Reportage

Birthday, quand plusieurs groupes belges de death fêtent leur anniversaire, ça cartonne !

Durbuy (La Laiterie), le 08-11-2019

Dimanche 10 novembre 2019

C’était donc le Birthdeath metal party, vendredi soir à Tohogne (Durbuy), organisé par le Damned Soul Fest (dont la 3e édition aura lieu les 17 et 18 janvier 2020 à Bomal).
Au programme : Excavated
Excavated


Clique pour voir la fiche du groupe
qui fêtait ses 22 ans, Pestifer
Pestifer


Clique pour voir la fiche du groupe
qui fêtait ses 15 ans, Resistance
Resistance


Clique pour voir la fiche du groupe
qui fêtait ses 15 ans aussi, Carnation
Carnation


Clique pour voir la fiche du groupe
et Exuviated
Exuviated


Clique pour voir la fiche du groupe
qui fêtait ses 10 ans.



Désolée pour le 1e groupe mais pas possible pour moi d’arriver à 17h50. Vous savez ce que c’est (ou pas et dans ce cas, vous avez de la chance), faut terminer son boulot, aller chercher les enfants à la garderie, les déposer chez maman, etc. Tout ça pour dire que je suis arrivée pour Pestifer
Pestifer


Clique pour voir la fiche du groupe
. Les liégeois qui vont sortir tout prochainement un nouvel album ont proposé un super show malgré un son pas très terrible.



Place ensuite à Resistance
Resistance


Clique pour voir la fiche du groupe
qui, après un concert à Arlon en avril 2019, a joué son deuxième concert de cette année à Tohogne. Pourtant, ça claque et c’est en place comme si la formation avait fait 40 scènes sur les 8 derniers mois ! On a de la bouteille ou on n’en a pas !




Carnation
Carnation


Clique pour voir la fiche du groupe
. Découverte pour moi. Le groupe est à la hauteur de sa réputation. Tout est en place. Les musiciens habitent la scène et envoient du lourd. Pas étonnant qu’ils soient signés chez Season of Mist.



Exuviated
Exuviated


Clique pour voir la fiche du groupe
a proposé un set corsé avec Jonas en remplacement à la batterie (qui s’est donc offert deux séances de batterie sur une même soirée puisqu’il est aussi derrière les fûts de Resistance
Resistance


Clique pour voir la fiche du groupe
). Passer après Carnation
Carnation


Clique pour voir la fiche du groupe
, c’est quand même un sacré challenge que les locaux ont relevé sans problème.

L’ambiance était super, le public très en forme (Papy metal a encore réussi à faire tomber des barrières nadar !). Les musiciens se sont visiblement bien amusés aussi puisque la plupart se sont mêlés au public et ont profité des concerts. Faut dire qu’ils sont plutôt bien accueillis et chouchoutés par le Damned Soul Fest : une bouteille de vodka pour chaque groupe en guise de cadeaux de bienvenue. Rien que ça.



Perso, la salle de la Laiterie de Tohogne est super au niveau de la taille et des infrastructures mais je ne suis pas convaincue au niveau de sa situation (c’est vraiment le trou de cul du monde). Puis alors, quelle idée d’avoir foutu un poteau en plein milieu de la scène ! C’est vraiment chiant. Visuellement c’est moche. Quand on fait des photos c’est embêtant et pour les groupes sur scène aussi j’imagine.

Je regrette encore, c’est trop souvent la même chose, que le public ne soit pas venu plus en masse pour soutenir cette super affiche et super orga.



Après tous ces plaisirs musicaux, j’ai mangé un hamburger vegan (toujours sympa de penser à celles et ceux qui ne mangent pas d’animaux morts) et puis hop, au dodo.

Des soirées death comme ça, on en redemande !
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Isabelle
Ancienne journaliste notamment pour L’Avenir et SudPresse, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et d’évèn...
Ancienne journaliste notamment pour L’Avenir et SudPresse, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et d’évènements culturels et musicaux en province de Luxembourg. Les conditions de travail des journalistes (qui ne sont toujours pas au top, soit dit en passant) ont fait qu’elle a réorienté sa carrièr...
Ancienne journaliste notamment pour L’Avenir et SudPresse, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et d’évènements culturels et musicaux en province de Luxembourg. Les conditions de travail des journalistes (qui ne sont toujours pas au top, soit dit en passant) ont fait qu’elle a réorienté sa carrière vers un autre secteur et qu’elle est devenue terriblement en manque… d’écriture. A rejoint l’équipe e...
Ancienne journaliste notamment pour L’Avenir et SudPresse, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et d’évènements culturels et musicaux en province de Luxembourg. Les conditions de travail des journalistes (qui ne sont toujours pas au top, soit dit en passant) ont fait qu’elle a réorienté sa carrière vers un autre secteur et qu’elle est devenue terriblement en manque… d’écriture. A rejoint l’équipe en juillet 2016....
Ancienne journaliste notamment pour L’Avenir et SudPresse, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et d’évènements culturels et musicaux en province de Luxembourg. Les conditions de travail des journalistes (qui ne sont toujours pas au top, soit dit en passant) ont fait qu’elle a réorienté sa carrière vers un autre secteur et qu’elle est devenue terriblement en manque… d’écriture. A rejoint l’équipe en juillet 2016....

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE