Reportage

Persistance tour 2010

Deinze (Brielpoort), le 03-12-2010

Dimanche 5 décembre 2010

Départ de Tournai aux alentours de 19h à 5 sous la neige mais la route ne fut pas trop encombrée pour autant. Pas d'embouteillage ni de gros soucis dus au brouillard et autres.

Arrivé à Waregem histoire de rejoindre notre ami flamand Alain et ses potes et direction Deinze.

Débarquement à Deinze alors qu'Unearth
Unearth


Clique pour voir la fiche du groupe
avait déjà commencé depuis quelques minutes, je ne pourrais donc pas parler de Casey jones que j'aurai raté une fois de plus ni des autres groupes précédents: Vera cruz
Vera cruz
Clique pour voir la fiche du groupe
, Cruel hand
Cruel hand


Clique pour voir la fiche du groupe
et Evergreen terrace
Evergreen terrace


Clique pour voir la fiche du groupe
.

Alors bon que dire d'Unearth
Unearth


Clique pour voir la fiche du groupe
? C'était la première fois que je les voyais sur scène et je reste un grand amateur de leurs tous premiers cds (ça va en faire sourire certain d'ailleurs), pour le reste je n'ai jamais vraiment accroché. Sur scène l'énergie est présente et ils ont joué aussi un ou deux titres de leurs débuts donc "Endless fight". Malheureusement pour eux le son allait beaucoup mais alors beaucoup trop fort et même avec des boules quies c'était à la limite du supportable et de l'audible. Je n'en garderai donc pas un souvenir impérissable.

Un petit break puis on repart avec le groupe que j'attendais beaucoup, malgré mon appréhension, ils auront eu vite fait de dissiper mes craintes quand à cette reformation, je parle bien entendu de Blood for blood
Blood for blood


Clique pour voir la fiche du groupe
. Et là c'est la grosse claque, son impeccable, un Billy (Biohazard
Biohazard


Clique pour voir la fiche du groupe
) en forme olympique qui court dans tous les sens. Des backings énervés et bien placés et une set list monstrueuse si ce n'est que je regrette un peu qu'ils n'aient pas joué des titres comme "Spit my last breath" ou encore "Maldito". En espérant qu'on puisse les revoir encore et encore!

Break à nouveau et là c'est au tour de Dirty Rotten Imbéciles
Dirty Rotten Imbéciles


Clique pour voir la fiche du groupe
. Que dire si ce n'est qu'ils n'ont plus rien à prouver à personne, le show était d'enfer, groupe déchaîné, public qui l'est tout autant. Quel bonheur de voir une légende vivante du thrashcore sur scène! Un régal du début à la fin, un seul bémol me concernant les morceaux plus rapides qui à la longue devenaient ennuyeux mais les autres contenant plus de breaks ont comblé le tout!

Et on termine donc par des grand habitués de cette tournée organisée chaque année par MAD tour booking c'est à dire Sick of it all
Sick of it all


Clique pour voir la fiche du groupe
. Des débuts un peu mitigés par rapport au son mais tout cela a vite été corrigé. Jeu de scène toujours aussi jovial, quelques bons fous rires dont un qui a empêché Lou Koller de chanter pendant quelques instants :). Et le petit plus, deux jeunes qui vont se marier suite à la demande du monsieur sur scène. Une set list carrée qui contenait beaucoup de morceaux du dernier cd et les classiques tels que: "scratch the surface", "us vs them", "it's clobberin' time", "step down", "take the night off", ...

Le gros moins de la soirée restera le prix exorbitant de la nourriture, sérieusement 4€ pour un paquet de frites, on aura tout vu...
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE