Reportage

Made Out Of Babies : des gens ont été refusés !

Bruxelles (DNA), le 19-08-2008

Vendredi 22 août 2008

C’est toujours stressant d’organiser une date. L’éternelle question de la fréquentation accroît l’angoisse au fur et à mesure que l’heure approche. Et donc une heure avant le départ, le stress des organisateurs était palpable. Une inquiétude qui s’appuyait aussi sur le manque de réactivité dans notre forum concernant la date.

Même si la date me semblait tout à fait jouable, à Bruxelles et au mythique DNA, je ne devais pas être trop rassurant en faisant référence à l’affluence des deux précédentes dates auxquelles j’avais assisté.

L’organisation a dû se sentir rassurée en voyant les pieds dépassés sous les stores du café, dehors, le long du trottoir. Une file grandissante à partir de 19h30 qui était plaisante à voir en ce mois d’août et en pleine semaine. Et finalement c’est un DNA qui s’est très vite rempli pour finir sold out qui accueillait KINGDOM
KINGDOM


Clique pour voir la fiche du groupe
et MADE OUT OF BABIES
MADE OUT OF BABIES
Clique pour voir la fiche du groupe
.

Trio composé de 3 membres issus de AMEN RA
AMEN RA


Clique pour voir la fiche du groupe
, KINGDOM
KINGDOM


Clique pour voir la fiche du groupe
a débuté avec une intro similaire à Silver Needle. Golden Nail qui ouvre Mass III. Le lien de parenté était donc vite établi. L’affiliation était évidente durant le concert, même si le style est plus brut et direct. L’approche de KINGDOM
KINGDOM


Clique pour voir la fiche du groupe
se veut plus minimaliste tout en gardant encore des ambiances sombres et pénétrantes. Le projet n’est pas encore abouti, quelques imperfections et moments fragiles se sont fait sentir mais c’est surtout la longueur du set qui a trahi le trio. Alors que le public commençait à entrer dans les atmosphères engendrées, violemment les instruments et la prestation se sont tus. Le tout a duré au maximum 20 minutes. Le temps permettra à KINGDOM
KINGDOM


Clique pour voir la fiche du groupe
d’élaborer de nouvelles compositions et il est certain qu’à ce moment la prestation pourra se vivre pleinement.

Les New-Yorkais de MADE OUT OF BABIES
MADE OUT OF BABIES
Clique pour voir la fiche du groupe
connaissent bien les 3 de KINGDOM
KINGDOM


Clique pour voir la fiche du groupe
pour avoir déjà partager la scène avec AMEN RA
AMEN RA


Clique pour voir la fiche du groupe
. Les deux derniers albums des Américains m’ont laissé dubitatif. En les écoutant la veille encore, je me demandais comment le groupe allait s’en sortir et me convaincre. Plus personnels pourtant, je leurs reprochais un manque d’énergie et de spontanéité que j’appréciais sur le premier.

Comme à son habitude Julie Christmas, la chanteuse a parcouru de long en large la petite scène du DNA. Dans un style de petite fille hystérique et survolté, elle se glissait entre ses musiciens, haletante et grognante. Elle a beau avoir du charisme et être d’une douceur insoupçonnée en dehors de scène, quand elle prend le micro, on préfère ne pas s’y frotter et la contrarier.

Le son de MADE OUT OF BABIES
MADE OUT OF BABIES
Clique pour voir la fiche du groupe
au DNA était volumineux. À cause des conditions du lieu, on retrouvait un son plus roots et plus compact. On renouait avec les charmes de Trophy. Le rapprochement avec des groupes comme THE JESUS LIZARD
THE JESUS LIZARD
Clique pour voir la fiche du groupe
ou OXBOW
OXBOW


Clique pour voir la fiche du groupe
prenait enfin une consistance évidente.

MADE OUT OF BABIES
MADE OUT OF BABIES
Clique pour voir la fiche du groupe
m’a donc bien surpris finalement. Après une prestation enjouée, servie comme un bloc, le groupe a été rappelé à remonter sur scène. Une démarche peu commune de la part du quatuor qui voyait d’ailleurs son batteur perdu sur les premières notes du rappel.

Finalement la soirée s’est bien passée pour tout le monde, on attendra un peu plus de KINGDOM
KINGDOM


Clique pour voir la fiche du groupe
la prochaine fois et on espérera surtout un vrai set d’une durée plus approprié.

TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► AU MEME CONCERT

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE