Chronique

THE USED
In Love and Death

image
Warner Music



image
Jeudi 30 septembre 2004

Franchement, le CD commence plutôt bien. Un bon gros son de guitare, quelques bons cris, un rythme sympatoche... La première piste est vraiment très chouette, un refrain qui mixe voix claire et cris, tout va bien.

Soudain, tout bascule. 3 minutes et 37 secondes après le début de l'album, c'est déjà le début de la fin. D'un bon rock entraînant (quoiqu'un peu mielleux, évidemment), on passe à une pop-punk assez chiante, à la Sum 41 (pour ce que j'en connais) et consorts... Hormis sur un morceau ou deux, c'est du pareil au même pendant tout l'album jusqu'à la dernière piste qui est assez chouette, dans le même registre que la première...

Allez je vais pas la faire longue, sinon on va bientôt se sentir obligés de chroniquer les prochains Avril Lavigne et Emma Daumas !

En plus je voulais placer mon super jeu de mots style "le talent de The Used s'est usé" mais j'ai même pas réussi, cruelle déception...

Terminons sur une note positive, je trouve la pochette de ce CD assez jolie
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Erik
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentr...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE