Interview

HELL-O-TIKI

Mardi 12 octobre 2010

Commençons par une petite présentation… Qui se cachent derrière les totems ?

Nous sommes donc Hell-o-tiki
Hell-o-tiki


Clique pour voir la fiche du groupe
, groupe de surf rock instrumental d'Arlon, on est influencé par la surf des 60's, le rock garage des 70's, la lucha libre, les fils de zombies pourraves, Quentin Tarantino, le punkrock 70's, Robert Rodriguez, le rock-a-billy des 50's, la culture tiki, la pop des 80's, plein de choses quoi.
On existe depuis avril 2009 et notre premier concert a été donné en août 2009, depuis on a joué un peu partout en Wallonie, en France et en Angleterre.
Alors, à la basse, on trouve Smoker, qui a joué dans des groupes qui ont marqué la scène locale (Prurit, Fire walk with me
Fire walk with me
Clique pour voir la fiche du groupe
, Poison heart
Poison heart
Clique pour voir la fiche du groupe
), c'est lui qui réalise nos costumes de scènes, masques, tikis et notre merchandising.
Ensuite, nous avons Lady Zombie Vega, notre danseuse et chorégraphe, originaire de Bruxelles, elle était à la base du collectif Disobedience en 2003 et à participé à plusieurs projets musicaux ( Obession, Poison heart
Poison heart
Clique pour voir la fiche du groupe
, Green spirit sound system,...).
Notre deuxième danseuse se prénomme Mely Boops, elle était choriste pour un artiste folk local.
Et moi même Hunter à la guitare, je suis actif depuis une bonne dizaine d'années ( NCID
NCID


Clique pour voir la fiche du groupe
, Nervous chillin'
Nervous chillin'


Clique pour voir la fiche du groupe
, Poison heart
Poison heart
Clique pour voir la fiche du groupe
,...), je m'occupe également du coté gestion/booking, du groupe.
En 2005, Zombie Vega et moi avons créé « We are all liars records », nous avons produit une dizaine de plaques et organisons des concerts à l'Entrepôt (Arlon) et au Riders park (Messancy).
On considère nos concerts comme de vrai spectacle, en y incorporant des éléments visuels ( décor, tenues de scène,...), de plus nos danseuses ne sont pas là uniquement pour « faire joli », elles font partie intégrante du show, ceux qui nous ont déjà vu comprendront. Nous sommes également tous (très) tatoués dans le groupe, ce qui ajoute encore un caractère tribal. On est un peu une sorte de freakshow sympa et festif.
Pour le batteur, voyez plus bas............................





Vous êtes actuellement à la recherche d’un batteur… Le vôtre n’en pouvait plus de chauffer sous le masque de catcheur mexicain ?

Cela ne fonctionnait plus avec lui, tout simplement, on a donc décidé de se séparer de lui. Nous sommes effectivement à la recherche d'un nouveau batteur, une annonce est visible sur notre page myspace. Un interim, en la personne de Goose ( batteur de The General) va assurer les dates de novembre.
Mais tu soulèves un point très important, nous portons bien des masques de luchador à chacune de nos apparitions. C'est assez fréquent de voir ce genre de masques dans les groupes surfs. Pour nous, au delà du coté fun de ces masques, il y a une dimension plus profonde, je vous conseille de regarder le film du réalisateur coréen Kim Jee-Woon « Fool king » pour comprendre pourquoi certaines personnes décident à un moment de leur vie de porter ce genre de masque.




Un EP vient de sortir. Je m’attendais à ce qu’il sorte sur We Are All Liars Records. Comment se fait-il que ce soit en autoproduction ?

We are all liars est entrain d'évoluer, pour le moment, nous n'avons plus de distributeur. Depuis que PIAS est arrivé chez Bang!, les choses ont changées, il semble qu'il y ait plus de place pour nos productions dans leur catalogue. Du coup, on galère un peu et on se concentre sur l'organisation d'évènements. Cet ep est avant tout une manière de présenter le groupe et de répondre à la demande des gens qui continuent encore à acheter des cds lors des concerts.
Cependant sur WAAL, Sliver
Sliver


Clique pour voir la fiche du groupe
vient de sortir cette année un nouveau ep « Generation A » et va sortir d'ici peu un album acoustique, produit par Charles Hlotz.





Comment de vieux Punk-Hard-Coreux comme vous, vous retrouvez vous à jouer une musique influencée Surf ?
Le fin fond du sud de la Belgique, c’est quand même loin de la côte… Ras-le-bol des forêts où gambade le petit chaperon rouge ?


Avant d'être des vieux Punk-Hard-Coreux, on est avant tout musiciens lol. Mes vielles Fender s'ennuyaient un peu dans leurs flightcases et je voulais reprendre une place de guitariste dans un projet différent et tout s'est rapidement mis en place. La surf n'est pas si éloignée que ça du punk, format simple et efficace, le beat, les mélodies. Et puis, on voulait faire un truc pas spécialement « à la mode ».




Les tikis que vous emmenez avec vous, sont faits dans quel bois ?

Du bois de récup, on essaie de chopper tout ce qu'on peut pour éviter les frais.





La Wallonie semble s’ouvrir au Surf. Qu’en pensez-vous ?

Ben, on est assez surpris, après avoir démarré le projet, on s'est vite rendu compte qu'il y avait très peu de groupes de ce genre en Wallifornie ( comme diraient les collègues de Pirato Ketchup
Pirato Ketchup


Clique pour voir la fiche du groupe
) et malgré tout, il a y de plus en plus d'opportunités de voir des groupes surfs. Le collectif Clepak à Liège est installé depuis un petit temps. Les organisateurs semblent tout doucement se tourner vers ce genre de musique festive, dansante et retro à mort. Mais on ne se considère pas comme un groupe de surf traditionnel, on part un peu dans tous les sens et on ne se met pas de limite, la surf reste la principale influence mais servie à notre sauce.




2 danseuses vous accompagnent durant les shows. La scène rock est quand même très masculine, vous ne craignez pas qu’elles vous volent la vedette ?

Ce serait la meilleure des choses qui pourrait nous arriver! La scène rock est très fermée aux filles, au point que dès qu'une fille fait partie d'un groupe, elle en devient l'attraction de la gente masculine, je trouve cela tellement réducteur. On ne peut qu'encourager les filles à monter des groupes, à prendre part à des projets. Lorsque nous avons monté notre label, Vega a du batailler pour se faire une place et se faire respecter auprès de certains bookers, organisateurs et même auprès de certains groupes que nous avons produits ( je vai taire leurs noms pour ne pas leur porter préjudice et oui messieurs, une fille n'est pas uniquement là pour vous apporter des bières en backstage! ) et croyez moi, elle y est arrivée. Il y a souvent des filles impliquées dans les groupes surf ( Speedball jr
Speedball jr


Clique pour voir la fiche du groupe
, Surf me up scotty, Messer chups
Messer chups


Clique pour voir la fiche du groupe
,...), je trouve ça vraiment cool. Vega était déjà impliquée dans Poison heart
Poison heart
Clique pour voir la fiche du groupe
, mais dans une moindre mesure, cette fois on voulait vraiment marquer le coup et puis c'est marrant, la plupart des groupes que nous croisons sont super sympas avec nous en backstage, on se demanderait pourquoi...........





Sur votre EP, vous reprenez un titre de MADNESS
MADNESS
Clique pour voir la fiche du groupe
, One Step Beyond, de manière assez surprenante. D’où vous est venu l’idée ?


On est tous fan de Madness
Madness
Clique pour voir la fiche du groupe
( surtout notre bassiste ) c'est un groupe qui a bercé (de manière un peu agitée) notre enfance et qui représente bien l'esprit de notre groupe : se rapproprier une musique qui vient d'ailleurs. Pour ma part , je trouve que cette interprétation est assez proche des Specials, reprendre du Madness
Madness
Clique pour voir la fiche du groupe
à la sauce Specials, je trouve ça cool et assez représentatif de cette scène d'antan. ( même si c'est la version de Madness
Madness
Clique pour voir la fiche du groupe
qui nous a inspiré, la version originale est de Prince Buster )





Y-a-t-il d’autres reprises que vous resaucés ?

On prend un malin plaisir à détourner un peu tout ce qui nous tombe sous la main et qui nous plait, d'une manière ou d'une autre. En vrac : « in bloom » de Nirvana
Nirvana


Clique pour voir la fiche du groupe
, « kids in America » de Kim Wild, « atomic » de Blondie
Blondie
Clique pour voir la fiche du groupe
, « rumble » de Link Wray, on est entrain de préparer une reprise de Slayer
Slayer


Clique pour voir la fiche du groupe
. Les réactions du public sont toujours marrantes, au début de la chanson, ils se disent: « je connais, ça …...» et terminent par chanter le refrain. Cela donne un côté interactif assez chouette.




Votre set, en concert, contient pas mal de titres. Pourquoi seulement un EP à nous mettre sous la dent ?

Arf, comme d'habitude, c'est un manque de moyen, produire un disque coûte de l'argent ( c'est pas nouveau, je sais). Nous avions envie d'avoir une carte de visite assez propre et représentative de nos shows live. On a bossé au Luxembourg avec Charles Holtz et en Belgique avec François Dediste, c'est super enrichissant de travailler avec un producteur établit et un « ptit jeune aux dents longues », ça nous a permis d'apporter du relief à l'ensemble, ce qui est assez difficile sur un format aussi court. Et comme tu le sais, j'adore les sessions studios, c'est aussi vital que le live pour moi. Un album est en préparation, on a beaucoup de titres qui ne demandent qu'à être enregistré, dès que le line up sera de nouveau stabilisé, on entrera en studio.





La suite pour HELL-O-TIKI
HELL-O-TIKI


Clique pour voir la fiche du groupe
, c’est quoi ?


Alors trouvé un batteur.............................
Notre première vidéo va être en ligne sur notre page myspace cette semaine.
On est en train d'incorporer des éléments supplémentaires à nos chansons : ukulele électrique, thérémine, percussions, claviers. On va également avoir des musiciens invités qui feront des apparitions sur certains shows, on veut étoffer notre son en vue d'un album.
On a 5 dates dans les semaines qui viennent:
31/10 MJ Tamines avec Messer chups
05/11 Madame Moustache BXL avec The Razorblades et Pirato Ketchup
06/11 Demi finale du concours circuit à la ferme du Biéreau à LLN
20/11 Entrepot Arlon avec Speedball jr et Surf me up Scotty
26/11 MJ Ciney avec Smooth and the bully boys

Et on organise le 30 octobre notre festival annuel à L'Entrepôt pour Halloween ( avec concours d'air guitar ).

Merci à toi pour l'intérêt que tu portes au groupe et le travail fourni par toute l'équipe de Shoot me again et big up à Ganjo et Mag du Riders park et Fredéric Lamant de L'entrepôt.


http://www.myspace.com/hellotikimusic
http://www.myspace.com/weareallliarsrec
http://www.myspace.com/hawksareborn
http://www.myspace.com/thegeneralrock
http://www.myspace.com/riderspark
http://www.entrepotarlon.be
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE