Article

The Ultimate Summerblast Festival : dernière édition ! Interview de l’organisation.

Editions passées, mise en place du festival, édition à venir...


Dimanche 15 juin 2014

En marge de la rétrospective publiée précédemment, nous sommes revenus sur l’organisation du festival et ses différentes éditions avec l’un de ses deux géniteurs, Eric.



Cette dernière édition du Summerblast Festival approche à grands pas. Quel sentiment prédomine après ces dix années?
La fierté, indiscutablement. Il est vraiment compliqué de porter un festival de cette taille à bout de bras, comme nous le faisons depuis toutes ces années. Surtout de nos jours, quand il faut coexister avec ces énormes machines que sont le Rock Am Ring, le With Full Force, le Hellfest, le Graspop,…
Nous sommes vraiment heureux d’avoir une telle fanbase qui soutient notre festival, et de voir tous les ans toujours autant de visiteurs étrangers (Espagne, Finlande, Pays-Bas, Belgique, France, Luxembourg,…)

Tu as une idée du pourcentage de visiteurs étrangers ?
C’est difficile à dire, mais pas loin du tiers à mon avis. Beaucoup des pays voisins, bien sûr : Luxembourg, France et Belgique.
Pour l’anecdote, je me souviens qu’en 2008 plusieurs personnes venaient de Helsinki pour le fest, car elles voulaient voir Bring Me The Horizon
Bring Me The Horizon


Clique pour voir la fiche du groupe
.

Revenons-en à vos débuts : qu’est-ce qui a motivé l’idée de créer ce festival la première année ? Une opportunité particulière avec le line-up ?
A cette époque, on organisait déjà des concerts et on avait vraiment la volonté de démarrer un événement plus important. Cette année-là, on pouvait récupérer plusieurs groupes qui tournaient à la même époque, donc on a rassemblé les différents packages le même jour.
Notre idée c’était de rassembler sur la même affiche des groupes aussi bien Hardcore que Metal. Par exemple, cette année là, Walls of Jericho
Walls of Jericho


Clique pour voir la fiche du groupe
avec Napalm Death
Napalm Death


Clique pour voir la fiche du groupe
. C’était une démarche complètement neuve par ici, et d’ailleurs on a pu constater par après l’impact sur cette région. C’est rentré dans les mentalités, dans le style de vie, pour un endroit qui reste autrement toujours très attaché à ses idées.
Ce premier essai a bien fonctionné puisque nous étions presque sold out. En revanche, Behemoth
Behemoth


Clique pour voir la fiche du groupe
devait jouer mais ils ont dû annuler en raison d’un accident avec leur van !



Du coup l’année suivante vous êtes passés à la version open air
Oui en 2006 on a pu rassembler un gros line-up avec Caliban
Caliban


Clique pour voir la fiche du groupe
, Heaven Shall Burn
Heaven Shall Burn


Clique pour voir la fiche du groupe
, Darkest Hour
Darkest Hour


Clique pour voir la fiche du groupe
, Ignite
Ignite


Clique pour voir la fiche du groupe
,… C’était effectivement la première fois que nous utilisions la scène open air et cette édition nous a vraiment lancé et fait connaître dans le milieu.

Et en 2007 un nouveau cap est franchi avec une édition sur 2 jours !
Gérer 2 jours de festival (le premier indoor et le deuxième open air) c’était énormément de travail, mais une super expérience. On a fait une première soirée indoor très axée Metal avec notamment un gros show de Hatesphere
Hatesphere


Clique pour voir la fiche du groupe
, puis le deuxième jour en open air avec Shadow Falls et Converge
Converge


Clique pour voir la fiche du groupe
. D’ailleurs, Converge
Converge


Clique pour voir la fiche du groupe
n’a jamais rejoué dans la région depuis…



J’ai remarqué que cette année-là est une des rares où la tête d’affiche n’était pas assurée par un groupe allemand. Dans quelle mesure est-il important d’avoir un groupe allemand en tâte d’affiche ?
Ce n’est pas si important que ça pour nous. C’est vrai que si on prend cette année c’est à nouveau Caliban
Caliban


Clique pour voir la fiche du groupe
, et que l’année dernière nous avions Callejon
Callejon


Clique pour voir la fiche du groupe
. Mais par le passé, outre Converge
Converge


Clique pour voir la fiche du groupe
, nous avons eu Parkway Drive
Parkway Drive


Clique pour voir la fiche du groupe
par exemple. C’est une question d’opportunité et de cohérence de l’affiche.

Parkway Drive
Parkway Drive


Clique pour voir la fiche du groupe
c’était en 2009… On peut dire que vous étiez un peu en avance sur votre temps non ? Et le reste de l’affiche était au diapason : votre plus gros succès j’imagine ?

Cette année-là était incroyable. Limite hors de contrôle! Nous étions complètement sold out avec ce line up : Parkway Drive
Parkway Drive


Clique pour voir la fiche du groupe
, The Black Dahlia Murder
The Black Dahlia Murder


Clique pour voir la fiche du groupe
, Despised Icon
Despised Icon


Clique pour voir la fiche du groupe
, August Burns Red
August Burns Red


Clique pour voir la fiche du groupe
… Des gens étaient venus du fin fond de l’Allemagne, du Sud de la France… c’était fou!
A un moment donné, on a même dû fermer la grande porte d’accès au site, tellement il y avait de monde qui voulait encore entrer…



Avec toujours ce mélange des genres, très prononcé aussi l’année précédente. Vous pensez que cela vous a permis d’attirer plus de public, davantage que de rebuter les purs et durs de chaque scène ?
C’était un peu notre marque de fabrique de toute façon ! En 2008 l’affiche était super diversifiée et Heaven Shall Burn
Heaven Shall Burn


Clique pour voir la fiche du groupe
en tête d’affiche ça permettait de mettre tout le monde d’accord. Au final le mélange a été bien apprécié… malgré la pluie que l’on a eue cette année-là (une fois n’est pas coutume).

Cela dit, selon moi c’est en 2010 que le mélange était le plus prononcé…peut-être même trop non? Dying Fetus
Dying Fetus


Clique pour voir la fiche du groupe
ou Suffocation
Suffocation


Clique pour voir la fiche du groupe
ont joué open air en plein après midi… très loin du Caliban
Caliban


Clique pour voir la fiche du groupe
qui assurait la tête d’affiche et d’autres groupes présents ce jour là

Oui c’est vrai, mais ce sont justement ces groupes-là qui m’ont marqués : Suffocation
Suffocation


Clique pour voir la fiche du groupe
, Dying Fetus
Dying Fetus


Clique pour voir la fiche du groupe
, Necrophagist… une super année de ce point de vue.
Mais en Hardcore on a eu Raised Fist
Raised Fist


Clique pour voir la fiche du groupe
, par exemple, qui a délivré un excellent concert.



Et pourtant, malgré ces 2-3 grosses années, vous avez un passage à vide en 2011
Oui, 2011 a été une année plus difficile, avec un certain gros festival qui a commencé à nous mettre des bâtons dans les roues en nous bloquant beaucoup de groupes. Mais nous ne voulions pas abandonner et avions foi en notre scène, donc on a mis sur pied cet événement plus Hardcore et plus petit, complètement indoor. Un retour aux sources !
Du coup l’année suivante on a remis ça, en essayant de mélanger Hardcore new school et old school. On a fait sold out, ce qui nous a un peu surpris, mais surtout beaucoup honoré, avec tous les compliments qu’on a reçu de toute part.

Du coup, vous vous êtes dit : obligé, on retourne en open air ?
Oui ! Comme l’édition précédente avait vraiment bien fonctionné on a décidé de retenter l’expérience open l’année dernière, surtout avec l’opportunité d’avoir Callejon
Callejon


Clique pour voir la fiche du groupe
.
Ce fut une édition assez tranquille avec 1400 personnes au total, ce qui n’est pas rien par ici à cette époque.



Combien de personnes travaillent pour le festival le jour J? Ils font tous partie de l’association ?
Alphadoubleplus c’est surtout 2 personnes, mais nous avons toujours besoin d’aide pour assurer la promo des concerts.
Lors du Summerblast nous avons une trentaine d’amis pour nous aider et passer un bon moment, car nous avons quand-même le temps de voir quelques concerts! C’est comme une fête de famille.

Que ce soit indoor ou open air, sur une scène ou deux, le festival se tient dans cet endroit particulier qu’est l’Exhaus, à Trèves. Selon toi, qu’est-ce qui rend cet endroit si particulier justement ? Peux-tu décrire en quelques mots ce qu’est exactement l’Exhaus ?
Le lieu est chargé d’histoire. Il y a quelques siècles, c’était en fait un monastère ! Il a connu diverses utilisations par la suite… même Napoleon s’en est servi !
Aujourd’hui l’Exhaus est un centre pour les jeunes, et pas que pour la musique. Ici, ils s’occupent des kids en leur proposant des activités ou du soutien scolaire. Ils contribuent à leur développement en somme ! A côté de ça, ils ont l’esprit très ouvert, et nous laissent la liberté de promouvoir nos concerts dans notre style de musique.
C’est toujours un grand plaisir d’être là, de ressentir l’histoire qui habite le lieu tout en profitant du mode de vie assez fun qu’il propose aujourd’hui.

Je me doute de la réponse du coup… mais avez-vous pensé organiser le Summerblast ailleurs ?
Non, le Summerblast Festival doit se tenir à l’Exhaus de Trèves, et nulle part ailleurs! Cela fait clairement partie de son identité.



Même en regard de la taille du festival ? Avez-vous déjà pensé à essayer de devenir plus gros? Personnellement j’apprécie énormément le festival tel qu’il est aujourd’hui, mais beaucoup d’organisateurs pensent qu’il faut grossir pour survivre
Vers les éditions 2009 ou 2010 la question se posait. Mais pas tant que ça au final. Ici à l’Exhaus nous avons toute l’infrastructure nécessaire. Puis le fait d’être en ville aide beaucoup : tout le monde peut arriver en voiture, en train ou en bus. Si nous nous étions installés dans un terrain en dehors de la ville l’accès aurait été plus compliqué pour les jeunes. Et surtout il aurait fallu tout construire, ce qui veut dire plus de coûts financiers… et humains. Nous prenons sur notre temps libre pour organiser ce festival, à côté de notre travail de tous les jours.
Construire un gros festival à succès pourrait en faire un job à plein temps, mais au détriment d’une certaine passion.



Des souvenirs particuliers depuis toutes ces années ? Quels groupes êtes-vous fiers d’avoir fait jouer ?
D’une certaine manière nous sommes fiers de tous les groupes que nous avons fait jouer. Il faut savoir aussi que la plupart de ces groupes travaillent très dur pour faire partie intégrante de la scène, comme Walls of Jericho
Walls of Jericho


Clique pour voir la fiche du groupe
par exemple.
Parkway Drive
Parkway Drive


Clique pour voir la fiche du groupe
est également un bon exemple, quand on voit comment ils se sont développés : nous les avons eu quelques fois, et l’année dernière ils sont venus en tête d’affiche d’un show spécial en plein air avec un lightshow fabuleux.
Cela nous a fait très plaisir aussi d’avoir Converge
Converge


Clique pour voir la fiche du groupe
à l’époque, surtout que les ravoir maintenant est devenu compliqué.
Je citerais aussi Stick To Your Guns
Stick To Your Guns


Clique pour voir la fiche du groupe
: on adore ces mecs, ils font preuve de tellement d’intégrité et de passion ! Tout ça avec beaucoup d’intelligence et de simplicité.



En parlant de Parkway Drive
Parkway Drive


Clique pour voir la fiche du groupe
et Stick To Your Guns
Stick To Your Guns


Clique pour voir la fiche du groupe
: certains groupes développent une relation particulière avec le Summerblast ou avec ce lieu. Est-ce que tu penses que cela provient de l’Exhaus en tant que tel ? De la configuration particulière de festival ? Du public ?

Un peu de tout ça à mon avis. Il y a certains groupes que nous avons supportés dès leurs débuts. Parkway Drive
Parkway Drive


Clique pour voir la fiche du groupe
est venu jouer ici il y a dix ans avec Twelve Trives dans notre petite salle de 200 places, et maintenant ils jouent devant plus de 3000 personnes à Berlin ! Cela nous fait super plaisir qu’ils rencontrent ce succès, surtout qu’ils gardent les pieds sur terre.
Je crois que tous ces groupes apprécient l’Exhaus de par son style particulier, et de par ce sentiment que la scène est vivante ici, et très active : à côté des concerts nous soutenons Hardcore Help Fondation, Peta, le style de vie Vegan. Attention, nous ne voulons surtout pas forcer les gens à partager ces idées et leur dire comment vivre. Mais nous voulons leur donner l’opportunité d’en apprendre sur ces sujets qui nous sont importants.



Pour en revenir à la musique : un groupe que vous auriez aimé avoir dans le cadre du Summerblast?
Je suis le metalhead de l’équipe donc pour moi ça serait génial d’avoir des groupes comme Behemoth
Behemoth


Clique pour voir la fiche du groupe
, Bolt Thrower
Bolt Thrower


Clique pour voir la fiche du groupe
ou At the Gates
At the Gates


Clique pour voir la fiche du groupe
.

En tout cas année encore vous proposez un joli line up Hardcore/Metalcore. Quelques groupes en particulier à conseiller ?
Je pense que cette année il ne faudra pas rater les shows de Stick To Your Guns
Stick To Your Guns


Clique pour voir la fiche du groupe
et Walls of Jericho
Walls of Jericho


Clique pour voir la fiche du groupe
!
Letlive
Letlive


Clique pour voir la fiche du groupe
, également, vaut clairement le détour. Mais tous les groupes méritent d’être vus, nous sommes fiers de notre affiche.
D’ailleurs, cette année sera sûrement sold out. Il ne restera que quelques tickets à vendre sur place le jour même. Un conseil : dépêchez-vous d’acheter votre place si vous comptez venir !



Plus d’infos:
http://www.summerblast-festival.de/
https://www.facebook.com/SummerblastFestivalOfficial
Tous les concerts organisés par Alphadoubleplus :
https://www.facebook.com/alphadoubleplusshows
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE