Article

Smash Fest : 26 groupes sur 3 jours, en juillet 2023, à Barvaux (Durbuy)

Mercredi 11 janvier 2023

Après une première édition en 2022 à Barvaux (Durbuy), le Smash Fest revient cet été pour 3 jours de rock, punk et metal. Audric Stoufs et Nicolas Houet, les deux organisateurs, nous en disent un peu plus sur les coulisses de cet évènement.



Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Nous sommes Audric Stoufs et Nicolas Houet. Lors d’une répét, à l’époque on jouait dans un groupe de cover de Slipknot, nous avons eu l’idée d’organiser le Smash Fest.

Quel bilan pouvez-vous tirer de la première édition des 29, 30 et 31 juillet 2022 ?
Nous sommes contents du résultat final, le public était présent, très positif.

La deuxième édition est annoncée pour les 28, 29 et 30 juillet 2023. Que pouvez-vous nous en dire ?
Nous avons pensé prendre quelques plus gros noms comme Do or Die
Do or Die


Clique pour voir la fiche du groupe
, Aktarum
Aktarum


Clique pour voir la fiche du groupe
, Komah
Komah


Clique pour voir la fiche du groupe
, Virgin Prozak
Virgin Prozak


Clique pour voir la fiche du groupe
et Mingawash
Mingawash


Clique pour voir la fiche du groupe
. Nous restons sur le même style d’organisation que pour la première édition et le même but, à savoir promouvoir les plus petits groupes.

Y aurait-il des différences avec 2022 ?
L’endroit. Nous serons dans une autre salle proche de celle de la première édition à Barvaux (Durbuy) mais les deux scènes seront extérieures. Les têtes d'affiches seront également différentes.

Plusieurs groupes qui seront présents en 2023 étaient déjà à l’affiche en 2022. Pourquoi ?
C’est à la demande des groupes. Ceux qui sont venus à la première édition voulaient revenir, tout simplement. Pour les prochaines fois, nous fonctionnerons autrement avec des tremplins, etc.

Il y a beaucoup de festivals en été. Quelle est la « touch », la spécificité du Smash Fest ?
Les deux scènes en alternance en extérieur, le coté social, fort familial.



Vous organisez également, dans des endroits délocalisés, plusieurs warm up entre les festivals. Quel est l’objectif ?
Tout simplement de permettre à un maximum de groupes de pouvoir se produire mais aussi de pouvoir couvrir la promo du Smash Fest dans plusieurs endroits.
Il y a 5 warm up :
Le 4 février 2023 au Belvédère de Namur avec Dalas, Mr Fartface
Mr Fartface


Clique pour voir la fiche du groupe
, Asile
Asile


Clique pour voir la fiche du groupe
et Mingawash
Mingawash


Clique pour voir la fiche du groupe
.
Le 18 mars 2023 à la MJ de Marche avec Ultimate Price
Ultimate Price


Clique pour voir la fiche du groupe
, One Hour
One Hour


Clique pour voir la fiche du groupe
, Baraka
Baraka


Clique pour voir la fiche du groupe
et Dirty Fingers
Dirty Fingers


Clique pour voir la fiche du groupe
.
Le 18 avril 2023 à la MJ de Ciney avec Insanity
Insanity


Clique pour voir la fiche du groupe
, Black Bleeding
Black Bleeding


Clique pour voir la fiche du groupe
, Neckbreaker
Neckbreaker


Clique pour voir la fiche du groupe
, Trough the Void et Black Tartans
Black Tartans


Clique pour voir la fiche du groupe
.
Le 19 mai 2023 à l’Entrepôt à Arlon avec Cosmogon
Cosmogon


Clique pour voir la fiche du groupe
, Abstract Rapture et Down to Insanity
Down to Insanity


Clique pour voir la fiche du groupe
.
Le 30 juin 2023 au Reflektor avec Asile
Asile


Clique pour voir la fiche du groupe
, Chump
Chump


Clique pour voir la fiche du groupe
, Stygmate et Tagada Jones
Tagada Jones


Clique pour voir la fiche du groupe
.

Qu’est-ce qui vous motive à organiser des concerts et festivals ?
La passion. Étant tous les deux musiciens nous sommes passionnés de musique.

Qu’est-ce que ça représente comme investissement d’organiser un tel festival ?
En temps, cela représente 6 à 7 mois de travail, sauf pour la première édition que nous avons organisée, sur un coup de tête, en avril pour que le festival ait lieu fin juillet (rires). Nous sommes également soutenus par différents sponsors pour couvrir les cachets artistiques, la location des scènes, de la sono, l’ingénieur son, le brasseur, le catering, l’hôtel pour certains groupes, etc.

Le line-up de la 2e édition du Smash Fest :

Vendredi 28 juillet 2023 :
Neckbreaker
Neckbreaker


Clique pour voir la fiche du groupe
, Strawberry Storm, Project 42, La Solution
La Solution


Clique pour voir la fiche du groupe
, La Faiblesse, Venera, Komah
Komah


Clique pour voir la fiche du groupe
.

Samedi 29 juillet 2023 :
Somah, Through the Void
Through the Void


Clique pour voir la fiche du groupe
, Ancelade, Neverus, Mindpatrol
Mindpatrol


Clique pour voir la fiche du groupe
, InHuman
InHuman


Clique pour voir la fiche du groupe
, Until they Fall, Swallow Earth, One Hour
One Hour


Clique pour voir la fiche du groupe
, Do Or Die
Do Or Die


Clique pour voir la fiche du groupe
.

Dimanche 30 juillet 2023 :
Suicides de lapins, MyrcN, Asile
Asile


Clique pour voir la fiche du groupe
, Young Enough
Young Enough


Clique pour voir la fiche du groupe
, Mr Fartface
Mr Fartface


Clique pour voir la fiche du groupe
, Radio 911
Radio 911


Clique pour voir la fiche du groupe
, Mingawash
Mingawash


Clique pour voir la fiche du groupe
, Virgin Prozak
Virgin Prozak


Clique pour voir la fiche du groupe
, Aktarum
Aktarum


Clique pour voir la fiche du groupe
.

Lien de l’évènement Facebook : https://www.facebook.com/events/1206194686646028


TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Isabelle
Ancienne journaliste notamment pour la presse régionale de la province de Luxembourg, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup...
Ancienne journaliste notamment pour la presse régionale de la province de Luxembourg, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et événements culturels et musicaux. Les conditions de travail des journalistes (qui ne sont toujours pas au top, soit dit en passant) ont fait qu’elle a réorienté sa carrière ve...
Ancienne journaliste notamment pour la presse régionale de la province de Luxembourg, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et événements culturels et musicaux. Les conditions de travail des journalistes (qui ne sont toujours pas au top, soit dit en passant) ont fait qu’elle a réorienté sa carrière vers un autre secteur et qu’elle est devenue terriblement en manque… d’écriture. A rejoint l’équipe en ju...
Ancienne journaliste notamment pour la presse régionale de la province de Luxembourg, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et événements culturels et musicaux. Les conditions de travail des journalistes (qui ne sont toujours pas au top, soit dit en passant) ont fait qu’elle a réorienté sa carrière vers un autre secteur et qu’elle est devenue terriblement en manque… d’écriture. A rejoint l’équipe en juillet 2016....
Ancienne journaliste notamment pour la presse régionale de la province de Luxembourg, elle a couvert, avec son carnet et son appareil photo, beaucoup de concerts et événements culturels et musicaux. Les conditions de travail des journalistes (qui ne sont toujours pas au top, soit dit en passant) ont fait qu’elle a réorienté sa carrière vers un autre secteur et qu’elle est devenue terriblement en manque… d’écriture. A rejoint l’équipe en juillet 2016....

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE