Reportage

Persistence Tour, où comment commencer 2013 violemment

Lint (AED Studios), le 11-01-2013

Jeudi 24 janvier 2013

11 janvier 2013 ... Plus de 1500 personnes présentes à Lint pour assister à la deuxième date du Persistence Tour. Avec une affiche composée de The Acacia Strain
The Acacia Strain


Clique pour voir la fiche du groupe
, Neaera
Neaera
Clique pour voir la fiche du groupe
, Stick To Your Guns
Stick To Your Guns


Clique pour voir la fiche du groupe
, H2O
H2O


Clique pour voir la fiche du groupe
, Agnostic Front
Agnostic Front


Clique pour voir la fiche du groupe
et Hatebreed
Hatebreed


Clique pour voir la fiche du groupe
, on pouvait s'attendre à ce que la salle soit remplie et ce fut le cas ! Mais est-ce que ça en valait la peine ? Retour sur ma petite virée en contrée lointaine pour ce concert aux groupes prestigieux.




A peine arrivée, je me sentais perdue. Ce grand parking, ces couloirs qui ressemblaient à ceux d'un hôpital... On n'aurait jamais pu deviner que nous étions bel et bien dans une salle de concert, et encore moins que nous allions à un show de hardcore ! Et pourtant, on peut voir des musiciens tatoués de la tête au pied s'engouffrer dans les backstages avant que les les kids et les un-peu-moins-kids n'arrivent. 18H, ouverture des portes, la salle se remplit petit à petit, mais celle-ci est tellement grande que même avec quelques centaines de personnes, on se croit dans une salle vide !

Mais malgré tout, le premier groupe entre en scène. Et je tiens d'ailleurs à noter la pointilleuse organisation de l'équipe HeartBreakTunes, car l'horaire a été respecté et le concert a terminé à l'heure prévue. The Acacia Strain
The Acacia Strain


Clique pour voir la fiche du groupe
fait alors son apparition devant une salle peu motivée, mais cela n'a heureusement pas perturbé les musiciens qui nous ont livré un set puissant. Précis et carrés, les morceaux en ont enchanté plus d'un ! Une réelle puissance se dégageait des breaks, et même si la fosse n'était pas dans un chaos total, le premier rang connaissait toutes les paroles et la magie opérait. Prestation réussie donc !

Neaera
Neaera
Clique pour voir la fiche du groupe
enchaine et essaie de motiver cette foule de belges qui n'attend que du bon son. Pari gagné ! Les Allemands nous ont prouvé qu'eux aussi avaient leur place sur cette affiche remplie de groupes US. Complètement rôdés, ils ont réussi à nous transmettre l'alchimie entre la technique et la violence de leurs morceaux. Les fans de métal en tout genre ont senti leur cheveux se dresser sur leur tête !

Le vide de la salle se comble petit à petit et Stick To Your Guns
Stick To Your Guns


Clique pour voir la fiche du groupe
prend alors le relai. Les fans se sont montrés présents en masse et l'ambiance devint alors plus festive. Leur set, composé de 7 titres de leur dernier petit bijou appelé Diamond et de 2 chansons de l'album précédent The Hope Division, a séduit tout le monde. En effet, plus de gros breaks dans leur musique, mais place à de nombreuses mélodies. La foule s'arrachant le micro pour pouvoir chanter les refrains et mettant une ambiance de feu, le groupe était plus que ravi de pouvoir nous donner rendez-vous au Groezrock.

Mais les choses sérieuses ont réellement commencé lors de la prestation de H2O
H2O


Clique pour voir la fiche du groupe
. L'Eurocam Media Center était alors bien rempli et dès les premières notes, tout le monde s'est mis à sautiller, pogoter et hurler. Par contre, il semblerait que le groupe n'avait pas prévu une setlist particulière et a donc par moments choisi de jouer des morceaux selon l'avis du public. Leur punk hardcore est toujours aussi efficace et la Belgique a en tout cas décidé qu'elle n'avait Rien A Prouver en matière d'ambiance ! Et ce n'est certainement pas une reprise de War Pigs de Black Sabbath
Black Sabbath


Clique pour voir la fiche du groupe
qui va nous arrêter !

Mais il a fallu encore moins de temps à Agnostic Front
Agnostic Front


Clique pour voir la fiche du groupe
pour déchainer la foule. A près de 50 ans, Roger Miret et sa bande ne sont pas encore prêts à prendre leur retraite. Plus en forme que jamais, les New Yorkais enchainent les chansons, passant de leur dernier opus My Life My Way à Warriors et autres albums, pour même conclure par un classique Blitzkrieg Bop. L'énergie du groupe était contagieuse, il était impossible de ne pas danser et de rester insensible aux sing-along !

Hatebreed a alors repris le relais. Un véritable mur de son et ce, à partir des premières secondes ! Irrésistiblement puissants et entrainants, les riffs n'ont laissé personne de marbre. On n'a évidemment pas oublié leur prestation du Graspop Metal Meeting 2012 et on peut presque dire qu'ils nous ont manqué, vu l'efficacité de leur musique ! Malheureusement, pour une raison qui nous a échappé, la qualité du son est devenue soudainement médiocre vers la moitié de leur prestation. Cela n'a pas affecté l'ambiance mais ça reste malgré tout dommage. Avec un set de près d'une heure, on oubliera certainement pas les Américains de si tôt ! Les classiques Destroy Everything et I Will Be Heard ont clôturé cette soirée joyeuse, pas tellement surprenante, mais de qualité.

Ainsi tout le monde a pu rentrer chez soi le sourire aux lèvres et se dire qu'en 2013 : hardcore still lives !
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Manon
Ancienne organisatrice de concerts hardcore et diplômée en communication, Manon a rejoint l'équipe Shoot Me Again en 2013 afin d'apporter au webzin...
Ancienne organisatrice de concerts hardcore et diplômée en communication, Manon a rejoint l'équipe Shoot Me Again en 2013 afin d'apporter au webzine la touche de hardcore qui lui manquait. Très active dans le milieu hardcore en Belgique et ailleurs, elle est toujours au courant de tout ce qui s'y passe. Constamment en recherche de découvertes ...
Ancienne organisatrice de concerts hardcore et diplômée en communication, Manon a rejoint l'équipe Shoot Me Again en 2013 afin d'apporter au webzine la touche de hardcore qui lui manquait. Très active dans le milieu hardcore en Belgique et ailleurs, elle est toujours au courant de tout ce qui s'y passe. Constamment en recherche de découvertes et sur la route, elle est à l'affût des meilleures sorties et fait de nombreux kilomètres pour assister aux meil...
Ancienne organisatrice de concerts hardcore et diplômée en communication, Manon a rejoint l'équipe Shoot Me Again en 2013 afin d'apporter au webzine la touche de hardcore qui lui manquait. Très active dans le milieu hardcore en Belgique et ailleurs, elle est toujours au courant de tout ce qui s'y passe. Constamment en recherche de découvertes et sur la route, elle est à l'affût des meilleures sorties et fait de nombreux kilomètres pour assister aux meilleurs concerts du genre. Son seul souhait est de faire découvrir aux lecteurs le sty...
Ancienne organisatrice de concerts hardcore et diplômée en communication, Manon a rejoint l'équipe Shoot Me Again en 2013 afin d'apporter au webzine la touche de hardcore qui lui manquait. Très active dans le milieu hardcore en Belgique et ailleurs, elle est toujours au courant de tout ce qui s'y passe. Constamment en recherche de découvertes et sur la route, elle est à l'affût des meilleures sorties et fait de nombreux kilomètres pour assister aux meilleurs concerts du genre. Son seul souhait est de faire découvrir aux lecteurs le style musical qui lui remue les tripes depuis l'adolescence à travers ses articles....

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE