sont des gens ouverts, pleins d'humour et d'excellents musiciens. Donc, tant pour leurs qualités humaines que musicales, je suis vraiment heureux de pouvoir partager cette épopée avec eux. Maintenant, peut-être qu'ils portent un masque de sympathie pour cacher une horrible personnalité tordue, mais cela peut être une aventure en soit également. Seul le temps nous le dira, ahahaha !

Avant que je ne parte en Allemagne, je connaissais déjà la quasi totalité du groupe pour avoir partagé plusieurs dates au sein de mes diverses formations avec leurs anciens projets ou même avec Exuviated
Exuviated


Clique pour voir la fiche du groupe
si je ne m'abuse.

La scène wallonne recèle une multitude de bons groupes mais peu d'entre eux ont assez d'ambition pour dépasser le stade de groupe local, sans aucun rapport avec la qualité intrinsèque de leur musique qui parfois frise l'excellence. Il faut dire aussi que comparé à la Flandre qui propose beaucoup plus d'infrastructures et de synergies pour les arts quels qu'ils soient, la Wallonie fait pâle figure avec sa poignée de festivals et ces quelques lieux de concerts épars.
Malgré cela, Exuviated
Exuviated


Clique pour voir la fiche du groupe
a toujours su montrer qu'il en voulait plus que la moyenne en se tirant les doigts du cul et cela me plaît. C'est pourquoi, à mon retour en Belgique, j'ai été plutôt heureux qu'ils soient les premiers à me demander de rejoindre leurs rangs. Une proposition que je ne regrette nullement d'avoir acceptée à ce jour. »

Tristan, le frère
« En tant que guitariste, j'ai eu la chance de jouer avec lui pendant 10 ans et rare sont les batteurs qui lui arrivent à la cheville. Etant batteur aussi, je sais de quoi je parle! C'est son truc à lui, sa passion et son savoir-faire!
Arnaud est éclectique mais il a tendance à s'orienter vers le blast qu'il maîtrise à la perfection. Enfants, on jouait tous les jours. Parfois, deux ou trois fois. Je suis impatient de rejouer avec lui!
Sinon, Exuviated
Exuviated


Clique pour voir la fiche du groupe
, c’est efficace, propre et technique! »

TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Isabelle
Ancienne journaliste notamment pour L’Avenir et SudPresse, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et d’évèn...
Ancienne journaliste notamment pour L’Avenir et SudPresse, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et d’évènements culturels et musicaux en province de Luxembourg. Les conditions de travail des journalistes (qui ne sont toujours pas au top, soit dit en passant) ont fait qu’elle a réorienté sa carrièr...
Ancienne journaliste notamment pour L’Avenir et SudPresse, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et d’évènements culturels et musicaux en province de Luxembourg. Les conditions de travail des journalistes (qui ne sont toujours pas au top, soit dit en passant) ont fait qu’elle a réorienté sa carrière vers un autre secteur et qu’elle est devenue terriblement en manque… d’écriture. A rejoint l’équipe e...
Ancienne journaliste notamment pour L’Avenir et SudPresse, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et d’évènements culturels et musicaux en province de Luxembourg. Les conditions de travail des journalistes (qui ne sont toujours pas au top, soit dit en passant) ont fait qu’elle a réorienté sa carrière vers un autre secteur et qu’elle est devenue terriblement en manque… d’écriture. A rejoint l’équipe en juillet 2016....
Ancienne journaliste notamment pour L’Avenir et SudPresse, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et d’évènements culturels et musicaux en province de Luxembourg. Les conditions de travail des journalistes (qui ne sont toujours pas au top, soit dit en passant) ont fait qu’elle a réorienté sa carrière vers un autre secteur et qu’elle est devenue terriblement en manque… d’écriture. A rejoint l’équipe en juillet 2016....

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE