Article

Ce que nous retenons de cette année 2023

C'est l'heure du bilan, exercice annuel incontournable. Alors, que retenir de cette année 2023 ?


Dimanche 30 décembre 2018

L'année 2023 se termine et c'est donc le moment de revenir sur ces 12 mois qui auront laissé leur lot de souvenirs marquants. Une année de plus, pendant laquelle bonnes surprises et faits tragiques se sont mélangés… vous voyez bien sûr ceux auxquels nous faisons allusion. Ou l'impact est-il personnel ? En tout cas, nous allons revenir sur ceux qui NOUS ont marqués.



Erik : Pour moi, l'année 2023 a commencé très fort avec le retour inattendu de Bring Me The Horizon
Bring Me The Horizon


Clique pour voir la fiche du groupe
. Quand je parle de retour, je fais évidemment allusion à leurs origines metalcore voire deathcore. Malgré un certain succès commercial jusque Amo sorti en janvier 2019, is n'ont pu éviter le mur qu'ils se sont ramassés dès la fin de l'année suivante avec l'EP Ego qui a marqué la fin du creusage de leur vide artistique. Même les fans qui les suivaient dans leur ''pop-isation'' depuis Sempiternal sorti il y a plus de dix ans ne se sont pas laissés avoir par ce bien-nommé ego : feat. de Kanye West sur l'un des titres, présence omniprésente d'autotune et de passages electros mal faits… cela aurait pu signer l'arrêt de mort du groupe mais en remplaçant Jordan Fish par Jona Weinhofen parti en 2013, ils ont rendu au groupe ses lettres de noblesse, avec un son et une agressivité musicale qui rappellent Suicide Season, agrémenté des divers éléments qu'ils ont pu intégrer au cours de leurs années de recherche intérieure. Sorti dès le début du mois de janvier, The Beecher Impact (en hommage au groupe Beecher
Beecher


Clique pour voir la fiche du groupe
qui a marqué au fer rouge la scène metalcore anglaise voici plus de vingt ans) est clairement un chef d'oeuvre qui peut donner espoir à tous ceux qui ont vus leurs groupes favoris décliner vers un son pop en quête de gloire et de Grammy Awards (Hundredth
Hundredth


Clique pour voir la fiche du groupe
, While She Sleeps
While She Sleeps


Clique pour voir la fiche du groupe
, In Flames
In Flames


Clique pour voir la fiche du groupe
…) !

« Les multiples procès contre l’artiste ont fini par le pousser à retourner dans l’ombre »

Sekhorium : Ce début d’année 2023 est pour moi aussi synonyme de come-backs. Tout d’abord celui qui était prévu, avec Diablo Blvd
Diablo Blvd


Clique pour voir la fiche du groupe
. Lorsque les Anversois avaient annoncé il y a quelques années de cela faire définitivement un pas de côté, personne ne les avait vraiment crus. Il s’agissait là pour son leader, l’humoriste et Bekende Vlaming Alex Agnew, de se réserver le temps nécessaire pour la méga tournée de son nouveau spectacle, « Shoot Them All ». Un succès plus important que prévu, notamment dû au choix de l’humoriste de – enfin ! – proposer son one-man show également en français. Mais les multiples procès contre l’artiste, suite à ces blagues graveleuses contre la diaspora juive et sur la gent féminine, ont fini par le pousser à retourner un peu dans l’ombre. Qu’à cela ne tienne, Alex Agnew a dès lors rendossé la veste en cuir en proposant en ce début du mois de janvier une reprise plutôt pêchue d’Inch Allah, d’Adamo. S’en est suivie une large tournée européenne, la plus importante que le groupe ait jamais connue. Rien de tel que quelques procès à l’arrière-train pour se refaire une santé musicale.



Clément : Un revival des années 2000 et son rap-metal se fait remarquer actuellement, après le succès sans limites du rap dans la décennie précédente. Ces rappeurs avaient déjà pour influence les rockstars comme Nirvana
Nirvana


Clique pour voir la fiche du groupe
, Rage Against The Machine
Rage Against The Machine


Clique pour voir la fiche du groupe
ou des groupes de rock, voire même de metal extrême. On attendait ce split entre Post Malone et Thy Art Is Murder
Thy Art Is Murder


Clique pour voir la fiche du groupe
, curieux de voir ce mix entre trap et death-core. Il est donc là et les avis sont divisés. Trop rap ? Trop metal ? On a apprécié que chacun des chanteurs sorte de sa zone de confort, mais la tournée reste à faire. A découvrir en support de Parkway Drive
Parkway Drive


Clique pour voir la fiche du groupe
, lors de leur concert au Palais 12 le 23 avril 2024.

Sekhorium : Et puis il y a de ces retours que plus personne n’espérait, comme le concert surprise d’Amenra
Amenra


Clique pour voir la fiche du groupe
en février dernier à la Cathédrale Saints-Michel-et-Gudule de Bruxelles. Rappelez-vous, le 30 mai 2020, Colin van Eeckhout avait lourdement chuté suite à une de ses prouesses repoussant les limites du corps, pour le coup apparemment mal préparée. Exécuté le jour de l’Ascension, ce rituel prévoyait d’emmener une fois de plus Colin dans les airs, suspendu aux épaules par deux crochets de cuisine. Mais ces derniers avaient visiblement été mal placés, entraînant une déchirure au niveau musculaire. Et ce… jusqu’au 18 février dernier, jour de la Sainte Bernadette Soubirous, où le groupe avait annoncé le matin même qu’ils donneraient un show exceptionnel en l’honneur de cette jeune fille de meunier qui aurait rencontré la Vierge Marie à dix-huit reprises. Colin Van Eeckout avait annoncé dans la foulée qu’il ne donnerait désormais plus que des concerts en acoustique.

« Un acte abominable diffusé en direct sur Facebook »

Renaud : Le mois de mai aura été marqué par la publication de l’article le plus partagé sur les réseaux sociaux depuis la création de notre site internet, à savoir celui consacré au scandale de l’assassinat du chihuahua du meneur de Ghost
Ghost


Clique pour voir la fiche du groupe
. Rétropédalage pour ceux qui auraient vécu sur une autre planète durant l’année écoulée. Tout commença en janvier lorsque Ghost
Ghost


Clique pour voir la fiche du groupe
remporta le Grammy Award de la meilleure prestation métal, à la stupéfaction générale tant Dimmu Borgir
Dimmu Borgir


Clique pour voir la fiche du groupe
partait favori avec son titre « Death of the Abyss ». Rapidement, la rumeur d’une distribution de pots-de-vin par la boîte de production personnelle de Tobias Forge a fait surface, avec pour conséquence un acharnement d’une intensité rarement vue des membres de notre vénérable communauté à l’encontre du chanteur. Ce dernier, épuisé moralement en raison de la dette financière colossale à laquelle il doit faire face à la suite de la perte du procès pour plagiat intenté par plusieurs membres fondateurs du groupe, a craqué en direct à la télévision suédoise en déclarant que “Dimmu Borgir
Dimmu Borgir


Clique pour voir la fiche du groupe
s’apparente à un collectif de drag-queens (…) Shagrath n’est plus que l’ombre de lui-même, une sorte de vieille folle constamment sous acide qui devrait se rendre justice en arrêtant toute activité musicale”. S’en est suivi une déferlante de conflits par médias interposés dont le point culminant a été l’assassinat du chihuahua de Tobias Forge, acte abominable diffusé en direct sur Facebook. L’enquête pour déterminer l’auteur des faits est encore actuellement en cours, mais il semble fortement probable que le responsable ne soit nul autre que Shagrath, au vu des allusions faites à maintes reprises par celui-ci dans la presse. Restez connectés sur votre webzine préféré pour connaître les derniers développements de l’histoire.



Clément : Heureusement, 2023 n'aura pas été synonyme que d'embrouilles et de drames. L’année 2022 avait déjà été marquée côté francophone par de nombreux featuring entre rappeurs et groupes de la scène alternative/noise française. Ces Lysistrata
Lysistrata


Clique pour voir la fiche du groupe
, J.C. Sàtan
J.C. Sàtan


Clique pour voir la fiche du groupe
, nos Liégeois de It It Anita
It It Anita


Clique pour voir la fiche du groupe
, etc. avaient tout de même réussi à s’imposer sur les mainstages des festivals européens. Maintenant la rumeur est confirmée, les 2 rappeurs Roméo Elvis
Roméo Elvis


Clique pour voir la fiche du groupe
et Lomepal ont officialisé leur album « Roll Higher ». Après une annonce commune de se retirer du rap voilà 2 ans, ils font leur comeback avec un disque très orienté indie-punk inspiré des années 90. On n’aurait jamais imaginé il y a 5 ans que les frontières musicales deviendraient si perméables entre les styles.

L’un des évènements marquants de l’année à venir

Renaud : La saison des festivals estivaux a été marquée, en particulier, par les prestations monstrueuses d’As I Lay Dying
As I Lay Dying


Clique pour voir la fiche du groupe
en tant que tête d’affiche. Le point culminant restera, sans nul doute, le show spécial réalisé à l’occasion du concert de fermeture du Hellfest Open Air. Belle revanche pour un groupe resté durant des années à l’écart des festivals qui ne voulaient pas prendre le risque de froisser une partie des festivaliers hostiles à la rédemption de Tim Lambesis. Leur nouvel opus, attendu pour le premier trimestre 2024, sera à coup sûr l’un des évènements marquants de l’année à venir. Nous vous conseillons de consulter régulièrement notre site internet car il se murmure qu’un streaming exclusif de cette nouvelle production pourrait être disponible en exclusivité francophone.


Clément : Et pour rester dans le thème des festivals, j'ai toujours eu envie de dire ceci : La Wallonie, terreau du metal en Europe ! Après cette chute fatale mais prévisible du Graspop, les organisateurs du sud du pays se frottent les mains. Le Durbuy Rock a atteint une capacité de 13 000 personnes/ jour après son déménagement du Sassin à Bomal (la bonne époque du camping au bord de l’Ourthe) vers Herbet, un autre village encore plus paumé de la commune. La grande surprise a été le retour des Nuits de L’entrepôt à Arlon du 4 au 8 septembre, grâce au succès des Aralunaires et à la fusion avec le Metal Méan, devenu trop excentré et voulant s’étaler sur plusieurs jours. L’organisation confirme que la programmation se concentrera encore pour les prochaines éditions sur du death, black et thrash metal. Une renaissance tel un phénix (sombre hein, c’est du metal). Côté core, on reste donc bien stable et heureusement, Ieperfest, Groezrock et 6KFest ont trouvé leurs marques sans se marcher dessus. La Belgique obtient donc une omniprésence sur ces styles, aucune tournée ne sait passer à côté ou dans un seul endroit du pays. Le seul dilemme qui devrait se présenter ces prochaines années reste donc une salle de grande capacité pour concurrencer le Sportpaleis. Anvers accapare les monstres qui ne veulent pas du vieillot stade Roi Baudouin , Bruxelles nous sortira-t-il donc enfin un nouveau stade ainsi que sa salle couverte, inspirée de l’Arena à Paris La Défense ? Réponse en juillet 2024…

« On n'a pas vraiment compris le choix d'Architects de partir sur un élément aussi instable »

Erik : Comme tout le monde, j'ai été surpris par l'éviction de Sam Carter du poste de frontman de Architects
Architects


Clique pour voir la fiche du groupe
. Alors au sommet de leur succès au milieu de cette année et en pleine tournée de ''What Is Left Behind'' sorti à l'automne 2021, c'est le choc : le groupe annonce le départ de celui qui les a rejoints en 2007 pour donner au groupe la notoriété qui ne l'a plus quittée pendant plus de 15 ans. L'explication n'est pas claire, et laisse imaginer qu'une certaine animosité personnelle est à l'origine de la séparation. Mais le plus WTF, plus que le départ de Sam Carter en lui-même, a bien évidemment été l'arrivée de son remplaçant. Un autre Carter bien connu de la scène britannique, Frank himself. Alors que les fans de Gallows
Gallows


Clique pour voir la fiche du groupe
de la première heure espéraient son retour dans le groupe au fur et à mesure que son projet solo Frank Carter & The Rattlesnakes
Frank Carter & The Rattlesnakes


Clique pour voir la fiche du groupe
battait de l'aile, les frictions avec son frère semblaient encore trop vives. Ce sera pour Architects
Architects


Clique pour voir la fiche du groupe
un véritable défi d'incorporer dans leur image très ''sage'' une personnalité aussi politiquement incorrecte que Frank Carter. Déjà connu pour avoir provoqué des bagarres avec ses propres fans à l'époque Gallows
Gallows


Clique pour voir la fiche du groupe
, les multiples annulations de concerts avec les Rattlesnakes fin 2022 ont écorné l'image du frontman, qu'il a fini par démolir lui-même dès le retour du groupe en début d'année, suite à des provocations incessantes : insultes publiques envers ses anciens collègues de Gallows
Gallows


Clique pour voir la fiche du groupe
, attaque-éclair sur Jesse Barnett alors qu'il était en plein show avec Stick To Your Guns
Stick To Your Guns


Clique pour voir la fiche du groupe
… on n'a pas vraiment compris le choix d'Architects
Architects


Clique pour voir la fiche du groupe
de partir sur un élément aussi instable. Mais l'empreinte vocale de Frank Carter donne une identité nouvelle et clairement plus agressive à la musique de Architects
Architects


Clique pour voir la fiche du groupe
, ce qui ne gâche rien. Tant qu'il sera capable d'assurer ses engagements en live.



« Une tournée lui permettant d’assouvir enfin ses ambitions initiales »

Guillaume : Cette rentrée 2023 était bien évidemment marquée par la tournée des stades de Ghost
Ghost


Clique pour voir la fiche du groupe
, bien remis de ses histoires disons people d'il y a quelques mois, et qui combinait avec Behemoth
Behemoth


Clique pour voir la fiche du groupe
pour une tournée 0% polémique mais  100% spectaculaire. Une tournée permettant à Tobias Forge d’assouvir enfin ses ambitions initiales pleines de démesures avec ce décor incroyable monté sur la scène du stade du roi Baudouin, reproduisant l’intérieur complet d’une église gothique. Souvenez-vous, après la messe satanique prononcée par Nergal en ouverture de la soirée, Papa Emeritus IX prenait le relais pour une cérémonie rituelle à souhait durant laquelle Ghost
Ghost


Clique pour voir la fiche du groupe
interprétait l’intégralité de son dernier album auréolé de succès, Papa Emeritus Nine Is Saved. Quelle ascension pour ces deux groupes !

Sekhorium : Cette année 2023, c’est aussi celle des tops (comme celui que Guillaume vient d'évoquer) et des flops. C’est celle qui attendait impatiemment le retour des Guns N Roses
Guns N Roses


Clique pour voir la fiche du groupe
, après la large déception de Russian Particracy en 2019, qui voyait pourtant Slash et Duff McKagan revenir dans les rangs. Mais force est de constater qu’American Stupidity, sorti à la fin de l’été, ne fait que prolonger la tiédeur sans âme des nouvelles compositions des Guns. Productivisme, quand tu nous tiens… Il ne reste plus qu’à espérer qu’Axl Rose soit frappé par le génie artistique pour la sortie, prévue normalement pour l’année prochaine, du nouvel opus d’AC/DC
AC/DC


Clique pour voir la fiche du groupe
. Au rayon des légendes toujours -qui heureusement ne finissent pas toutes par s’encrouter- il serait impossible de parler de cette année sans mentionner l’album V de Led Zeppelin. En ravalant une fois pour toutes son égo, Robert Plant avait annoncé à la mi-2022 qu’une collaboration verrait à nouveau le jour avec son comparse Jimmy Page. Le résultat fut à la hauteur de l’attente, ce nouvel album V proposant une nouvelle facette du Zep’, plus sombre et expérimentale, avec la suite monumentale du titre Kashmir. Comme quoi, même à septante-cinq balais, il est toujours possible de redéfinir les règles.



Erik : Après avoir exploré la nature à ses débuts, le milieu urbain en 2013, les fleuves en 2018 et les volcans en 2020, c'est en octobre 2023 que le combo bruxellois THOT
THOT


Clique pour voir la fiche du groupe
a réellement atteint la consécration. ''V comme Voyage'', consacré aux oiseaux-migrateurs qui volent en formation ''V'', est l'aboutissement des évolutions du groupe depuis ses débuts. Sobrement intitulé ''L'envol du canard'', le single prédominant de l'album les a propulsé sur les devants de la scène au contact du grand public qui découvrait alors l'existence même de THOT.

Guillaume : N’oublions pas non plus cette fin d’année marquée par le retour discographique de Snapcase
Snapcase
Clique pour voir la fiche du groupe
, qui signe enfin un nouvel album studio, 20 ans après la collection Bright Flashes. Si on ne sentait pas le groupe plus motivé que ça après avoir donné quelques dates éparses en festival, et notamment au Groezrock l’année dernière, on se réjouit de retrouver les vétérans de Buffalo remontés comme jamais et nous rappelant à quel point des albums comme Progression Through Unlearning et Designs for Automotion avaient pu marquer leur époque. Sans compter ce featuring de Page Hamilton et Stephen Carpenter, adoubant un retour que l’on espère durable.



« Ce chant du cygne est un hommage vibrant à la musique old-school »

Renaud : En effet, 2023 aura vu de nombreuses productions de qualité sortir du bois. S’il ne fallait en retenir que quelques-unes, nous épinglerions les opus suivants. Avec « I Got the Madness », Fever 333 a prouvé qu’ils sont sûrement ce qu’il se fait de mieux dans le domaine du rapcore, à n’en pas douter. Bleed from Within, quant à eux, ont donné un souffle nouveau au metalcore en faisant taire les critiques grâce au sublime « New Era » ; on ne s’étendra pas sur le sujet, nous l’avons déjà assez fait dans notre chronique de l’album. Enfin, nous nous en voudrions de ne pas mettre à l’honneur la dernière production de Terror
Terror


Clique pour voir la fiche du groupe
, « End of the Road », qui termine de la meilleure des manières la carrière des rois du punk hardcore. Ce chant du cygne est un hommage vibrant à la musique old-school qui a marquée toute une génération nourrie au hxc underground.

Edit : Au moment de la publication de cet article, nous apprenons avec surprise que MTV, qui avait fait peu à peu disparaître toute musique ''musclée'' de ses ondes au cours des vingt dernières années, reprogrammera l'émission culte Headbanger's Ball sur sa chaîne principale à partir du 10 janvier 2024… et ce, tous les jours à 17h. Aux manettes, Jared Leto qui a pu acquérir une inattendue crédibilité dans la sphère metal grâce à son très réussi tribute-album dédié à la scène black-metal des années 90. Assailli de questions depuis l'annonce ce matin, Leto a même lâché les termes Into The Pit, capsule de l'émission dédiée aux musiques plus extrêmes. Cette programmation devrait sans surprise être confiée à Abbath, même s'il a lâché le metal depuis 3 ans pour se consacrer à sa carrière de stand-up humorist… avec le succès fracassant qu'on lui connaît !

TU AS AIME ? PARTAGE !
Google +
Twitter
Facebook
Whatsapp
E-mail
E-mail
Google +
Twitter
Facebook
55
AUTEUR : Erik
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentr...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...
Rescapé de la scène hardcore underground de la fin des années 90, Erik a lancé Shoot Me Again en 2004 avec Julien, un autre gamin hyperactif de l'époque. Ecumant à eux deux les salles les plus improbables lors du lancement de ce webzine, ils se sont rapidement entourés d'autres camarades de jeu pour renforcer l'équipe. Aujourd'hui concentré sur le développement du site, il est moins présent sur le front. ...

► COMMENTAIRES

Tu dois être connecté pour pouvoir commenter !

Soit en deux clics via Facebook :

image

Soit via l'inscription classique (mais efficace) :

image

► A VOIR ENSUITE