Chronique

TOUCHE AMORE
Stage Four

image
Epitaph Records

11 titres - 35 minutes
Sorti le 16-09-2016


image
Samedi 3 décembre 2016

Nombreux sont ceux pour qui Touche Amore
Touche Amore


Clique pour voir la fiche du groupe
tient une place assez spéciale dans leur petit cœur de hardcoreux à fleur de peau. Poignant, intense, sincère et très mélodique, Touche Amore
Touche Amore


Clique pour voir la fiche du groupe
a su conquérir un public assez vaste, rappelant même au bercail nombre d’anciens fans de la scène screamo des années 90 tout en forgeant cette fameuse The Wave avec leurs collègues de La Dispute
La Dispute


Clique pour voir la fiche du groupe
(entre autres). Après trois albums complets tout aussi indispensables les uns que les autres, sans compter moult EP et autres splits, Touche Amore
Touche Amore


Clique pour voir la fiche du groupe
nous revient avec Stage Four, à la double signification.

Moins par l’allusion à la quatrième itération dans le format long que par la référence directe au cancer, cette saloperie qui a malheureusement emportée la mère de Jeremy Blom (chant) en 2014. De quoi inspirer un album presque concept, mais surtout un de ces rares albums capables de mettre en musique de la manière la plus cohérente et harmonieuse qui soit des histoires tangibles, à l’émotion palpable, sans donner pour autant dans le pur larmoyant ou le trop enlevé. Ou comment donner aussi bien l’envie de headbanger que de pleurer.

Intros délicates et éruptions de guitares surplombées par les vocalises écorchées de Jeremy, on retrouve Touche Amore
Touche Amore


Clique pour voir la fiche du groupe
tel qu’on le connait et l'apprécie, mais en plus tendu encore. Il suffit de jeter un œil aux textes pour comprendre dans quel état d’esprit le groupe pouvait se trouver lors de la composition de cette œuvre, et faire ainsi résonner le contenu en chacun. Extraits :

I haven’t found the courage to listen to your last message to me.

I apologize for the grief/ When you’d refuse to eat/ I just didn’t know what to say/ While watching you wither away.

Bien que peut-être encore plus mélodique que précédemment, Touche Amore
Touche Amore


Clique pour voir la fiche du groupe
n’innove pourtant pas dans la forme. Certaines parties plaisent d’ailleurs autant qu’elles rappellent d’autres compos des Californiens (l’intro de Displacement par exemple) ; mais il reste difficile de s’extirper de cet album sidérant de justesse.

Touche Amore
Touche Amore


Clique pour voir la fiche du groupe
transcende l’exercice cathartique qu’il s’est imposé sur ce Stage Four. S’il apporte assez peu à l'édifice musical que le groupe s'est depuis longtemps bâti, il fascine. Pétri d’émotions, et d’une intensité à couper le souffle.


Tags : Hardcore, Screamo, The Wave, concept
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
6

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE