Chronique

PSYCHONAUT
Unfold The God Man

image
Pelagic Records

Sorti le 06-03-2020


image
Lundi 24 février 2020

Pour son premier album, sorti initialement en 2018, le groupe originaire de Mechelen s'est donné les moyens du temps. Unfold the God Man est composé de 9 titres pour une durée de 70 minutes. Et il aura fallu 3 ans à PSYCHONAUT
PSYCHONAUT


Clique pour voir la fiche du groupe
pour recueillir et peaufiner ce long format qui vaut bien sa dénomination.

L'album s'ouvre sur première plage instrumentale mouvementée. On sent de suite que PSYCHONAUT
PSYCHONAUT


Clique pour voir la fiche du groupe
a décidé de brouiller quelque peu les pistes et de s'aventurer dans des sphères multiples.

Bien qu'on parle, à propos des Belges, d'influences 70's avec des références telles que LED ZEPPELIN et PINK FLOYD
PINK FLOYD


Clique pour voir la fiche du groupe
, la musique de PSYCHONAUT
PSYCHONAUT


Clique pour voir la fiche du groupe
est belle et bien moderne. Le label, Pelagic Records , plante aussi son décor en accolant au jeu du genre, l'étiquette psychédélique. A nouveau, intentionnellement ou non, il s'agit plus d'une stratégie pour tenter de se démarquer qu'une description limpide.

Bien entendu, PSYCHONAUT
PSYCHONAUT


Clique pour voir la fiche du groupe
développe ses compositions. On oscille facilement entre 6 et 9 minutes allant même jusqu'à un final de 15 minutes quant à la durée des plages. On retrouve donc des structures progressives. Et même si, principalement dans ses intros, la formation aime à jouer avec les effets, on reste quand même à distance des délires sous influences psychotropes.



C'est vrai aussi que la formation belge aime appuyer ses soli. Toutefois sans esbroufe et avec cette impression de technicité qui s'oppose principalement à sa tendance à lorgner fortement sur le Post-Metal plus émotionnel.

Si certaines introductions n'apportent pas de véritable plus value aux compositions, on ne peut pas reprocher à PSYCHONAUT
PSYCHONAUT


Clique pour voir la fiche du groupe
d'avoir voulu meubler. Les compositions sont maitrisées et l'album est d'un niveau soutenu du début à la fin.

Le tracklist est quant à lui assez dynamique. Comme la formation vogue entre cette tendance à aller sur des plages plus légères et structurées et son besoin de relancer frontalement, PSYCHONAUT
PSYCHONAUT


Clique pour voir la fiche du groupe
alterne ses moments plus spirituels et ses phases plus lourdes.

Malgré ces qualités et le plaisir d'écouter Unfold The God Man d'une traite et en boucle, PSYCHONAUT
PSYCHONAUT


Clique pour voir la fiche du groupe
peine quelque peu à se démarquer et à mettre en lumière une identité forte. Dès lors, ce premier album fait penser à MAUDLIN
MAUDLIN


Clique pour voir la fiche du groupe
sur ses parties plus envoûtantes et se confond carrément avec STAKE
STAKE


Clique pour voir la fiche du groupe
(STEAK NUMBER EIGHT
STEAK NUMBER EIGHT


Clique pour voir la fiche du groupe
) sur ses compositions plus musclées.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE