Interview

MY SLEEPING KARMA

Mardi 20 novembre 2012

Comment allez-vous ?

Seppi : Bonjour ! Ça va bien, très bien.


Ce soir, c'était le premier concert de votre tournée avec Monster Magnet
Monster Magnet


Clique pour voir la fiche du groupe
. Comment c'était ? Et comment en êtes vous venus à participer à cette tournée ?


Matte : C'était génial d'être en Norvège, c'est la première fois qu'on joue ici. Ça nous a pris trois jours pour voyager jusqu'ici à Bergen donc l'attente pour ce concert était plutôt longue et on était contents en arrivant aujourd'hui. Monster Magnet
Monster Magnet


Clique pour voir la fiche du groupe
sont des gars super cool. On s'amuse beaucoup.
Seppi : C'est la raison pour laquelle on est là, on veut s'amuser.



© John Gallardo


Votre quatrième album, Soma, est sorti il y a deux mois environ. Comment a-t-il été reçu ?

Matte : On a reçu quelques chroniques jusqu'à présent. On a acheté les magazines qui l'ont chroniqué. Heureusement, pour l'instant, c'est un feedback positif pour cet album. On espère que les réactions positives vont continuer. Nous, on aime bien cet album.
Seppi : Bien sûr, oui.
Matte : On aime jouer les morceaux de l'album en concert. C'est un bon signe quand on a envie de le jouer en concert. On espère que les gens aiment l'album également.


C'est le premier album que vous sortez via Napalm Records . Comment ça se passe avec ce label ?

Seppi : Très bien pour le moment. C'est un label qui est présent dans le monde entier et c'est très bon pour nous. On est contents d'avoir signé chez eux. Einar est un grand fan de notre groupe et c'est lui qui nous a amenés sur ce label.
Matte : On a bénéficié d'une bonne promotion, on a eu des morceaux sur des samplers de magazines, de la pub, et tout ça ensemble, on l'espère, aide à avoir de plus en plus de gens qui s'intéressent à notre musique. Jusqu'à présent, Napalm ont très bien fait les choses. En tant que groupe, on reçoit du feedback des réseaux sociaux et de nos pages web. Ca nous permet de savoir où les gens ont acheté notre musique ou où ils nous ont vus ou entendu parler de nous pour la première fois. Et ça vient de pleins d'endroits différents, pas juste de la scène psychédélique et stoner rock. Beaucoup de gens ont entendu parler de nous dans des magazines alternatifs ou heavy metal. C'est intéressant.
Seppi : Ils nous donnent une bonne impression.


Qu'est-ce qui vous inspire pour créer de la musique ? Quel est le rôle du bouddhisme et de l'hindouisme, qui ont l'air très présents dans ce que vous faites ?

Seppi : On n'est pas inspirés par quelque chose de religieux. On compose juste dans notre local de répétition. C'est la musique qu'on a envie de jouer. On fait des jams. Le bouddhisme et l'hindouisme, ça vient après.
Matte : C'est venu naturellement, ce n'était pas planifié. C'est venu à nous, on n'était pas en train de chercher quelque chose qui nous distingue ou quoi que ce soit. Notre musique, notre nom et le côté spirituel ou hypnotique de notre musique correspondent aux mondes bouddhiste et hindouiste. Donc on l'a juste accepté. On aime ce genre mais on est pas religieux nous-mêmes.



© John Gallardo


Vos artworks sont assez distinctifs. Qui s'en occupe ?

Seppi : Le premier a été fait par moi. C'est juste une idée qui m'est venue. Je l'ai dessinée. Pour moi, ça va bien avec la musique. Les autres l'ont bien aimé aussi.
Pour le deuxième album, la couverture a été réalisée par un de mes amis qui est graphiste. On lui a donné quelques instructions et ce qu'il a fait est très bien.
Matte : Le troisième a également été fait par un ami à nous qui travaille plutôt bien avec les ordinateurs. Pour celui-là, on avait deux idées pour la couverture. C'est pour cette raison que le CD et le vinyle n'ont pas la même pochette. C'est le même album, Tri, mais le CD a un artwork différent du vinyle parce qu'on ne savait pas auquel des deux on devait dire non. (rires) Donc on leur a donné la chance de montrer leur artwork à tous les deux.
Pour Soma, on a eu un peu plus de temps pour planifier. C'était prévu depuis plus de temps que les autres albums. Pendant qu'on le composait, on pensait aussi déjà à l'artwork. On trouvait le sujet Soma très intéressant. On a essayé de travailler autour de ce sujet pour l'artwork. On a trouvé un gars super professionnel pour le réaliser, un graphiste qui l'a vraiment fait comme on le souhaitait. On est très heureux de cet artwork. Il est très détaillé, ça se voit surtout sur la version vinyle. C'est un genre d'image surréaliste qu'on voulait avoir, parce que Soma est une sorte de boisson rituelle que les dieux boivent pour les amener à un monde surréel. Ça va plutôt bien ensemble. C'était la petite histoire de Soma.


Y a-t-il quelque chose d'autre que vous voudriez dire ?

Matte : Merci pour cette interview ! On est contents d'être en Norvège. On espère que cette tournée européenne va continuer à bien se passer et on a hâte de faire les prochains concerts. C'est pour ça qu'on est là. J'espère vous revoir quelque part.


TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Elodie
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant ...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au déto...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au détour d'un backstage ou d'un coin de bar. IG : ___ Je n'écris pas de chroniques. Je peux toutefois vous...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au détour d'un backstage ou d'un coin de bar. IG : ___ Je n'écris pas de chroniques. Je peux toutefois vous aider pour ceci: - partager vos news (sortie d'album, annonce de tournée, etc.) ...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au détour d'un backstage ou d'un coin de bar. IG : ___ Je n'écris pas de chroniques. Je peux toutefois vous aider pour ceci: - partager vos news (sortie d'album, annonce de tournée, etc.) - mettre un morceau/album complet en streaming sur notre site avant sa sortie - organiser des concours Merci de ne ...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE