Chronique

INQUISITION
Bloodshed Across the Empyrean Altar Beyond the Celestial Zenith

image
Season of Mist

13 titres - 56 minutes
Sorti le 26-08-2016


image
Jeudi 3 novembre 2016

La parenthèse des rééditions maintenant fermée (cf les multiples objets proposés par Season of Mist l’année dernière), il était grand temps pour Inquisition
Inquisition


Clique pour voir la fiche du groupe
de nous proposer du neuf, trois ans après un Obscure Verses for the Multiverse qui avait permis à notre duo de sortir de l’underground pour élargir son public. Combiné au Ominous Doctrines of the Perpetual Mystical Macrocosm (2011) qui avait tout autant fait bondir la côte de popularité du groupe, certains fans old school ont pu reprocher à Inquisition
Inquisition


Clique pour voir la fiche du groupe
une certaine ouverture (dans la prod, dans le style), mais il va s’en dire que de mon côté j’avais plutôt hâte de découvrir ce que Dagon et Incubus avaient en réserve. Ou plutôt, comment ils comptaient faire évoluer à nouveau leur formule Black moderne.

Passé l’intro aussi inquiétante qu’inutile (il en va de même de la conclusion d'ailleurs...), From Chaos They Came donne un coup d’envoi agressif et stylé à ce Bloodshed Across the Empyrean Altar Beyond the Celestial Zenith. Nuages de riffs, batterie éclairante de créativité et de célérité ; on reconnait sans problème l’Inquisition
Inquisition


Clique pour voir la fiche du groupe
des deux derniers albums, mode rapide activé. Une cadence furieuse présente également sur un Wings of Anu dont enchaînement de riffs totalement accrocheur sur le refrain vient comme d’habitude compléter les vocaux toujours aussi incantatoires de Dagon, et ainsi produire cet effet hallucino-hypnotisant qui plait tant à l’écoute de la musique du duo.

Mais cette portée narcotique n’est maintenant jamais aussi mieux rendu que lorsqu’Inquisition
Inquisition


Clique pour voir la fiche du groupe
nous propose son versant plus posé, si on peut dire, comme sur Vortex From the Celestial Flying Throne of Storms ou A Black Aeon Shall Cleanse, qui se concentrent sur leurs déluges de riffs et autres envolées caractéristiques du groupe. Presque aérien, Inquisition
Inquisition


Clique pour voir la fiche du groupe
dévoile alors un côté ultra accrocheur qui confère cette aura démoniaque et cette ambiance si propice à une certaine forme de transe. A ce titre, The Flames of Infinite Blackness Before Creation et Through the Divine Spirit of Satan a Glorious Universe is Known tuent, tout simplement, même si, encore une fois, les fans plus anciens regretteront sans aucun doute ces déviations mélodiques. Des évolutions que l'on retrouve dans le morceau titre, qui tape lui carrément dans l’instrumental pur, entêtant et très réussit au demeurant.

Dommage cependant qu’Inquisition
Inquisition


Clique pour voir la fiche du groupe
se soit adonné à un peu de remplissage avec certains plans, voire des morceaux entiers (Mystical Blood, qu’on jugerait tout droit sorti de Obscure Verses) assez peu éloignés de ses deux précédents opus; ou des titres placés en fin d’album qui apportent assez peu à l’ensemble, voire l’alourdissent (Power From the Center of the Cosmic Black Spiral, quand-même rattrapé par un break bien dissonant).

Alors, si Bloodshed Across the Empyrean Altar Beyond the Celestial Zenith s’avère donc un peu moins exceptionnel que ses deux illustres prédécesseurs, Inquisition
Inquisition


Clique pour voir la fiche du groupe
conserve une totale maitrise de son sujet Black Metal. Envoutant, fascinant, il se place sans problème parmi les meilleures sorties en matière de Metal extrême cette année. On n’en attendait pas moins d’Inquisition
Inquisition


Clique pour voir la fiche du groupe
, mais on en attendra bien davantage la prochaine fois.



Tags : Black Metal Duo
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
9

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE