Chronique

DEUIL
Acceptance - Rebuild

image
Ruin Your Fun / We Told You To Play Fast Records / Emotionally Unstable / Les Acteurs de l'Ombre / Wolves And Vibrancy / Lost Pilgrims Records / Dingleberry records / Wooaaargh Records / Boue Records / Revolverman Records / Nooirax Records / Celestial Oak Records

Sorti le 14-10-2013


image
Jeudi 12 décembre 2013

Il est vrai que l'on vous a déjà parlé du premier album des Liégeois de DEUIL
DEUIL


Clique pour voir la fiche du groupe
, mais puisque sa nouvelle sortie est une renaissance, une deuxième chronique s'imposait. DEUIL
DEUIL


Clique pour voir la fiche du groupe
n'est pas Lazare, le groupe a carrément réenregistré ses deux compositions, au lieu de simplement les ressusciter, avant de livrer le disque à ses douze apôtres. J'allais crier au record mais un tel miracle de collaboration s'est déjà vu il y a plus ou moins deux mille ans. On ne va donc pas leurs faire une cène.

Ce réenregistrement n'amène pas de genre nouveau pour DEUIL
DEUIL


Clique pour voir la fiche du groupe
. Si vous connaissez le groupe ou si vous avez déjà lu la première chronique faite d'eux, vous êtes déjà au courant que la formation oscille dans les eaux troubles qui séparent le Black Metal et le Doom. Le disque se découpe toujours en deux parties, Acceptance et Rebuild. Deux des phases principales du deuil. Toutefois, Acceptance a été raboté sans conséquence néfaste de presque trois minutes. Faut croire qu'on s'y fait plus vite à la deuxième fois.

Baignée par cette atmosphère mélancolique et morbide, la musique de DEUIL
DEUIL


Clique pour voir la fiche du groupe
profite de l'expérience du premier enregistrement et des acquis scéniques pour s'étoffer dans sa nouvelle vie. Le premier jet fait donc office de démo en comparaison à celui-ci. D'autant que depuis, DEUIL
DEUIL


Clique pour voir la fiche du groupe
a intégré un bassiste, ce qui apporte une dynamique quelque peu différente dans l'interprétation. Si elle n'est pas plus humaine, elle est au minimum moins mécanique. Ce qui intensifie émotionnellement le jeu du groupe.

Afin de conserver une urgence d'action, DEUIL
DEUIL


Clique pour voir la fiche du groupe
n'a pris qu'une journée pour conclure l'enregistrement. Cela laisse bien entendu quelques imperfections à l'enregistrement mais le disque sonne toutefois mieux que son prédécesseur. Plus lourd. Plus agressif. Plus intense. Entre la dimension sonore volumineuse et l'aspect indompté de sa production, DEUIL
DEUIL


Clique pour voir la fiche du groupe
trouve ici un rendu bien plus favorable et équilibré.

Pour me confesser, je dois avouer que je voyais en cette sortie bis, un recyclage simple et sans grand intérêt particulier pour qui a la première version. Un doute ébranlait ma foi car au contraire, ce recommencement, est une bonne fortune pour tous. Le groupe, les détenteur du premier objet et les nouveaux adeptes. La nouvelle version de Acceptance – Rebuild atteint un niveau d'aboutissement qui la rend encore plus intéressante, réussissant le pari de DEUIL
DEUIL


Clique pour voir la fiche du groupe
à démontrer son élévation rapide.

Propagée par les douze disciples, en guise de cerise sur le gâteau, cette résilience possède maintenant une forme matérielle dont l'artwork est redevable à Business For Satan.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
11

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE