Article

10 ans de Honest House. Ça se fête !

Créé en 2005 à l’heure, le Collectif liégeois Honest House fête ses 10 ans en ce début d'année.


Samedi 14 février 2015

C'est en 2005 que le Collectif Honest House est apparu dans une scène liégeois en pleine ébullition avec la Soundstation, Matamore ou l'autre collectif, Jaune Orange.
Comme ils nous l'expliquaient cinq ans plutôt, Honest House, c'est avant tout une histoire de passion partagée et d'amitiés. Comme 10 ans, ça se fête et que le Collectif va mettre les petits plats dans les grands pour souffler leurs bougies, l'occasion était évidente pour faire le point.




Il y a 5 ans, Shoot Me Again vous consacrait un article. 5 ans plus tard, c'est l'occasion de voir ce qui est resté et ce qui a changé. A l'époque, vous évoquiez Honest House comme un collectif de potes mus par les mêmes passions et activités (jouer et aller voir des concerts) avec pour objectifs de promouvoir la musique que vous aimez et que vous faites. Est-ce toujours la cas ?

Honnêtement oui, ça n’a pas changé d’un iota. Ce qui a bougé, c’est certaines personnes qui nous ont quittés en chemin et d’autres qui nous ont rejoints, le fil de la vie en quelque sorte, des gens qui prennent une autre route à un carrefour, et d’autres que tu croises et qui empruntent cette même route.



Quels sont les groupes qui composent le collectif Honest House en 2015 ?

Il y a 8 projets actifs actuellement : Benoît Lizen, Frank Shinobi, It It Anita, Mambo, Taïfun, Traffico, Perils of Penelope et Umungus. Coastline Truckers a malheureusement splitté fin 2014 juste après la sortie de son 1er EP, et tout le monde sait ce qui est arrivé à Sam de Coyote, pour toujours dans nos coeurs…



Vous fêtez donc vos 10 ans cette année. Plusieurs soirées d'anniversaire sont au programme. Commençons pas la double soirée du 20 et 21 mars à Liège. Vous revenez avec un festival de deux jours. Une formule que vous aviez abandonnée. Parlez-nous également du lieu où ce festival va se tenir, différent des habituelles salles de concert liégeoises.

C’est vrai qu’on a abandonné le Honest Rock Festival il y a quelques années suite à un manque d’intérêt du public, sans doute lié en partie à sa situation (Visé)… disons que cette année, l’idée était véritablement de marquer le coup et d’organiser un plus gros événement. La formule « festival » s’imposait donc d’emblée et on avait quand même envie de retenter le coup, sur Liège cette fois-ci, et peut-être avec un brin plus de notoriété. On avait aussi l’envie d’organiser cela dans un lieu unique, différent des salles où on organise d’habitude, et un peu plus grand également. Article 23/Vol(e) au-dessus, c’est l’ancienne salle Ecoute-voir pour ceux qui se rappellent (j’y ai entre autres vus Millionnaire il y a 15 ans à mon avis…). Puis chez Honest House, la dimension humaine est hyper importante, et il y avait l’occasion d’associer là une structure qui n’a rien à voir avec la diffusion, mais avec l’intégration de personnes confrontées à des problèmes de santé mentale. L’un dans l’autre, on a donc trouvé notre bonheur : une chouette salle et un partenariat qui s’annonce riche pour les deux structures. La formule deux jours, c’est une première et cela représente les deux pans du projet : label et programmation.



Pour le festival, vous avez choisi de ne pas mettre tous les groupes du collectif. Ça s'est pour avoir aussi l'occasion de faire la fête ?

Non, pas spécialement, c’est plutôt un choix réfléchi, dicté d’une part par les contraintes horaires du vendredi (dédié exclusivement au label, soirée qui commence à 20h) et par le fait qu’on voulait splitter équitablement les groupes avec la label night du Botanique la semaine qui précède. Donc c’est plutôt sur le dispatching des uns et des autres entre Bruxelles et Liège que la question s’est posée, selon l’actu de chacun, etc. Et on voulait garder le samedi exclusivement pour une prog’ extérieure à la maison.



Les préventes sont disponibles chez Wattitude, rue Souverain-Pont à Liège. Là aussi, vous avez choisi un lieu différent du circuit habituel. Qu'est-ce que c'est Wattitude ?

C’est un magasin dédié aux créations et produits wallons, dans une des rue de Liège qui est en train de revivre avec d’autres commerces du même genre. On y a en vente quelques-unes de nos dernières productions discographiques et c’était l’occasion de collaborer également sur de la billetterie, dans un deal cool où chacun s’y retrouve. Et en circuit court ! On peut également réserver par mail, les non-Liégeois ne sont donc pas lésés ;-)



Il y a également une série de concerts à droite et à gauche pour continuer à fêter les 10 ans du collectif. J'allais dire en Wallonie et à Bruxelles, mais une date est également prévue au Muziek-O-Droom de Hasselt, chez nos voisins flamands. Pouvez-vous nous parler un peu de ces différentes soirées ?

J’avais vraiment envie de mon côté qu’on en profite pour marquer le coup et qu’on parle de nous davantage qu’à l’accoutumée. 10 ans d’une aventure pareille, c’est quand même pas rien et on peut en être fier. Certaines structures nous ont suivis et c’est vrai que ça a de la gueule au final ! Etre programmé au M-O-D, c’est une belle marque de reconnaissance car Dieu sait comme il est difficile de passer la frontière linguistique. Ca a aussi permis d’élargir la programmation et de remplir les nombreuses cases qu’on souhaitait remplir. Donner une résonnance dépassant Liège, c’est important pour une petite assoce comme nous.



Pas de date de prévue en dehors de la Belgique ?

Non, même si il y a évidemment de l’actu hors-frontières avec les groupes (It It Anita, Mambo, Frank Shinobi), notamment au Luxembourg et en France.



FRANK SHINOBI vient de sortir son nouvel album. Celui de TAIFUN arrive. Deux des plus anciens groupes du collectif sortent donc leur nouvel album au bon moment. De quoi booster l'un et l'autre dans les médias, pas vrai ?

Ce n’est pas vraiment un calcul comme on a pu le lire sur SMA ;-) Concordance d’agenda, simplement, mais c’est vrai qu’on essaye de booster l’aspect promo/médias qui était un peu plus en retrait jusqu’alors, et surfer sur la vague positive autour des 10 ans, ce qui profite au final à tous les groupes.



Ces deux dernières années, le collectif avait été un peu plus discret tant au niveau des sorties que des concerts organisés. Ces 10 ans fêtés semblent vous donner un second souffle, une nouvelle jeunesse ?

Tu trouves ??? 3 sorties en 2014 (It It Anita, Frank Shinobi, Coastline Truckers) et 2 en 2013 (Mambo et Foxes in Boxes), c’est quand même pas mal pour une structure DIY comme la nôtre ! Idem pour les concerts : 12 concerts en 2014 (dont une programmation au CU festival et aux fêtes de la musique) et 10 en 2013, fêtes de la musique comprises. Quand tu sais qu’on bosse tous et qu’on fait ça sur le côté, c’est déjà pas mal de temps et d’énergie investis…



Progressivement, le collectif qui organisait des concerts, s'est aussi transformé en label. Comment se passe cette activité pour vous à l'ère du numérique ? Quels sont les prochaines sorties programmées pour 2015 ?

On essaye d’être présent sur les deux tableaux – physique et numérique - même si ce n’est pas toujours facile de se positionner en termes de supports: cd ou vinyle ? Téléchargement gratuit ou payant ? Ou même simplement vente de titres en ligne ou pas ? Autant de questions qui se posent et auxquelles chaque groupe répond différemment. On reste quand même dans une niche musicale, avec un changement net dans les comportements de consommation. On produit sans doute des quantités plus réduites, en étant également depuis peu présent sur des médias tels que Spotify, Deezer, etc. où tu sais trouver les dernières sorties. On bosse toujours avec Mandaï et on essaye aussi de jouer à fond la carte des réseaux sociaux. Mais la vente de disques, elle se passe essentiellement à la sortie du live, si le groupe a mis tout le monde d‘accord.
Il y aura au moins 3 sorties en 2015 : le premier album de Benoît Lizen (attendu depuis près d’un an et présenté au Bota le 13 mars), le second de Taïfun (release le 11 avril au Belvédère), ainsi que le 2e ep d’It It Anita, enregistré par John Agnello (Sonic Youth, Dinosaur JR).



Enfin, lorsque les bougies seront soufflées, qu'est-ce que Honest House nous prépare ? On peut satisfaire notre curiosité et avoir quelques informations avant tout le monde ?

Des vacances !!! Franchement, je ne sais pas. Là, c’est déjà énormément d’actu, plus que jamais même donc on n’a pas vraiment le temps de penser à l’après… We keep you posted !


> 27/02 @ la Zone, Liège: Bobby de Nazareth + Frank Shinobi + Fago Sepia (F)

> 06/03 @ Muziek-o-droom, Hasselt: It It Anita + Longlost + Traffico + Six Hands + Frank Shinobi

> 13/03 @ Botanique, Bruxelles: Frank Shinobi + Benoît Lizen + Taïfun + Umungus

> 19/03@ Cinéma Sauvenière, Liège: HH’s 10th anniversary documentary film

> 20-21/03 @ Article 23, Liège:
>> 20/03, label night: Perils of Penelope + Traffico + It It Anita + Mambo
>> 21/03, Honest Rock Festival: Adolina + Fat Supper (F)+ Mount Stealth (L) + Dad rocks! (Dk) + Cleft (UK) + Mermonte (F)

> 11/04 @ Belvédère, Namur: Maw // Sitt // Sii + No Metal in this Battle (L) + Taïfun + Mambo

> 18/04 @ Atelier rock, Huy: The Feather + Benoît Lizen

> 07/05 @ L’An vert, Liège: Exit Verse (US – Geoff Farina’s new trio) + Futurians

> 21/06 @ Inside Out, Liège: Mutiny on the Bounty (L) + Rince-doigt – fêtes de la musique (gratuit/free)

http://www.honesthouse.be
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
16

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE