Reportage

Groezrock : Day Two !

Meerhout (Groezrock), le 28-04-2013

Mardi 30 avril 2013

Après une nuit bien bien arrosée et bien fraîche au camping, il est temps de revenir sur la plaine pour une deuxième journée de concert qui s'annone plus qu'intéressante ! Et ce dès les premiers groupes...



On commence par quelques découvertes en allant voir, un peu par hasard, The Front Bottoms
The Front Bottoms


Clique pour voir la fiche du groupe
. Dès les premières chansons, je fus étonné de les voir là... on ne peut pas vraiment dire que le groupe soit typé hardcore, ce que l'on retrouve essentiellement d'habitude sur cette scène. Néanmoins, ce fut une agréable découverte. Le front-man avait une douce voix plus qu'agréable et le tout très bien accompagné de sa guitare acoustique. Le public répondait déjà présent, malgré qu'il ne soit même pas 11h00. Pour bien finir leur tournée, ils ont eu droit à un bon concert. Et nous, à un bon début pour cette journée ensoleillée ! Petit détour ensuite par la Monster Stage pour voir les 2 derniers morceaux de Nothington
Nothington


Clique pour voir la fiche du groupe
. No comment. C'était mou, le chanteur principal a une voix monotone et leur musique n'a rien d'original. Une sorte de punk-rock trop classique. On espère être mieux servi ensuite par Bastions
Bastions
Clique pour voir la fiche du groupe
, ajouté en dernière minute au line-up, sur la Impericon Stage. Seulement 45 minutes et déjà 3 scènes différentes ! Et ce fut une belle erreur de casting... Prenez un groupe de metalcore classique, mettez-lui un mauvais batteur, un chanteur affreux et sans charisme, ça vous donne Bastions
Bastions
Clique pour voir la fiche du groupe
. Il y avait tellement d'autres bons groupes belges qui auraient accepté de venir comme Now, Voyager
Now, Voyager


Clique pour voir la fiche du groupe
ou autres ! Heureusement, sur les coups de midi, les choses sérieuses commencent. En effet, c'est au tour des Anglais de While She Sleeps
While She Sleeps


Clique pour voir la fiche du groupe
de prendrent place sur scène. Un court set de 35 minutes sans une faute ! Lawrence et ses potes sont en forme, le public aussi, il y a foule sous le chapiteau ! Crows, This Is Six ou le magnifique Seven Hills pour clôturer leur concert, tous leurs tubes y passeront ! Et Lawrence prendra un malin plaisir à sauter plusieurs fois dans la foule pour leur tendre le micro. Spectacle assuré. Un très bon concert, bien mieux que la piètre prestation de Rise Against
Rise Against


Clique pour voir la fiche du groupe
de la veille par exemple. A se demander pourquoi le Groezrock les a mis si tôt au programme... ils auraient mérité une place bien plus tard sur le line-up !



Et la journée ne fait que commencer car le prochain groupe est Stick To Your Guns
Stick To Your Guns


Clique pour voir la fiche du groupe
. Et il n'est que 13h... Un set puissant, énergique, juste monstrueux de la part des Américains qui ont principalement joué des morceaux de leur dernier album Diamond. Mais on peut les comprendre vu la qualité des morceaux joéus : We Still Believe, Diamond, Bringing Your DownKarl de First Blood
First Blood


Clique pour voir la fiche du groupe
viendra poser sa voix (comme il l'a fait sur le CD)... Le single de l'album précédent, Amber, sera aussi joué. Les mots qui sortent pour qualifier ce show sont les mêmes que pour la prestation d'Hatebreed
Hatebreed


Clique pour voir la fiche du groupe
de la veille : trop court ! Le chapiteau est très rempli et ça faisait plaisir à voir. C'était le dernier concert du groupe en Belgique pour cette année donc pour ceux qui ont eu la drôle d'idée de les rater, il faudra être patient !



Après une longue pause, retour en concert avecFirst Blood
First Blood


Clique pour voir la fiche du groupe
. Et première surprise : on retrouve George et Andrew de Stick To Your Guns
Stick To Your Guns


Clique pour voir la fiche du groupe
, respectivement à la batterie et à la guitare ! Jesse est aussi de la partie. Il profitera du concert assis sur une chaise en bord de scène et viendra accompagner Karl sur une chanson, avec les paroles sur un petit copion, le tricheur ! Quand on voit l'ambiance du concert, on peut regretter que Stick To Your Guns
Stick To Your Guns


Clique pour voir la fiche du groupe
n'ait pu jouer sur cette scène sans barrière. Quant à la prestation de First Blood
First Blood


Clique pour voir la fiche du groupe
, rien à redire. Il faudrait être un grand rabat-joie pour être déçu de ce show !



Après un petit tour au stand dédicace, il est temps d'attaquer la seconde grosse partie de la journée et ça commence en force avec ni plus, ni moins, August Burns Red
August Burns Red


Clique pour voir la fiche du groupe
! Ils avaient à coeur de se racheter de leur prestation de 2011 gâchée par des problèmes de matériel et de son. Le public présent ce jour-là s'en souvient et eux aussi. Aujourd'hui, pas question de décevoir à nouveau. Et contrat rempli à merveille. Un set trop court mais tout simplement énorme comme d'habitude. Internal Cannon, Cutting The Ties, Marianas Trench, Composure, Black Burner, Empire et White Washed. Voilà la set-list. Vu le peu de temps qui leur était donné, ils n'ont pas mis de morceau comme Carpe Diem qui, même s'ils sont très bons, ont des passages plus lents ou qui cassent un peu le rythme. Ici, ils ont décidé de nous en mettre plein la vue, plein la oreilles et de garder un rythme élevé tout au long du set. Très bon choix ! Le public était aux anges et le temps va paraître long jusqu'au 27 septembre pour les revoir ! Seul point négatif : pas de nouveaux morceaux de l'album qui devrait sortir cet été.



Autre inconvénient, ils jouaient en même temps que The Used
The Used


Clique pour voir la fiche du groupe
. Heureusement, avec un léger décalage, ce qui a permis de voir les 20 dernières minutes. Et malheureusement, c'est une déception... Le groupe a beaucoup changé depuis 2007 et a largement perdu en énergie. Autant en CD, ça a encore une certaine énergie qu'en live, Bert est à la ramasse et chante faux. Même sur les morceaux tirés de l'album The Lies And The Liars, leur dernier bon effort studio... sorti il y a 7 ans. Le public ne s'était d'ailleurs pas bougé en masse pour concert. Mais le peu de gens présents étaient quand même contents d'être là, même si le wall of death final fut un flop monumental... dommage.



Alors que certains iront voir Bring Me The Horizon
Bring Me The Horizon


Clique pour voir la fiche du groupe
sur la Impericon Stage, d'autres comme moi préféreront attendre sur la Monster Stage la sous tête d'affiche du jour : Billy Talent
Billy Talent


Clique pour voir la fiche du groupe
. Les Canadiens ayant annulé leur date au Trix en janvier dernier, en dernière minute, c'était la première fois qu'ils jouaient en Belgique cette année. Un début classique avec The Devil In A Midnight Mass suivi par le premier single issu de leur dernier album en date, Viking Death March. L'ambiance est au rendez-vous et Ben a l'air en forme ! Les chansons se suivent, tirés de tous albums du groupe mais il manque un petit quelque chose, ça manque de pêche. On passe tout de même un bon moment mais poil déçu malgré tout. A revoir en salle, ça ira peut-être mieux !



A la seconde où c'est fini, il est temps d'aller voir Killswitch Engage
Killswitch Engage


Clique pour voir la fiche du groupe
à nouveau mené par Jesse et qui vient défendre son nouveau disque devant le public belge. Le public plus hardcore présent ce dimanche ira plutôt voir Flag sur la Etnies Stage, un des gros événements du festival. Le public était un peu mou mais vu le début du set des Américains, ça se comprend. Jesse est en tout cas plus en forme qu'en juin dernier au Graspop mais personnellement, je reste un fervent défendeur de Howard. Les gens présents sont en tout cas ravis, tant mieux pour eux.



Je ferai l'impasse sur Bad Religion
Bad Religion


Clique pour voir la fiche du groupe
, c'est du déjà vu. Ce fut en tout cas un weekend très réussi, une affiche un peu classique mais qui a fait très plaisir à tout le monde. Quelques déceptions mais aussi quelques claques et de belles découvertes. Vivement 2014 !
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE