Chronique

HANGMAN'S CHAIR
This Is Not Supposed To Be Positive

image
Music Fear Satan

Sorti le 06-11-2015


image
Mardi 6 octobre 2015

Pour son quatrième album, le groupe parisien a choisi un nom qui impose immédiatement le ton voulu. Avec un style de plus en plus personnel, les anciens membres de ES LA GUERILLA délivrent un album brillant qui devrait en surprendre plus d'un.

HANGMAN'S CHAIR
HANGMAN'S CHAIR


Clique pour voir la fiche du groupe
a fait évoluer sa musique encore flanquée de l'étiquette Doom/Sludge et Stoner vers de nouvelles contrées, se propulsant par la même occasion, parmi les formations les plus intéressantes actuellement en Hexagone.

Depuis ses débuts, HANGMAN'S CHAIR
HANGMAN'S CHAIR


Clique pour voir la fiche du groupe
a affiché un goût très prononcé pour une vision assez noire et nihiliste où la thématique récurrente est nourrie par la misère humaine et le désespoir. This Is Not Supposed To Be Positive met en lumière cette beauté paradoxale qui colore la formation depuis que Cédric Toufouti, guitariste du groupe, s'est également placé derrière le micro en 2009.

Si comme d'autres groupes dans le style, HANGMAN'S CHAIR
HANGMAN'S CHAIR


Clique pour voir la fiche du groupe
choisit, pour s'exprimer, une frappe pachydermique et des riffs de guitares imposantes, le quatrième album dévoile surtout une évolution où les prouesses vocales viennent éclairer l'ensemble.

Servie par un chant de plus en plus mélodique contribuant à ces ambiances distantes bien qu'en contradiction avec l'intensité pesante, la musique de HANGMAN'S CHAIR
HANGMAN'S CHAIR


Clique pour voir la fiche du groupe
s'épure. La lourdeur, toujours au rendez-vous, laisse une place de choix à des échappées rappelant cette ouverture créée par LIFE OF AGONY
LIFE OF AGONY


Clique pour voir la fiche du groupe
dans les années 90.

Les moments emprunts de clarté soulignent la mélancolie qui traverse l'ensemble du disque. Cette version plus gothique baisse de quelques degrés la température glaciale qui se dégage des écoutes successives. Ce froid ressenti s'apparente à celui que soufflait, avec autant de prestance, TYPE O NEGATIVE
TYPE O NEGATIVE
Clique pour voir la fiche du groupe
.

Du côté de la trackliste, HANGMAN'S CHAIR
HANGMAN'S CHAIR


Clique pour voir la fiche du groupe
ne perd pas son fil conducteur. Tant au niveau de la qualité d'écriture que de ses intentions, la formation délivre dix plages impeccables. Dripping Low qui ouvre le quatrième album est d'une efficacité rare. Imposant de limpidité, il condense immédiatement les intentions qui vont suivre. Your Stone joue sur les tensions avec beaucoup de subtilités et surtout d'une manière progressive qui se rapproche de Anna de RAKETKANON
RAKETKANON


Clique pour voir la fiche du groupe
. Requiem et Flashback sont deux compositions poignantes où se mêlent mélancolie et nostalgie émotionnelle. Save Yourself est le titre le plus dépressif de l'album tandis que Dope Sick Love puise plus largement dans l'histoire du Rock, Cut Up Kids est le plus agressif.

Pour la première fois, HANGMAN'S CHAIR
HANGMAN'S CHAIR


Clique pour voir la fiche du groupe
utilise le français sur son disque. Si à ce stade, ce sont deux compositions restées instrumentales mais agrémentées d'extraits samplés, le choix des titres dans la langue de Molière, Les Enfants Des Monstres Pleurent Leur Désespoir et Rouge Pour le Sang, Bleu Pour La Grace, ouvre la porte à une prochaine évolution éventuelle.

HANGMAN'S CHAIR
HANGMAN'S CHAIR


Clique pour voir la fiche du groupe
cultive ses oppositions jusque dans son visuel magnifique de symbolisme mais surtout coloré, là où de nombreux autres auraient cédé aux stéréotypes. Tout comme le nom de l'opus, cet artwork fait écho de manière symbiotique au contenu de ce quatrième album que l'on peut affirmer sans faute.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE