Chronique

UFOMAMMUT
Eve

image
Supernaturalcat Records



image
Mardi 4 mai 2010

Si vous pensiez que les Italiens de UFOMAMMUT n’avaient plus rien à prouver en matière de Psyché-Sludge-Doom, cet album dédié à la première femme qui s’est rebellée contre l’autorité du Créateur va vous faire changer d’avis.

Incontestablement UFOMAMMUT est un grand groupe qui avait élevé la musique sombre, entêtante et rampante au niveau d’un art magistral. Alors qu’on s’attendait à un album grandiose tout comme son précédent, Idolum, Eve va se révéler dévastateur et bien au delà de toute attente. Les superlatifs vont manquer pour qualifier un tel album de seulement 1 plage découpée en 5 chapitres.

En totale maîtrise et à la manière des plus grands maîtres, UFOMAMMUT livre son meilleur album et un des plus marquant qu’il soit. Bien ancré dans son style, le groupe frappe et martèle le rythme comme jamais. Dans une progression pachydermique, cette batterie va obséder l’auditeur et l’emporter dans les ténébreux méandres du Psyché des Italiens.

UFOMAMMUT en forgeron du son, est allé au-delà des simples préceptes du genre. Et à la manière de OM, il a une fois encore expérimenté diverses directions dans son travail, tenté de renouveler cette lourdeur pesante qui caractérise parfois un peu trop vite le style.

Plongez tête baissée à l’écoute du deuxième chapitre (II) pour connaître 9 minutes de douleur implacable où la guitare sourde vous écrase tandis que la batterie assène ses coups dans un final explosif d’extase. On ne s’échappe pas d’un tel déluge.

Faits rares, le chapitre III et IV font respectivement 3 et 4 minutes mais sont d’une efficacité tout aussi imparable que lorsque le groupe dépasse les 10 minutes.

Si le premier chapitre (I) plantait le décor de la rébellion au profit de Satan, le final (V) ne constituera pas la libération, car Eve par sa transgression a permis le malheur patriarcal qui sévit depuis sur les femmes. Par conséquent UFOMAMMUT inlassablement répète ce qui a été commencé avant de libérer toute sa terrifiante puissance. Nous revoilà au point de départ et tout comme à cause de l’éternel anathème fait aux femmes qui les conduit à devoir à nouveau se rebeller, il sera irrésistible et nécessaire de revenir encore et encore vers cet album.

Si Eve est le meilleur album des Italiens, UFOMAMMUT s’est hissé définitivement parmi les plus éminents groupes du Doom et du Psyché avec ce cinquième album. Il a démontré qu'il pouvait encore faire mieux.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
1

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE