Reportage

ALL ACCESS aux Nuits Botanique 2024

Bruxelles (Botanique), le 04-05-2024

Lundi 13 mai 2024

Une affiche haute en couleur pour la pénultième journée de la 31ème édition des Nuits Botanique 2024.

Chaque année, l’institution musicale bruxelloise organise son festival au Printemps rassemblant artistes belges et internationaux dans les jardins de la Rue Royale. Comme à l’accoutumée, ça pullule comme dans une fourmilière dans les bâtiments, et ce particulièrement dû à une météo peu clémente qui contraint les festivaliers à s’enfermer comme des plants de tomates en serre.

Le ALL ACCESS est une nouvelle formule permettant de circuler librement entre les scènes du mini-festival urbain. Au total, une vingtaine de concerts de 14 à 23h répartis entre le Museum, La Rotonde, L’Orangerie et le Chapiteau. Les curieux peuvent également sillonner les montages et œuvres d’arts plastique, et se sustenter grâce aux différents food trucks qui peinent à se garder au sec vu le crachin intempestif.

On y retrouve : Actress · James Holden · bar italia · Big|Brave · Deena Abdelwahed · Drahla · Famous · Hotline TNT · Fievel is Glauque · Tapir ! · Lucidvox · La Sécurité · Charlène Darling Groupe · Florence Sinclair · Mayssa Jallad · Kee Avil · keiyaA · Lambrini Girls · Lou K · Voice Actor · Loverman · Kabeaushé · Radio Hito · Youniss · David Numwami · Mandy, Indiana · NAH

N'ayant ni le temps ni le don d’ubiquité, il faut donc faire des choix ! De mon côté, la journée commence avec Famous
Famous


Clique pour voir la fiche du groupe
. Entre chuchotements, hurlements et bouffées de clope électronique, je ne sais que trop penser de la prestation du groupe anglais, qui n’a pas été aidée par le public présent. Faute certainement à un choix de scène trop peu adapté à l’intimité nécessaire pour créer l’atmosphère propice.



Petite pause d’une trentaines de minute, avant de retourner sous un Chapiteau bien plus fourni pour l’heure en vue de la prestation de Lambrini Girls
Lambrini Girls


Clique pour voir la fiche du groupe
, après avoir évité une Orangerie trop remplie pour Tapir!
Tapir!


Clique pour voir la fiche du groupe
.



Un show survolté mené par les trois Britanniques qui arrivent à créer un maelstrom humain en quelques morceaux à peine. Phoebe Lunny s’amuse à faire des allers-retours entre la scène et le milieu du parterre dans une mise en scène un peu réchauffée (pour l’avoir vu l’été passé à Pukkelpop), mais qui amuse néanmoins la galerie. Des textes et des tirades entre-morceaux toujours engagés sur l’homophobie, la politique, et l’antipatriotisme, agrémentent un punk simple et efficace qui ajoute une belle couche de sudation à l’humidité ambiante, malgré un son de batterie overkill qui noie un peu les instruments à cordes. Somme toute, une bonne mise en bouche pour le restant de l’après-midi.



Place ensuite à la pépite pop bruxelloise David Numwami dans une atmosphère beaucoup plus intimiste. La transition avec le punk abrasif de Lambrini Girls
Lambrini Girls


Clique pour voir la fiche du groupe
est soudaine, mais agréable, alors que David nous accueille dans des bras chaleureux pour un instant de douceur éphémère. Sa personnalité joviale est infectieuse, et il nous emporte avec aisance et bienveillance dans son univers. Seul sur scène, il assure le show avec sa guitare électrique et une boîte à rythme enregistrée, ou en se servant simplement de sa voix comme instrument par-dessus des notes d’ébène et d’ivoire pianotées.



Je m’absente à regret avant la fin pour attraper les derniers instants du set de Youniss
Youniss


Clique pour voir la fiche du groupe
dans la Rotonde, un des autres artistes belges de cette programmation ALL ACCESS. Des synthés criants, un kick-snare saccadé et des voix amplies de distortion caractérisent ses sonorités. Loin de moi l’idée de limiter Youniss
Youniss


Clique pour voir la fiche du groupe
à ces comparaisons, mais son exploration musicale a le visage de l’enfant d’une alliance entre Bloc Party
Bloc Party


Clique pour voir la fiche du groupe
et Death Grips
Death Grips


Clique pour voir la fiche du groupe
. Encore la preuve que le plat pays à plus à offrir que l’on ne le croit.



Peu de temps après, je rebrousse chemin vers l’Orangerie, pour ma découverte du jour, les New-Yorkais de Hotline TNT
Hotline TNT


Clique pour voir la fiche du groupe
. La tronche du merch à l’entrée de la salle m’indiquait déjà comme étant sur la bonne voie pour passer un bon moment, et il va sans dire que c’est chose réussie. J’ai l’agréable surprise de constater que Matt Berry, artiste que j’affectionne particulièrement, et connu sous son pseudonyme The Berries
The Berries
Clique pour voir la fiche du groupe
, sert de nouveau guitariste pour la formation.



« Protocol » opener de leur dernier album « Cartwheel » et son hook accrocheur, nous transporte directement dans l’univers de Hotline TNT
Hotline TNT


Clique pour voir la fiche du groupe
. Un post-hardcore/indie rock noyé de sauce shoegaze qui crée instantanément une sensation éthérée. On sent son esprit comme figé dans un espace liminal. Les 45 minutes de concert passent à une vitesse ahurissante et le retour à la réalité est soudain quand les musiciens quittent la scène. La tête bourdonne et les murs résonnent encore de distorsion au moment de sortir de la salle.

Après une pause hydratation au Bota Café, inutile d’essayer de retourner dans la Rotonde pour le concert de Drahla
Drahla


Clique pour voir la fiche du groupe
, la file est beaucoup trop longue et la salle se rempli instantanément dès l’ouverture des portes. J’espère que les heureux élus en auront bien profité. Du moins, les retours de mes camarades sur place étaient élogieux. A la revoyure donc, pour former mon propre avis sur la question.



Un agenda de concerts chargé me pousse à déjà quitter les lieux, n’ayant donc pas l’occasion d’assister aux très anticipé concert de Bar Italia, mais j’aurai très certainement la chance de recroiser leur route à l’occasion du Dour festival cet été.

ALL ACCESS est une formule novatrice et rafraîchissante pour un Botanique qui arrive toujours à nous surprendre avec une programmation diverse et de qualité, mêlant talent local et étranger dans une somptueuse hétérogénéité.

Merci au Botanique pour l’invitation et cette magnifique édition des Nuits 2024.

A l’année prochaine !
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Piet
Amateur de punk et d'indie, tu peux croiser Pierre au détour d'une salle bruxelloise buvant son verre tranquillement dans un coin, ou au milieu du mo...
Amateur de punk et d'indie, tu peux croiser Pierre au détour d'une salle bruxelloise buvant son verre tranquillement dans un coin, ou au milieu du mosh pit. Toujours à l'affût des sorties alternatives et DIY, il espère te faire découvrir des perles avec ses chroniques d'albums et te faire vivre ses concerts au travers de live reports détaill...
Amateur de punk et d'indie, tu peux croiser Pierre au détour d'une salle bruxelloise buvant son verre tranquillement dans un coin, ou au milieu du mosh pit. Toujours à l'affût des sorties alternatives et DIY, il espère te faire découvrir des perles avec ses chroniques d'albums et te faire vivre ses concerts au travers de live reports détaillés....
Amateur de punk et d'indie, tu peux croiser Pierre au détour d'une salle bruxelloise buvant son verre tranquillement dans un coin, ou au milieu du mosh pit. Toujours à l'affût des sorties alternatives et DIY, il espère te faire découvrir des perles avec ses chroniques d'albums et te faire vivre ses concerts au travers de live reports détaillés....
Amateur de punk et d'indie, tu peux croiser Pierre au détour d'une salle bruxelloise buvant son verre tranquillement dans un coin, ou au milieu du mosh pit. Toujours à l'affût des sorties alternatives et DIY, il espère te faire découvrir des perles avec ses chroniques d'albums et te faire vivre ses concerts au travers de live reports détaillés....

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE