Chronique

THE K.
My Flesh Reveals Millions Of Souls

image
JauneOrange

Sorti le 04-06-2012


image
Vendredi 25 mai 2012

Trio formé sur les cendres encore fumantes de THE KERBCRAWLERS
THE KERBCRAWLERS


Clique pour voir la fiche du groupe
, THE K
THE K


Clique pour voir la fiche du groupe
, grand vainqueur du dernier Concours Circuit (Catégorie Rock Dur) sera mangé à toutes les sauces cet été. Et comme pour faire un pied de nez aux détracteurs de cette victoire bien méritée, THE K,
THE K,


Clique pour voir la fiche du groupe
qui a rejoint le Collectif JauneOrange, sort un premier album avec 11 titres cramés qui ne peuvent que mériter l’appellation Rock Dur.

Dans My Flesh Reveals Millions Of Souls, le trio liégeois a mis toute sa rage. Démarrant de façon tonitruante, le disque ne concèdera aucune accalmie mélodique contre toute attente. Nerveux et fougueux, ce disque tranche à la façon de SHELLAC
SHELLAC


Clique pour voir la fiche du groupe
et cogne aussi dur qu'un JESUS LIZARD
JESUS LIZARD
Clique pour voir la fiche du groupe
.

THE K
THE K


Clique pour voir la fiche du groupe
, c'est comme un rouleau compresseur lancé avec le moteur d'un semi. Si il y a bien quelques virages qui sont abordés et qui obligent aux ralentissements, ce n'est que pour mieux enfoncer l'accélérateur. La basse nous tient dans les cordes tandis que la batterie garde le moteur en ébullition.

Le chant de Sébastien a de quoi surprendre aussi. Tantôt sur le ton de la narration hallucinée, il a aussi réussi à pousser la gueulante dans une style moins Rock et à la limite du Modern Hard Core (CEREMONY
CEREMONY


Clique pour voir la fiche du groupe
, DEFEATER
DEFEATER


Clique pour voir la fiche du groupe
...) affirmant encore un peu plus profondément dans l'épiderme cette trace Dur de l'étiquette. Pas plus de sucre dans le moteur de ce côté là.

THE K
THE K


Clique pour voir la fiche du groupe
que l'on disait assis le cul sur deux chaises, entre Rock énervé et mélodies Pop, démontre qu'il ne s'est pas trompé en clamant haut et fort au milieu de Metalheads que son Rock n'a rien de mou. Ce ne sont pas que les décibels qui importent ici, mais bien plus la tension et la puissance du jeu. Et dans ce registre, THE K
THE K


Clique pour voir la fiche du groupe
donne des leçons et prend sa revanche. Une revanche que les Liégeois peuvent savourer pour avoir mis dans le mille avec ce premier album suintant de sincérité et où l'urgence n'est pas synonyme de précipitation. Les reliquats Pop que certains pouvaient encore percevoir ont été écrabouillés, piétinés et mis en miettes avec ce disque.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE