Interview

MUR

Interview de Julien de Mur à l'occasion de leur nouvelle sortie


Vendredi 7 août 2020



Le groupe français Mur
Mur
Clique pour voir la fiche du groupe
, signé chez Les Acteurs de l'Ombre Productions , sort aujourd'hui son nouveau clip intitulé Black Core. Suivant une lignée esthétique, musicale et visuelle, qui leur est propre, ce morceau, plus personnel, peut apparaître comme étant l'affirmation du genre auquel ils appartiennent pour l'instant.
A cette occasion, j'ai posé quelque questions à Julien Granger, le batteur du groupe.


Bonne lecture !


Hello, et merci de m'accorder de votre temps.
 
Un grand merci à toi pour l'intérêt que tu portes à Mur ainsi qu'à tes lecteurs.
 
 
 
Comment Brutalism (2019) a été reçu par la critique, et surtout par le public ?
 
Brutalism (2019) a reçu un accueil supérieur en tout point à nos attentes. Tant par le public que par les professionnels.
C'est d'ailleurs cet album qui a séduit le label sur lequel nous l'avons signé, Les Acteurs de l'Ombre . Nous avons répondu à beaucoup d'interviews et avons été sollicités par les médias.
Le public quant à lui nous a suivi. Tant par l'attention portée au groupe sur les réseaux que lors des lives. Nous venions de sortir ce premier album et avons donc joué avec des groupes aux discographies plus volumineuses. Sur chaque date, des gens sont venus nous voir pour nous dire être venus ''pour nous''. Nous l’avons vécu comme une belle réussite.
  
Avez-vous un rituel de composition ?
 
Aucun. Nous avons en revanche des modes opératoires simples. Nous établissons un certain nombre d'idées que nous retenons pour un morceau. Chaque idée se doit d'être assez simple pour être motrice, porter la direction esthétique globale du morceau. Nous la modulons ensuite, la retravaillons, la ''distordons'' tout en générant de la cohérence avec les autres parties du morceau lors de la phase d'arrangement. Jusqu’à présent nous avons très souvent travaillé selon ce principe directeur. Creuser en profondeur un nombre réduit d’idées plutôt que de les multiplier en excès dans chaque composition.
 
Et d'écriture ? Julien Granger (batteur) a une très belle plume, à la fois sombre et profonde, que l'on retrouve très bien dans le nouveau morceau.
 
J'écris à l'envie sur des sujets qui me sont chers. Parmi lesquels la nature, que je place à un niveau supérieur dans ma vie. Mais aussi le Soi et l'Autre qui sont des thèmes selon moi puissants. 
Je crois dans notre incapacité à nous réaliser hors du rapport à l'Autre tout en assumant notre incapacité fondamentale à réellement rencontrer ce dernier.
 
La communion doit se faire en soi selon moi, afin de rayonner dans ''l'autour de soi''.
 
L'écriture est une pratique qui m'est chère et nous faisons en sorte que, même si les textes sont parfois agencés de manière brute dans nos disques, ils soient présents et consultables par tous.
 
 
 
Le morceau Black Core s'inscrit-il dans un projet de nouvel opus ?
 
Non. Ce morceau a été pensé comme un ''manifeste''. Lors de la promo de Brutalism (2019), nombreux ont été ceux qui ne parvenaient pas à tirer de conclusion quant à ce qu'est Mur
Mur
Clique pour voir la fiche du groupe
. Black metal vs hardcore. Nous avons donc travaillé ce terme de « Black Core » afin de laisser cours à cette relation intime entre ces genres musicaux.
Ce morceau en est le résultat.
Black Core n’a pas été conçu comme un teasing pour la suite, mais au contraire une parution autonome. Dans cette optique, la conception du clip vidéo accompagnant le morceau a pris une grande importance. L’idée étant de constituer un univers tant sonore que visuel autour de ces thèmes.
 
 
 
Comment marque-t-il, ou non, un changement dans votre manière de percevoir votre son ?
 
Nous avons voulu un son plus direct et plus « moderne » sur ce morceau que sur Brutalism (2019), dans lequel nous avions recherché une dynamique sonore plus large et nuancée.
Nous avons enregistré nous-mêmes et nous avons beaucoup aimé ce sentiment immersif de travailler seuls.
Nous avons ensuite confié le mixage et le mastering à Francis Caste. Nous savions que ce morceau serait un ''one-shot'' en sortie digitale exclusivement.
 
Nous sommes totalement satisfaits du résultat. Mais il n’est pas exclu que notre travail sur le son évolue à l’avenir.
 
 
 

L'esthétique de vos pochettes et de vos clips reste assez constante. Faites-vous toujours vos visuels vous-même ou collaborez-vous parfois avec d'autres artistes ? (l'Artwork de Black Core ayant été fait par Alex Michaan, le claviériste du groupe)
 
 
Nous faisons tout nous-mêmes. Alex Michaan se charge de l'intégralité de la production de l'identité visuelle du groupe et nous travaillons à la direction artistique ensemble. Il est un membre fondateur du groupe et nous avons toujours travaillé l’esthétique de Mur
Mur
Clique pour voir la fiche du groupe
dans une optique de cohérence et de continuité depuis le premier EP. L’idée directrice pour chaque nouveau visuel a toujours été de traduire en image l’univers sonore que nous cherchons à construire.
 
Nous travaillons depuis quelque temps avec Nicolas Marmion (Insane In The Frame) sur les clips. Nous lui soumettons la direction artistique et nous collaborons sur tout le suivi du processus de création. Il y a une réelle entente esthétique entre lui et nous, c’est une chance. C'est un réalisateur et un monteur de talent. Le clip de Black Core surpasse nos attentes.
 
Votre musique étant une rencontre entre le hardcore et le (post)-black, quelle était l'intention derrière cette sortie ? Expliquer les racines de votre musique ? Une appartenance fatale au noyau terrien ?
 
La référence au ''Core'' est très pertinente oui.
Comme je te le disais plus haut, ce morceau est un manifeste à l'attention de ceux qui aimeraient poursuivre le chemin emprunté depuis quelques années par Mur
Mur
Clique pour voir la fiche du groupe
.
Notre intention est de dépasser cette alliance de style. De l'ancrer sous un nom, un style et de le proposer comme outil. Mais certainement pas de s’y enfermer à l’avenir.
 
En effet, nous avions déjà commencé à écrire la suite lors de l'enregistrement de Black Core. Et nous naviguons aujourd'hui des eaux musicales assez différentes. 
Mur
Mur
Clique pour voir la fiche du groupe
restera Mur
Mur
Clique pour voir la fiche du groupe
, mais nous n’avons pas pour intention de nous reposer sur une formule. Nous sommes impatients d'entrer en studio pour enregistrer la suite.
 
 
Quelles sont vos inspirations littéraires, esthétiques, musicales en ce moment ?
 
Elles sont si diverses qu'il nous faudrait un temps fou pour en parler pleinement.
Et j'imagine que c'est le cas pour tout le monde.
 
Je dirais simplement que nous aimons les œuvres pointues et exigeantes. Tant en littérature qu'en musique. Le jazz est là bien entendu, au même titre que l'électro (j'ai dit pointu donc pas de techno et autre fantaisie pour festivaliers en quête de sensations cheap). Mais aussi de l'urbain (rap, trap, soul...).
 
Et du metal, quand il est bon..... je ne citerai ici que Blut Aus Nord, ainsi que ceux qui les ont inspirés.
 
Vaste question.
 
 
Quels sont les projets live à venir après cette dure période ? A-t-elle changé votre façon de vivre/expérimenter une performance live ? 
 
Nous avons, comme tout le monde, subi le confinement ainsi que les restrictions. Nous avons beaucoup échangé durant cette période et sommes retournés en studio dès que nous en avons eu le droit.
 
La période de promo de Brutalism (2019) a été freinée par la pandémie et nous n’avons pas pu honorer les concerts sur lesquels Mur
Mur
Clique pour voir la fiche du groupe
était engagé. Nous reprendrons le live dès que les autorités le permettront et nous proposerons un show de Mur
Mur
Clique pour voir la fiche du groupe
comme c’est toujours le cas : Énergique.
 
 
 
 
Merci
 
Merci à toi.


TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Reshma Goolamy
Française arrivée sur Bruxelles depuis 2015, Reshma écume la scène Doom/Drone/Sludge/Métal et Black Métal avec passion depuis plus d'une décén...
Française arrivée sur Bruxelles depuis 2015, Reshma écume la scène Doom/Drone/Sludge/Métal et Black Métal avec passion depuis plus d'une décénnie. Littéraire dans l'âme, elle use une plume immersive pour ses live-reports, pour une expérience amplifiée. Vous la croiserez souvent au Magasin 4, au Botanique, à l'AB et à tous les con...
Française arrivée sur Bruxelles depuis 2015, Reshma écume la scène Doom/Drone/Sludge/Métal et Black Métal avec passion depuis plus d'une décénnie. Littéraire dans l'âme, elle use une plume immersive pour ses live-reports, pour une expérience amplifiée. Vous la croiserez souvent au Magasin 4, au Botanique, à l'AB et à tous les concerts des scènes citées en Belgique. ...
Française arrivée sur Bruxelles depuis 2015, Reshma écume la scène Doom/Drone/Sludge/Métal et Black Métal avec passion depuis plus d'une décénnie. Littéraire dans l'âme, elle use une plume immersive pour ses live-reports, pour une expérience amplifiée. Vous la croiserez souvent au Magasin 4, au Botanique, à l'AB et à tous les concerts des scènes citées en Belgique. ...
Française arrivée sur Bruxelles depuis 2015, Reshma écume la scène Doom/Drone/Sludge/Métal et Black Métal avec passion depuis plus d'une décénnie. Littéraire dans l'âme, elle use une plume immersive pour ses live-reports, pour une expérience amplifiée. Vous la croiserez souvent au Magasin 4, au Botanique, à l'AB et à tous les concerts des scènes citées en Belgique. ...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE