Reportage

Ufomammut, lourd, simple et dévastateur!

Bruxelles (Magasin 4), le 04-10-2017

Dimanche 15 octobre 2017



Actifs depuis 1999, les Italiens de Ufomammut font tout doucement office de vieux briscards de la scène underground et leur réputation n'est certainement plus à faire. En tournée européenne à l'occasion de la promotion de leur huitième opus, simplement intitulé 8, le trio piémontais nous a offert un passage par le Magasin 4 de Bruxelles et, une fois encore, le public présent en masse aura pu apprécier cette faculté qu'a le groupe de construire un mur de son dont la résistance s'avère résistante à toute épreuve.

Si Ufomammut ne se refait pas et nous offre du Ufomammut, ce huitième jet sorti en septembre chez Neurot Recordings a beau ne pas échapper à la règle de base des Italiens, à savoir proposer un cocktail lourd et psyché, il n'en reste pas moins qu'il aura sans doute surpris quelques-uns des aficionados du groupe. Moins structuré et plus brut que ces prédécesseurs, ce nouvel opus ne passe pas par quatre chemins et a pour simple effet de nous balancer une claque en pleine figure sans qu'il n'y ait aucun round d'observation.

Et si on aura sans doute du mal à se laisser embarquer dans ce voyage intersidéral auquel nous a habitué le groupe en écoutant l'album à la maison, l'effet live porte lui toujours ses fruits et le trio emmené par ce diable de Poia (guitare) aura eu tôt fait de nous placer tête face au mur sans aucun moyen de faire marche arrière.



Lourd, puissant et carrément dévastateur, le set proposé par Ufomammut au Magasin 4 n'aura épargné personne. Simple et efficace, la recette des Piémontais fonctionne toujours aussi bien. Martelant basse et batterie d'une manière impressionnante, le groupe nous prend directement à la gorge et nous colle le nez contre un mur de son totalement infranchissable. Et sur cette muraille aux fondations résistantes à toute épreuve, nos lascars ne vont cesser de rajouter des couches et des couches! Mais qui sont donc ces maçons de l'extrême? Plus d'une heure durant, ils enfilent briques sur briques sans que ce mur ne semble vaciller! Quand tout se termine enfin, un calme plat résonne dans nos oreilles. Et voilà que comme par magie, le mur s'en est allé, comme s'il n'avait jamais existé ou que rien ne s'était passé!

Personne ne ressort jamais indemne d'une prestation des Italiens et celle qu'ils nous auront offerte au Magasin 4 n'aura pas fait exception. Une expérience à chaque fois exigeante pour les tympans, mais qui s'avère ô combien purifiante.
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
11

► AU MEME CONCERT

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE