Reportage

Symphonie en MONOchrome bleu nuit

Symphonie en MONOchrome bleu nuit
ANVERS (Kavka Zappa), le 28-08-2022

Mardi 30 août 2022

Le groupe Mono
Mono


Clique pour voir la fiche du groupe
, formé en 1999 à Tokyo, a souvent avancé une multitude d'artistes de musique expérimentale, avant-rock et classique comme sources d'inspiration, mais a déclaré que son objectif était de transcender les genres, rejetant l'étiquette post-rock qui lui a souvent été appliquée.

Ils sont en concert dimanche 28/08/2022 au Kavka Zappa d’Anvers, près du Kiel park, une étrange salle des fêtes/club de jeunes un peu industrielle. Ils sont soutenus par A.A. Williams
A.A. Williams


Clique pour voir la fiche du groupe
et son groupe, une violoncelliste, guitariste et compositrice américaine dont la voix transpire le blues et la délicatesse.

20h24 – entre les deux parties

La salle transpire le respect et la religiosité d’un public – dont une solide fanbase - qui était venu applaudir A.A. Williams au doux timbre et à la poésie plaintive en première partie.
Je retrouve mon pote, admirateur du quatuor depuis 2009, qui doit me ramener en co-voiturage à Bruxelles et me chuchote, hilare, de faire gaffe au « guitariste qui joue avec les dents », comme un Hendrix mélancolique.

20h40 - Vingt minutes avant le concert
Le public, s’il est monochrome vestimentairement, surprend par sa diversité d’âges et d’origines. Ils viennent au culte, ils ont hâte d’embarquer dans leur rêverie éveillée, et moi avec eux, en tant que nouvelle recrue.

21h33 – pendant le concert
Les musiciens (Takaakira Goto – guitariste compositeur à la dentition de fer, Tamaki Kunishi – multi instrumentaliste, Dahm Majuri Cipolla - batterie, Yoda - guitare, Yasunori Takada) ont parfois l’air de samurai ou de figures théâtrales de butoh, intouchables, diaphanes – héros scéniques de leur destinée musicale. Les chansons qui composent l’album gravitent autour d'un piano, de cordes, de synthétiseurs et de choeurs. Un son post-rock, pas dissemblable au classique. Comme on peut s'y attendre, la formation propose un rythme introspectif et travaillé, qui vous enveloppe corps et âme, puis vous propulse, tout en majesté et mesure. Les accords sont d’une maîtrise discrète chargée d’émotions incommensurables. Avec onze albums à leur actif, c’est à se demander comment je viens de découvrir ce groupe. Je me laisse porter autant par les sons expérimentaux que par le jeu scénique, je comprends à présent d’où vient la vénération de l’auditoire.
‘Pilgrimage of the Soul’ vient couronner 22 ans de carrière de ces légendes nippones du rock expérimental. Enregistré et mixé - avec retenue mais aussi avec abandon optimiste –à l'été 2020, ‘Pilgrimage of the Soul’ porte bien son nom. Poursuivant sa recherche créative subtile, ‘Pilgrimage of the Soul’ est énergique, jouant encore et toujours sur le dialogue pesé entre silence et le fureur sonore : Mono
Mono


Clique pour voir la fiche du groupe
charme tout en textures électro techno enchanteresses.

23h33 le lundi 29/08 – une journée après le concert
Le Kavka (Zappa, pas Oudaan, il y en a deux) dimanche soir n’a pas seulement vibré par son air chaud d’été finissant ; le quatuor de Mono
Mono


Clique pour voir la fiche du groupe
(of Japan) était présent avec son panache tranquille, un immense gong, leur virulent onirisme et leur voie/voix lyrique. Pour moi ce fût une réelle découverte, je peux dire sans hésiter que j’ai eu la chance d’assister à une prouesse à la fois technique et poétique.

Mono
Mono


Clique pour voir la fiche du groupe
et A.A. Williams
A.A. Williams


Clique pour voir la fiche du groupe
seront en tournée en Europe la première moitié de septembre 2022 encore.

Liens musicaux
https://www.monoofjapan.com/tour.php
https://www.aawilliamsmusic.com/
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE