Chronique

MOUSE ON THE KEYS
An Anxious Object

image
Denovali Records



image
Dimanche 13 juin 2010

On connaît maintenant bien les duos basse-batterie, les trios en tout genre, mais il est plus rare de se trouver en présence d’un quatuor batterie-piano-piano-piano. Oui.

Celui-ci nous vient de Tokyo et évolue dans une veine math-rock. Le groupe s’articule autour d’un batteur incroyable (ex batteur de Nine Days Wonder
Nine Days Wonder
Clique pour voir la fiche du groupe
), à la manière d’un Don Caballero
Don Caballero


Clique pour voir la fiche du groupe
. Avec les 3 pianos bien sûr le groupe prend une toute autre tournure que Don Cab
Don Cab


Clique pour voir la fiche du groupe
. La comparaison s’arrête là.

L’aspect technique du groupe judicieusement mis en avant saute aux oreilles dès les premières notes, et c’est ce batteur qui retient toute l’attention. D’une précision impeccable malgré les incessants changements de rythme, Akira Kawasaki nous sert ici une véritable démonstration. Et c’est parfois ce qui me gène dans cet album, cette impression que le groupe a déployé plus d’efforts à réaliser des prouesses techniques que de véritables mélodies.

Attention, l’album reste agréable à écouter. Mais entre jazz-math-rock génial et musique d’ascenceur, la frontière est mince s’il manque l’ingrédient magique qui permet à l’auditeur de rester accroché au disque du début à la fin. Pourtant l’intervention d’une trompette et d’un saxophone étaient judicieuses. Dommage que l’album ait du mal à décoller.

Il faut quand même souligner la beauté du packaging : le booklet en papier glacé est à la fois sobre et extrêmement classe.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Erik
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentr...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE