Reportage

Classic Clutch à l’AB

Bruxelles (Ancienne Belgique), le 16-12-2018

Mardi 18 décembre 2018

Clôturer l’année musicale par un concert de Clutch
Clutch


Clique pour voir la fiche du groupe
, il n’y a pas à tortiller, ça fait plaisir. En quelque sorte, c’est comparable à des retrouvailles entre amis de longue date. Le groupe tourne régulièrement en Europe, que ce soit en salle ou en festival, ce qui nous a permis de devenir des habitués de leurs shows. Pour autant, nous ne nous en sommes jamais lassés et ce n’est pas ce soir que ça va commencer.



Pour ce passage à l’Ancienne Belgique -AB, Clutch
Clutch


Clique pour voir la fiche du groupe
s’entoure de The Picturebooks
The Picturebooks


Clique pour voir la fiche du groupe
et The Inspector Cluzo
The Inspector Cluzo


Clique pour voir la fiche du groupe
. L’affiche est cohérente et augure une soirée sous les meilleurs auspices.

La soirée débutera pourtant très mal, la faute à un gps capricieux. Malgré avoir prévu un laps de temps conséquent à consacrer aux éventuels retards sur la route, je suis au regret de constater que j’ai loupé la prestation de The Picturebooks
The Picturebooks


Clique pour voir la fiche du groupe
. Il aura fallu attendre le dernier concert de l’année pour vivre pareille mésaventure, c’est rageant, d’autant plus qu’il me reste en mémoire un excellent souvenir aux accents blues-rock de Home is a Heartache sorti en 2017. Ce n’est que partie remise, à n’en pas douter.



A mon arrivée, le concert n’affiche pas complet mais la salle, où règne une ambiance bon enfant comme seules les fêtes de fin d’années peuvent vous en offrir, est bien remplie. On aurait tendance à l’oublier tant l’AB est connue de tous, mais l’endroit est parfaitement conçu pour accueillir des concerts dans des conditions optimales. La salle principale, avec son parterre, ses deux rangées de balcon à droite et à gauche ainsi qu’au fond sa rangée de sièges qui sentent bon la salle de cinéma des années 1990 est conçue pour convenir à tous.

Les hostilités débutent pour nous avec les rockfarmers de The Inspector Cluzo
The Inspector Cluzo


Clique pour voir la fiche du groupe
. Les deux landais, animés par une envie d’autonomie alimentaire, sont tout à la fois fermiers au cœur du Pays de Gascogne et rockeurs fougueux. Fort de dix années d’existence et des centaines de concert affichés au compteur, le duo s’est fait un nom à l’international.



Après une actualité 2018 marquée par la sortie de We the People of the Soil, les landais ont pour tâche en cette fin d’année de chauffer le public avant l’arrivée de Clutch
Clutch


Clique pour voir la fiche du groupe
. La cause de leur présence est à chercher, outre un talent indéniable, du côté de Vance Powell, producteur d’albums des deux groupes. Comme on pouvait s’y attendre, la mission a été accomplie sans coup férir. Comme toujours, le show est marqué d’originalité par l’absence de setlist préétablie. Le duo se laisse porter par l’énergie du public et improvise le choix des compositions jouées. La prestation du soir a notamment été marquée par l’interprétation de Fuck the Bass Player avec Jean-Paul Gaster en guise de cerise sur le gâteau bio.

Après avoir mis la scène sens dessus dessous, The Inspector Cluzo
The Inspector Cluzo


Clique pour voir la fiche du groupe
nous donne rendez-vous le jour de la saint-valentin au Botanique. Adishats.

Aux environs de 21 heures, la salle est plongée dans le noir. Seules sont visibles les lignes qui entourent l’aigle qui trône fièrement sur la bannière à l’arrière de la scène. Clutch
Clutch


Clique pour voir la fiche du groupe
débarque en interprétant Vision Quest, mais il faudra attendre les quatrième et cinquième titre, How to Shake Hands et In Walks Barbarella, pour que l’atmosphère atteigne les sommets que nous sommes en droit d’attendre.



La setlist varie d’un soir à l’autre, il ne faut en conséquence pas s’attendre à un show calqué sur celui proposé précédemment à nos confrères français ou teutons. Avec sept des douze albums studios de leur discographie passés en revue, la prestation du soir est habillement équilibrée ; la part belle est laissée à l’excellent Book of Bad Decisions dont six des quinze titres qui le composent sont interprétés.

On l’avait souligné dans notre chronique de Book of Bad Decisions, la technique d’enregistrement retenue par Vance Powell a permis de capter simultanément l’ensemble des musiciens présents dans la même pièce, avec pour conséquence un rendu proche des prestations live. Après avoir enfin assisté à l’interprétation des titres en direct, on est d’autant plus convaincu que ce choix de production est gagnant.



Neil Fallon ne faillit pas à sa réputation de showman en captant l’audience du début à la fin, grâce à son voix puissante et sa capacité à occuper la scène sans courir dans tous les sens. A la sortie du concert, certains se plaignaient néanmoins d’un manque de communication avec le public, en partie dû au mutisme du guitariste Dan Maines et du bassiste Tim Sult, dont le regard reste en permanence rivé sur leur instrument de prédilection. Pour ma part, ce jeu tout en retenue ne m’a pas posé de souci et n’a pas empêché mes jambes de virevolter de droit à gauche du début à la fin. Je ne dois pas être le seul à partager cet avis, il suffit de se remémorer l’explosion du public lorsque Electric Worry a été interprété lors du rappel dans une ambiance au firmament.

Clutch
Clutch


Clique pour voir la fiche du groupe
tire le voile sur une année 2018 marquée par de nombreux concerts de qualité. Pour rien au monde, je n’aurai souhaité que celui-celle se termine autrement qu’avec ce concert classique mais diablement efficace. D’après l’allocution de clôture, ils seront à nouveau de passage dans nos contrées en 2019, toute la question étant de savoir si nous aurons l’opportunité de les voir en salle ou en festival (Graspop ? Alcatraz ?). Quoi qu’il en soit, nous serons au rendez-vous pour prendre notre dose de Classic Clutch
Clutch


Clique pour voir la fiche du groupe
.

TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
10
AUTEUR : Renaud
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasio...
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il ...
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il t'en sera reconnaissant....
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il t'en sera reconnaissant....
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il t'en sera reconnaissant....

► AU MEME CONCERT

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE