Chronique

RISE OF THE NORTHSTAR
The Legacy of Shi

image
Nuclear Blast

11 pistes - 43 min.
Sorti le 19-10-2018


image
Mercredi 17 octobre 2018

Rise of the Northstar
Rise of the Northstar


Clique pour voir la fiche du groupe
, collectif clivant par excellence, a su se démarquer grâce à une imagerie japonisante ainsi qu'une musique mélangeant hardcore, trash metal ou encore hip hop. Formé dans le courant de l’année 2008, ses membres ont changé à plusieurs reprises de sorte que seul subsiste du line-up original Vithia qui officie au chant. Après deux EP’s et Welcame (2014), les admirateurs du furyo style reviennent à la charge avec The Legacy of Shi (2018). Nous allons tenter de répondre à la question qui vous brûle les lèvres, à savoir ma petite dame, que peut-on penser de cette nouvelle production d’un groupe qui voue un culte à la petite délinquance, autrement dit de la graine de voyous.

The Legact of Shi a été enregistré sous l’égide de Joseph Duplantier, chanteur et guitariste d’un sympathique petit groupe répondant au doux nom de Gojira
Gojira


Clique pour voir la fiche du groupe
, dans son studio personnel– le Silver Cord Studio de Brooklyn.

Le changement de production ne modifie pas le chant de Vithia, source de crispation à bien des égards. Il est majoritairement rappé, ce qui risque d’agacer plus d’un auditeur, rien de neuf à l’horizon. L'absence d’effort de Vithia pour améliorer son accent français lors des passages en anglais devient réellement agaçant –le début de Step By Step atteint des sommets à ce niveau ; s'il n’en a cure, je reste d’avis que la situation discrédite inutilement le groupe .

Quant à discuter du rapport entre langues française et anglaise, on pointera également l’imbrication omniprésente des deux langues sur plusieurs morceaux. On en arrive à une sorte de “franglais” digne d’un adolescent en pleine crise de puberté. Le trait est forcé dans le tableau dépeint ? Je réponds par la négative, une écoute unique de Teenage Rage devrait vous convaincre.



L’influence du rap est très accentuée, que se soit par le chant comme mentionné ci-dessous, ou au niveau des compositions musicales et des paroles. Ainsi, Cold Truth débute par le célèbre “woop-woop” de Sound of da Police (KRS-One) et poursuit avec le « yippie yo yippie yay » de Lil bow wow feat Snoop Dogg. De manière plus générale, The Legacy of Shi présente des nombreux points communs avec le rap des années 2000, à notre grand dam ; pour une illustration, on vous renvoie à la finale rappée de Teenage Rage dont les derniers mots auraient pu être composés par un collectif de rap en manque d’inspiration.

Les paroles frôlent, à nouveau, l’indécence. Il serait temps que Rise of the Northstar
Rise of the Northstar


Clique pour voir la fiche du groupe
commence à soigner l’écriture de ces mots. La pauvreté des paroles pour un groupe aux racines hardcore/beatdown fait peine à écouter en comparaison aux pionniers du milieu. Parler de culture japonaise sans être en mesure d’enrober le discours dans une histoire au fil conducteur cohérent après autant d’années d’expérience est décevant.

La seule véritable surprise de The Legacy of Shi réside de l’inclusion d’éléments de nu metal, notamment avec Here Comes the Boom, premier titre promotionnel de l’album. Ce nouvel ajout apporte de la consistance à la musique et ne manque pas d’intérêt.

Rise of the Northstar
Rise of the Northstar


Clique pour voir la fiche du groupe
possède du talent à revendre mais The Legacy of Shi est trop inconsistant pour nous convaincre ; à peine écouté qu’il est déjà oublié. Il devient urgent pour eux de se remettre en question, en particulier au niveau des paroles et du chant. A défaut, ils ne sont pas prêt de progresser et continueront à verser dans le parodique de façon involontaire.


Tags : Rise of the Northstar - The Legacy of Shi - Hardcore - ROTN
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
65
AUTEUR : Renaud
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasio...
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il ...
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il t'en sera reconnaissant....
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il t'en sera reconnaissant....
Amateur de musique métal aux goûts éclectiques, il a rejoint l'équipe en vue de chroniquer diverses sorties d'album. Tu auras peut-être l'occasion de le croiser lors d'un concert à l'A.B., au Reflektor ou en festival. N'hésite pas à lui fait part de ton avis et des idées qui te viennent à l'esprit lors de la lecture de ces chroniques, il t'en sera reconnaissant....

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE