Chronique

OBITUARY
Ten Thousand Ways To Die

image
Relapse Records

13 titres - 54 minutes
Sorti le 21-10-2016


image
Mercredi 2 novembre 2016

Comme je suis parfois un peu lourd, je ne me prive jamais pour répéter à certains amis que je considère qu’Obituary
Obituary


Clique pour voir la fiche du groupe
fait partie des groupes ayant le meilleur son live de la scène. Placez-les dans n’importe quelle configuration et vous pouvez être certain que le groupe parviendra à vous faire dresser les poils de partout. Qu’il soit noyé dans la masse d’un gros festival généraliste (dois-je vraiment en citer ?), tête d’affiche d’un petit événement en plein air (au hasard le Death Shall Rise l’année dernière), support de luxe (encore pour Carcass
Carcass


Clique pour voir la fiche du groupe
dernièrement), remplaçant de la dernière chance (le Dynamo cet été), rares, très rares, sont les occasions où ils déçoivent.

En plus de ça, Obituary
Obituary


Clique pour voir la fiche du groupe
a sorti avec Inked in Blood matière à relancer l’intérêt autour de lui. D’ailleurs, armé de sa motivation live de toujours, il ne s’est pas privé pour venir le défendre aux quatre coins de l’Europe : des occasions de (re)voir le groupe il y en a eu, Obituary
Obituary


Clique pour voir la fiche du groupe
occupant le terrain comme il sait si bien le faire. L’annonce de cet album live, Ten Thousand Ways To Die, avait donc de quoi satisfaire a priori ceux qui ne se refusent jamais une petite tranche bien saignante de Death floridien quand c’est possible, surtout avec les deux inédits annoncés en bonus.

Deux morceaux pas dégueu mais qui retiennent assez peu l’attention au final, tant ils évoluent dans le registre mid tempo typique du groupe, si ce n’est le chant très profond délivré par John Tardy sur Loathe. D’autres se seraient probablement servis de ces deux titres pour en faire un EP, mais Relapse et Obituary
Obituary


Clique pour voir la fiche du groupe
ont donc préféré basculer directement dans un nouveau format long. Qu’en est-il alors de la large portion live qui semble devoir le justifier ?

Ten Thousand Ways To Die vient piocher dans les multiples concerts donnés en support à Inked in Blood. On retrouve donc la setlist utilisée par le groupe depuis ces deux dernières années, qui propose deux nouveaux morceaux (Centuries of Lies et Visions in My Head) et un paquet de classiques old school, ainsi que le fameux Redneck Stomp, cette instru géniale qui introduit maintenant tous les concerts du combo – gros sourire à la clé (y compris ici).

Alors, oui, voilà un matériel de qualité qui fera plaisir au fan... mais qui pour une partie se trouvait déjà sur le live Dead, sorti il y a 20 ans. Cinq morceaux sur onze pour être précis. Si vous ajoutez à cela la qualité sonore plutôt bonne (et a priori pas trop trafiquée) mais qui peine à faire ressentir le même choc qu’en conditions réelles (mais est-ce seulement possible dans leur cas ?), vous comprendrez en quoi Ten Thousand Ways To Die me laisse personnellement sur ma faim, toujours dévorante en matière de Death, qui plus est si on parle d’Obituary
Obituary


Clique pour voir la fiche du groupe
.

Difficile de dire si Ten Thousand Ways To Die est censé clôturer un cycle, servir de cadeau pour les fans ou est considéré par le groupe et Relapse comme un « vrai » nouvel album. Cette photographie de l’état de forme actuel d’Obituary
Obituary


Clique pour voir la fiche du groupe
, si elle ne peut se justifier par ses deux inédits plutôt classiques, a en tout le cas le mérite de rappeler de forts bons souvenirs et d’en montrer à tous ceux qui douteraient encore de la maîtrise des bonhommes. Dommage, cependant, que le contenu reste finalement assez léger et peine à faire ressentir la même folie groovy qu’en conditions réelles.



Tags : Death Metal, Floride, Live
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
3

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE