Reportage

Punk-O-Matic IV

Ciney (Maison des Jeunes), le 08-09-2006

Mercredi 13 septembre 2006

Le premier concert à 19h00 un vendredi, c'est quand même tôt pour le public. Et effectivement, ça s'est senti au début du concert des FUCKING PEANUTS
FUCKING PEANUTS
Clique pour voir la fiche du groupe
. Peu de monde sur les premiers morceaux du groupe, a poussé les cinaciens sur scène à jouer un peu comme lors d'une répèt. Au fur et à mesure que la salle se remplissait, la prestation s'est faite de plus en plus sérieuse le tout commença enfin à ressembler à un concert : la réaction du public devint manifeste tandis que l'interaction entre celui-ci et le groupe s'installait. A la fin de la prestation, la salle s'était remplie annonçant une soirée bien fournie au niveau des entrées.

B.P. BUCKSHOT
B.P. BUCKSHOT
Clique pour voir la fiche du groupe
a suivi. C'est un groupe qu' j'ai déjà pu voir à plusieurs reprises et cela faisait maintenant un bon moment que je ne les avais plus vus sur scène. Une bonne occasion d'évaluer leur évolution. Leur punk-rock o tendance street mélodique s'est enrichi d'un léger jeu de guitares un peu plus rock'n'roll. Ce fut évident dès les premières notes, B.P. BUCKSHOT
B.P. BUCKSHOT
Clique pour voir la fiche du groupe
commence à gagner en maturité dans ses compositions et son jeu. Malheureusement, quelques difficultés à gérer le set venaient perturber cette bonne appréciation. Il est vrai que différents problèmes techniques étaient venus la compliquer. Malgré cette excuses, j'ai trouvé que les enchainements étaient un peu laborieux et agrémentés de longs blancs. Le bilan au final était quand même encourageant et ces quelques défauts disparaîtront avec l'expérience de la scène. J'en suis convaincu au regard de l'évolution qu'ils ont acquise.

Initialement, ce sont les français de PROPAGANDE X qui auraient du monter sur scène à ce moment. Mais ce fut BILLIE BOLLEY AND THE DEGENERATES
BILLIE BOLLEY AND THE DEGENERATES
Clique pour voir la fiche du groupe
, remplaçant au pied levé, qui fut sur scène. Ce groupe belge tourne pas mal mais je n'avais pas encore eu l'occasion de les voir sur scène. Ce fut ma déception de la soirée. Le batteur-chanteur seul semblait en vouloir dans cette prestation plutôt statique et peu souriante. Le reste du groupe ne semblait pas profiter ou apprécier ce remplacement. Le tout a sonné confus et brouillon, déservit il n'est pas faux par un son approximatif.

A l'inverse, les anversois de 2 FATTIES AND THE BLOODY BEERBOIS furent la bonne surprise de la soirée. Un mélange de skin et de punk tenu de mains maître par deux chanteuses souriantes. Ca jouait bien, ça sentait l'expérience et le plaisir d'être sur scène.

La ligue olympique avait annoncé en clôture un long match (60 min.) de SPORT DOEN
SPORT DOEN


Clique pour voir la fiche du groupe
. Je vous ai déjà dit que le groupe se dopait ! Le set était certes allongé de quelques reprises de Bad Religion
Bad Religion


Clique pour voir la fiche du groupe
, Dead Kennedys
Dead Kennedys


Clique pour voir la fiche du groupe
ou encore les Clash
Clash
Clique pour voir la fiche du groupe
... mais j'ai eu le sentiment qu'il n'a duré que 40 à 45 min. Tel un rouleau compresseur équipé d'un turbo, SPORT DOEN
SPORT DOEN


Clique pour voir la fiche du groupe
qui se bonifie à chaque que je les vois, a enchaîné ses titres n'offrant aucun temps mort. Seul le lancé de sucettes a permis aux oreilles de se refroidir un très court instant.

Une programmation bien chargée donc qui a débuté quand même un peu tôt.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► AU MEME CONCERT

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE