Reportage

Retour sur le Hellfest 2013

Clisson (Hellfest Open Air), le 21-06-2013

Dimanche 7 juillet 2013

Le Hellfest est devenu en l'espace de quelques années un des grands festivals incontournables de l'été.

C'est la veille du festival, le jeudi, que nous sommes arrivés au petit matin sur le site. Direction le Yellow camp, le petit camping caché derrière le grand camping principal, en espérant avoir un peu de calme pour les nuits qui suivent (peine perdue, au final).
Ce jour-là, quelques groupes régionaux se sont produits sur la scène du Metal Corner (la scène du camping) mais je n'ai rien vu, trop occupée que j'étais à tester les cocktails proposés au bar.

Le vendredi, on s'est levés tôt pour profiter du festival dès le début.
Après avoir entraperçu quelques groupes, le premier set auquel j'ai assisté était celui d'Eagle Twin
Eagle Twin


Clique pour voir la fiche du groupe
, qui aurait sans doute été très bien si j'avais été plus éveillée.
Evoken
Evoken


Clique pour voir la fiche du groupe
, qui jouaient à 15h00, étaient un autre groupe que j'attendais de pied ferme. Et j'ai été déçue, pas tant par le concert en lui-même que par le son, inaudible. Puis du funeral doom en plein après-midi, non, ça ne passe pas. Vraiment dommage.
C'est confortablement vautrée dans un hamac de l'espace VIP que j'entends le début du concert de Twisted Sister
Twisted Sister


Clique pour voir la fiche du groupe
, qui avait été avancé. Tant pis, pas de Twisted Sister
Twisted Sister


Clique pour voir la fiche du groupe
du coup.
Parmi les autres concerts auxquels j'ai assisté ce jour-là : Aura Noir
Aura Noir


Clique pour voir la fiche du groupe
, Absu
Absu


Clique pour voir la fiche du groupe
, Kreator
Kreator


Clique pour voir la fiche du groupe
, des groupes dont l'efficacité n'est plus à prouver, Carpathian Forest
Carpathian Forest


Clique pour voir la fiche du groupe
et un peu de Neurosis
Neurosis


Clique pour voir la fiche du groupe
, mais la Valley était tellement bondée qu'il était impossible d'y entrer.
Après plus de dix heures de festival, c'est lessivés qu'on est retournés vers le camping.

Le lendemain, on était de nouveau sur la pleine du festival de grand matin pour assister au concert de Hell Militia
Hell Militia


Clique pour voir la fiche du groupe
, avec leur nouveau chanteur, Rogier Droog, qu'on avait vu avec Bethlehem quelques mois plus tôt, à 10h30. Encore une fois, j'aurais certainement plus profité du concert si je n'avais pas encore la tête dans l'oreiller.
L'affiche du samedi était beaucoup plus à mon goût, ainsi qu'à celui de beaucoup d'autres visiteurs apparemment. La présence de ZZ Top
ZZ Top


Clique pour voir la fiche du groupe
et de Kiss
Kiss


Clique pour voir la fiche du groupe
a amené environ 10.000 entrées payantes supplémentaires ce jour-là. Du coup, la circulation sur le site était plus que pénible, et on ne s'est pas aventurés du côté des mainstages.
J'ai adoré le concert de Procession
Procession


Clique pour voir la fiche du groupe
, des Chiliens qui ne peuvent nier avoir mangé du Pentagram.
Les autres concerts que j'ai aimés ce jour-là : Audrey Horne
Audrey Horne


Clique pour voir la fiche du groupe
malgré la pluie, qui aura persisté toute la journée, Uncle Acid and the Deadbeats
Uncle Acid and the Deadbeats


Clique pour voir la fiche du groupe
(inconnus il y a quelques mois, la Valley était pleine à craquer lors de leur concert), Kampfar
Kampfar


Clique pour voir la fiche du groupe
qui faisaient leur unique apparition de cet été, le grand retour de Rotting Christ
Rotting Christ


Clique pour voir la fiche du groupe
, Belphegor
Belphegor


Clique pour voir la fiche du groupe
, un Converge
Converge


Clique pour voir la fiche du groupe
survolté, Candlemass
Candlemass


Clique pour voir la fiche du groupe
et enfin un magnifique Cult of Luna
Cult of Luna


Clique pour voir la fiche du groupe
pour clôturer la journée.
Petite déception avec The Old Dead Tree
The Old Dead Tree


Clique pour voir la fiche du groupe
. J'attendais leur retour avec un brin de nostalgie, et ça n'a pas été à la hauteur de mes espérances. Ça sonnait mieux quand j'avais quinze ans, zut.

On en arrive au dernier jour du festival, qui pour moi a commencé avec le concert de Leprous
Leprous


Clique pour voir la fiche du groupe
. Les Norvégiens, qui sont le backing band de Ihsahn
Ihsahn


Clique pour voir la fiche du groupe
, ont bien gagné en assurance depuis leurs débuts et ça fait plaisir à voir.
Svart Crown
Svart Crown


Clique pour voir la fiche du groupe
n'ont eu aucun mal à convaincre le public.
Cette journée s'est poursuivie avec les sets de My Sleeping Karma
My Sleeping Karma


Clique pour voir la fiche du groupe
, une véritable bouffée d'air frais, et de Graveyard
Graveyard


Clique pour voir la fiche du groupe
dans la Valley. Puis Ihsahn
Ihsahn


Clique pour voir la fiche du groupe
, toujours magistral.
Après une petite pause, on était de retour pour les Buzzcocks
Buzzcocks


Clique pour voir la fiche du groupe
, puis Dark Funeral
Dark Funeral


Clique pour voir la fiche du groupe
, Moonspell
Moonspell


Clique pour voir la fiche du groupe
de loin, Marduk
Marduk


Clique pour voir la fiche du groupe
, Punish Yourself
Punish Yourself


Clique pour voir la fiche du groupe
(décidément pas pour moi), Swans
Swans


Clique pour voir la fiche du groupe
et enfin Ghost
Ghost


Clique pour voir la fiche du groupe
pour terminer. Ces derniers devaient se produire dans la Valley, mais on été intervertis avec Danzig
Danzig


Clique pour voir la fiche du groupe
qui devaient clôturer le festival sur la Mainstage 2. Aucun regret pour ma part, ça m'a fait bien plaisir de terminer mon festival avec la bande à Papa Emeritus !
Le festival a organisé plusieurs conférences de presse durant les trois jours. Pas trop mon truc, mais je me suis quand même bougée pour celle de Ben Barbaud, le fondateur du festival. On y a appris que le festival a enregistré une légère baisse cette année par rapport à l'année précédente (101.000 places vendues cette année), mais que le bilan reste très positif.
L'organisateur a dit avoir été surpris de l'affluence du samedi avec son affiche plus heavy et semble décidé à poursuivre dans cette voie.
Il a également annoncé les dates du festival pour l'année prochaine : ça se passera du 20 au 22 juin.
Une vidéo d'une partie de cette conférence de presse est disponible ici.

Les points positifs du festival :
- La diversité de l'affiche, la programmation pointue dans tous les styles, vraiment top !
- L'agrandissement de la capacité de la Warzone.
- La décoration du site du festival, somptueuse (voir les quelques photos en fin d'article).
- L'espace VIP, juste parfait !

Les trucs moins bien :
- La Kro. Beurk beurk beurk (mais il y avait de la Grimbergen pour un jeton de plus, et ça c'est bien).
- Les gens qui pissent partout, et du coup l'odeur à l'entrée de la scène Altar le dimanche...
- Agrandir la Warzone (la scène axée punk/hardcore) c'est bien, mais il faudrait agrandir l'entrée aussi, ça bouchonnait en permanence.
- La capacité de la Valley (la plus petite scène du festival, avec une programmation plutôt doom/stoner/sludge), qui a déjà été augmentée cette année, mais où on se sentait tout de même à l'étroit pour pas mal de concerts.
- La communication de l'organisation au niveau des changements, annulations, etc. J'avais la chance d'avoir accès à l'espace presse et du coup de voir les affiches qui annonçaient tout ça, mais ce n'est pas le cas de tout le monde. Ces affiches, je ne les ai vues nulle part ailleurs, et pas d'annonce sur les écrans non plus. Peut-être l'organisation s'imagine-t-elle qu'en 2013, les festivaliers passent leur journée connectés sur l'application du festival.


Quelques photos par ChamO :
















Retrouvez ses 51 galeries du festival ici :
- jour 1
- jour 2
- jour 3


L'équipe d'Arte Live Web a filmé plusieurs concerts et ceux-ci sont disponibles en streaming dans leur intégralité. Ça se passe >ici< !
TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
AUTEUR : Elodie
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant ...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au déto...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au détour d'un backstage ou d'un coin de bar. ___ Je n'écris pas de chroniques. Je peux toutefois vous aider pou...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au détour d'un backstage ou d'un coin de bar. ___ Je n'écris pas de chroniques. Je peux toutefois vous aider pour ceci: - partager vos news (sortie d'album, annonce de tournée, etc.) - mettre ...
Liégeoise immigrée dans la capitale, Elodie a rejoint l'équipe en 2012 et s'est rapidement imposée comme une rédactrice compulsive en alimentant abondamment la section 'News' tout au long de la journée. Plus intéressée par la musique sombre que par la pop-punk, elle réalise également des interviews d'artistes dans la confidence, au détour d'un backstage ou d'un coin de bar. ___ Je n'écris pas de chroniques. Je peux toutefois vous aider pour ceci: - partager vos news (sortie d'album, annonce de tournée, etc.) - mettre un morceau/album complet en streaming sur notre site avant sa sortie - organiser des concours I don't review recor...

► AU MEME CONCERT

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE